L’Académie franco-russe du cinéma est officiellement créée et tient sa première session

Paris, lundi 28 novembre 2011,

L’académie franco-russe du cinéma a été officiellement créée et a tenu sa première session, les 25 et 26 novembre 2011, à l’occasion de la 19ème édition du Festival de cinéma russe de Honfleur. L’académie s’est dotée d’un conseil d’administration, co-présidé par Pavel Lounguine et Carole Bouquet. Elle compte désormais une cinquantaine de membres actifs.

Au cours de ces deux journées, les membres se sont penchés sur les conditions de distribution des films russes et français dans le pays partenaire, en examinant des cas concrets. Deux tables rondes, animées notamment par le Fonds fédéral russe pour le cinéma, Unifrance et le CNC, ont également été consacrées aux coproductions bilatérales et à la présentation des systèmes d’aides publiques disponibles dans les deux pays.

Assistée par ailleurs d’un comité d’expert, chargé d’évaluer la vingtaine de demandes d’aide au développement qui lui avaient été soumises en France et en Russie (consulter le communiqué de presse du 31 octobre 2011), et après audition de onze candidats, l’académie a choisi d’octroyer deux subventions de 40.000 € chacune aux projets suivants : « Tout en haut du monde », de Rémi Chayé, projet d’animation porté par la société française Sacrebleu Productions (Ron Dyens) et « Lost Rooms » d’Alexei Popogrebsky, œuvre de fiction produite par la société russe Koktebel (Roman Borissevitch).

L’académie a enfin confié aux Ateliers du cinéma européen (ACE) l’organisation, au premier semestre 2012, d’un séminaire de formation à la coproduction franco-russe, destiné à dix jeunes producteurs russes et français, qui seront sélectionnés par le conseil d’administration de l’académie, d’ici la mi-février 2012.

La prochaine session de l’académie, en 2012, se tiendra en Russie.