aide à la coécriture de coproductions internationales - Fonds d'Aide à l'Innovation Audiovisuelle

Le FONDS D'AIDE A L'INNOVATION AUDIOVISUELLE (FAIA) a été mis en place afin de favoriser la création et l'innovation pour la télévision et ce pour les trois genres suivants : fiction, animation, documentaire de création.

Les genres fiction et animation sont gérés par la Direction de l'audiovisuel et de la création numérique tandis que le genre documentaire est géré par la Direction de la création, des territoires et des publics.


> view the english version



Aides à la phase d’écriture

 elles s’adressent et sont versées aux auteurs

  • une aide à la création
  1. divisée en deux sous-catégories en animation : concept et écriture
  2. divisée en trois sous-catégories en fiction : concept / concept avec collaborateur(s) / écriture
  • une aide à la réécriture

  • une aide à la coécriture de projets de coproductions internationales (séries de fiction uniquement)

Les aides à la phase d’écriture (concept, écriture et réécriture) sont cumulables quelle que soit leur combinaison et dans le respect de leur chronologie, à l’exception de l’aide à la coécriture de coproductions internationales qui n’est pas cumulable avec l’aide à la création.


Aide au développement

elle s’adresse et est versée aux entreprises de production pour le financement du développement de projets audiovisuels (cf. descriptif détaillé dans le dossier-type développement).

Pour le genre fiction, cette aide au développement n’est accessible que pour les projets d’auteurs qui ont bénéficié d’au moins une des aides à la phase d’écriture (concept avec ou sans collaborateur(s) / écriture / réécriture / coécriture de coproductions internationales).

 



Nouvelle aide

  • Cette aide a pour objectif d’accompagner l’écriture et le développement de projets de séries de fiction qui ont vocation à devenir de futures coproductions et elle repose sur le principe de la collaboration d’auteurs de nationalités différentes.
    Il s’agit d’un forfait de 50 000 € destiné à financer l’écriture d’un pilote mais aussi du travail et de la collaboration entre auteurs pouvant résider dans des pays différents.

    Le projet déposé devra être en langue française, ainsi que la version formalisée rendue au CNC.
  • En tant qu’auteur, vous pouvez solliciter cette nouvelle aide avec au moins un co-auteur de nationalité différente.
    Ces auteurs peuvent être ressortissants d’un pays étranger appartenant à la liste que vous pouvez consulter ici : télécharger la liste des pays éligible

  • Au moins deux auteurs doivent justifier d’une expérience ou d’une formation artistique et remplir un des critères d’éligibilité cité dans le dossier de demande (fiche 4).
  • Attention : cela diffère de l’aide à la création où seul un auteur doit être éligible.

  • Les projets doivent présenter un aspect international dans leur contenu artistique.
  • Cela veut dire que vous devez justifier que votre projet (de par ses personnages, son univers, ses enjeux narratifs, ses points de vue…) est pensé comme une coproduction organique.

  • Les projets présentés sont des séries de fiction dont les épisodes ont une durée minimale de 26 minutes.  Les unitaires et les séries de format court ne sont pas éligibles.    
  •  
  • Les projets ne doivent pas faire l’objet d’un contrat d’option ou de cession de droits avec un producteur au moment du dépôt de la demande et ce jusqu’à la décision d’octroi d’une aide de la présidente du Centre national du cinéma et de l’image animée.
  • L’idée est de permettre à des auteurs d’être à l’initiative créative de projets ambitieux.

  • Pour les mêmes raisons, à partir du dépôt et ce jusqu’à la décision d’octroi d’une aide de la présidente du Centre national du cinéma et de l’image animée, les projets ne doivent pas être soumis à l’examen d’un diffuseur.
  •  
  • Les projets présentés ne peuvent pas avoir bénéficié d’une ou plusieurs aides à la création du Fonds d’aide à l’innovation audiovisuelle car il s’agit également d’une aide destinée à couvrir les mêmes types de dépenses.
     
  • Le projet doit être présenté en langue française ainsi que les éléments de rendu.
  • Les auteurs de nationalité étrangère peuvent néanmoins traduire en anglais certains éléments du dossier administratif (CV, justificatifs d’éligibilité). Cette traduction est nécessaire à l’examen du dossier.

  • La répartition de la subvention entre les auteurs doit refléter un travail équilibré.
  •  
  • Votre rendu de dossier devra aussi comporter un tableau des dépenses de votre équipe créative durant la phase de développement (frais de déplacements, frais de location, frais de traduction… etc) et les justificatifs correspondant à ces dépenses (hors frais d’écriture du pilote). Vous avez dix mois pour effectuer ce rendu.
     
  • Les aides à l’écriture (concept, écriture, réécriture) sont cumulables quelle que soit leur combinaison et dans le respect de leur chronologie, à l’exception de l’aide à la coécriture de coproductions internationales qui n’est pas cumulable avec l’aide à la création.
  • Cette aide à la coécriture ouvre néanmoins la possibilité de se présenter à l’aide au développement fiction.

  • Un même auteur ne peut présenter, individuellement ou conjointement, plus de quatre demandes par an au titre de l’ensemble des aides accordées aux auteurs (concept, écriture, réécriture et coécriture internationale, animation et fiction confondues) et plus de deux demandes par dépôt. Les dépôts faits en tant que collaborateurs (aide au concept avec collaborateur(s) et aide à la réécriture) n’entrent pas dans ce nombre maximum de demandes autorisées.