Frédérique Bredin, Présidente du CNC, se réjouit du Palmarès de la 74ème édition du Festival de Venise

La jeune création française a été particulièrement à l'honneur avec les récompenses obtenues dans la compétition officielle par Jusqu'à la garde de Xavier Legrand (prix de la mise en scène et prix Luigi de Laurentiis du meilleur premier film).

« Ce palmarès fait la part belle aux films aidés par le CNC, se réjouit Frédérique Bredin Présidente du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), il récompense le talent des artistes, des producteurs français et illustre la place décisive de la France dans le cinéma d'auteur international »

Dans la section Orizzonti, Caniba de Verena Paravel et Lucien Castaing-Taylor a obtenu le Prix spécial du jury , tandis que Lyna Khoudri recevait le Prix d'interprétation féminine pour Les Bienheureux, premier long métrage de Sofia Djama.
M, premier long métrage de la comédienne Sara Forestier, qui concourrait dans la section Venice days, a reçu le prix de la meilleure réalisatrice, doublé d'un prix d'interprétation masculine pour Redouanne Harjane.
Ces quatre films sont bénéficiaires de l'Avance sur recettes du CNC.

Pour sa part, Gros chagrin de Céline Devaux a obtenu le prix du meilleur court métrage.

Par ailleurs, trois films soutenus par l'Aide aux cinémas du monde (cogérée par le CNC et l'Institut français) ont également eu les faveurs des jurés vénitiens : Foxtrot de Samuel Maoz a obtenu le Grand Prix,  Les versets de l'oubli, premier long métrage d'Alireza Khatami le Prix du meilleur scénario et le prix FIPRESCI (critique internationale). Kamel El Basha a quant à lui reçu le prix d'interprétation masculine pour L'insulte de Ziad Doueiri.

Frédérique Bredin félicite également la grande comédienne franco-britannique Charlotte Rampling, qui a obtenu le prix d'interprétation féminine de la compétition officielle pour Hannah d'Andrea Pallaoro. 

 

Le palmarès de la 74e Mostra de Venise

Lion d'or 
The Shape of Water, de Guillermo Del Toro.

Grand Prix 
Foxtrot, de Samuel Maoz.

Prix de la mise en scène 
Jusqu'à la garde, de Xavier Legrand.

Prix d'interprétation féminine 
Charlotte Rampling, pour Hannah.

Prix d'interprétation masculine 
Kamel El Basha, pour L'Insulte.

Prix du scénario 
Martin McDonagh, pour Three Billboards Outside Ebbing, Missouri.

Prix du jury 
Sweet Country, de Warwick Thornton.

Prix Marcello Mastroianni du meilleur espoir
Charlie Plummer, pour Lean on Pete

Prix Lion du futur pour une première oeuvre
Jusqu’à la garde de Xavier Legrand

Prix du meilleur film de la section Orizzonti
Nicco, 1988 de Susanna Nicchiarelli

Prix du meilleur réalisateur de la section Orizzonti
Vahid Jalilvand pour Bedoune Tarikh, Bedoune Emza

Prix spécial du jury de la section Orizzonti
Caniba de Véréna Paravel and Lucien Castaing-Taylor

Prix du meilleur scénario de la section Orizzonti
Alireza Khatami pour Los versos del olvido

Prix du meilleur court métrage de la section Orizzonti
Gros chagrin de Céline Devaux

 

Le palmarès de la section Venice Days
http://www.venice-days.com/NEWS.asp?id=1&id_dettaglio=992

 

 

Visuel : Jusqu’à La Garde
© Haut et Court