Tournage et tourisme : de nouvelles opportunités pour les territoires

Dunkirk

Paris, le 23 janvier 2018

Dans le cadre du Paris Images Trade Show qui se déroule actuellement à la Villette, le CNC a souhaité explorer dans une table ronde les liens désormais étroits qu'entretiennent les tournages (cinéma et séries), et le développement touristique d'une région ou d'une ville.

« Les enjeux qui lient cinéma et tourisme sont considérables. Au-delà des retombées économiques directes, l'impact des images tournées en France est un formidable accélérateur pour le développement touristique de nos territoiresGrace aux crédits d'impôt, il s'agit de faire de la France une terre d'excellence pour les tournages », déclare Frédérique Bredin, Présidente du Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC).

La richesse et la diversité des paysages, mais aussi les talents français, les savoir-faire et des entreprises très innovantes confèrent à la France un pouvoir d'attractivité extraordinaire pour les tournages nationaux et internationaux.

Chaque euro investi par les collectivités locales dans un film, une fiction ou un documentaire génère 6,60 € de retombées directes (rémunération, dépenses techniques et tournage) et 1 € de tourisme (hébergement, restauration, loisirs, transport) : soit un total de 7,60€.


Le développement du ciné-tourisme apparaît donc comme un levier puissant pour promouvoir nos territoires :

  • Un moteur économique considérable pour une Ville ou une Région

Le tournage de la série Death in Paradise (produite par la BBC) dans la ville de Deshaies en Guadeloupe connait un énorme succès d'audience en Grande-Bretagne. La série génère près de 5 M€ de retombées économiques directes par saison pour la Guadeloupe.

Demain nous appartient, la série quotidienne de 26 minutes diffusée sur TF1 est entièrement tournée à Sète avec de nombreuses scènes en extérieur qui valorisent la ville et ses environs. Tous les jours, ce sont près de 150 personnes (comédiens et techniciens) à loger sur place. La sérieemploie 400 figurants par mois qui sont essentiellement des locaux. La Région Occitanie table sur près de 17 M€ de retombées économiques par an.

« Pour faire de la France la première terre de tournage, le CNC accompagne financièrement les Régions : quand une collectivité  met 2€, le CNC ajoute 1€ pour soutenir le financement du film », ajoute Frédérique Bredin.
 

  • Une renommée nationale et internationale qui favorise des retombées touristiques majeures

Avec plus de 20 millions d'entrées en Europe et 21 millions d'entrées aux Etats-Unis, Dunkirk de Christopher Nolan est un réel succès mondial qui offre à la ville de Dunkerque une véritable vitrine à l'international.
Selon un sondage réalisé par l'office du tourisme de Dunkerque, 32 % des touristes de l'été 2017 ont vu le film, 28 % sont venus grâce au film et 24 % ont souhaité découvrir les lieux de tournages (sorties en mer pour voir les épaves, Dynamo Tour en minibus…).

« Il faut  construire et faire rayonner l'image de marque ‟France". Le cinéma et l'audiovisuel doivent être des instruments majeurs de notre stratégie d'influence à l'échelle mondiale, de notre soft power" ! », conclut Frédérique Bredin.
 

>  Présentation : L'impact des tournages sur le tourisme (format PDF)