29e Festival Cinélatino

Le Festival Cinélatino Rencontres de Toulouse aura lieu du 17 au 26 mars 2017. Créé en 1989, le festival Cinélatino, Rencontres de Toulouse, organisé par l'Association Cinémas d'Amérique Latine de Toulouse (ARCALT), s'est imposé au fil des ans comme un rendez-vous incontournable avec les films et les auteurs latino-américains.

Le cœur du festival bat son plein pendant 10 jours à Toulouse, ville jeune, latine et cinéphile et irrigue la région Occitanie au travers du dispositif Cinélatino en région. En 2016, le festival a réuni 50 500 participants.
 

 

 

 

 


Programmation :

 

Compétition

Les films programmés en compétition sont inédits en France. Ils sont le fruit d’une prospection faite en Amérique latine et dans différents festivals.

Les compétitions fiction (12 longs métrages), documentaire (7 documentaires) et court-métrage (10 films) sont marquées par la présence significative de premiers films, et se veulent largement ouvertes aux jeunes talents.
 

Découverte

Comme chaque année, les différents panoramas proposés par le festival tendent à explorer le plus largement le cinéma d’Amérique latine et à présenter au public un choix de films variés aux thématiques fortes et à l’esthétique singulière. L’occasion de découvrir ou de redécouvrir de nouveaux réalisateurs et des cinéastes confirmés. 3 catégories seront présentées : courts métrages, longs métrages de fiction et documentaires.

Reprises

L’occasion renouvelée de voir les films de fiction et documentaires latino-américains incontournables de l’année déjà projetés à Toulouse.
 

Muestra

Otra mirada
Une occasion de partir à la découverte d’un réalisateur plus radical. Cette année, ce sont les  œuvres du réalisateur Julio Hernández Cordón qui seront présentées.

Jeune public

Une programmation spéciale pour les plus jeunes

Panorama des associations

Plusieurs associations engagées proposent, en partenariat avec Cinélatino, des programmations thématisées en lien avec leurs champs d’action.

Tango
Des films sur le tango, son histoire, les grands musiciens et danseurs.

Focus:
Caliwood, hier, aujourd’hui, demain
À l’échelle de l’Amérique latine, Cali, surnommée ‘’Caliwood’’, est une référence importante dans l’histoire du cinéma. Tout a commencé dans les années 1970, avec un groupe de ‘‘quelques bons amis’’ d’une vingtaine d’années, - le ‘‘groupe de Cali’’ - dans une salle de cinéma du quartier San Fernando.

Cinélatino rendra compte de cette trame dans son focus : du  Caliwood d’Andrés Caicedo, Carlos Mayolo, Luis Ospina et Ramiro Arbélaez (ces deux derniers invités du festival) aux talents émergents, féminins d’aujourd’hui, en passant par les rétrospectives d’Ospina et d’Óscar Campo et d’une sélection de documentaires de Rostros y rastros.

.


 Caliwood d’Andrés Caicedo, Carlos Mayolo, Luis Ospina et Ramiro Arbélaez
 

Cinélatino en région :


Le dispositif a pour objectif de contribuer à la diversité culturelle de l’offre cinématographique et à l’animation des salles, en soutenant à l’échelle nationale, la diffusion et la distribution des films d’Amérique latine.

Une programmation de films latino-américains déjà distribués en salles est ainsi proposée en région Midi-Pyrénées au moment du festival, en partenariat avec l’ACREAMP et avec l’aide de VEO et Cinéfol 31.
 
> plus d'informations

En quelques chiffres :

150 films programmés
27 titres en compétition
875 séances à Toulouse et en région
23 lieux de  projection à Toulouse
50 salles de cinéma dans la région
92 invités latino-américains (hors plate-forme professionnelle)
500 professionnels accrédités
50 journalistes de la presse locale, nationale et internationale