Remise du rapport de Marc-Olivier Dupin sur « La musique à l'image » Pour une création cinématographique et audiovisuelle plus musicale

Paris, le lundi 7 novembre 2011,

 

Marc-Olivier Dupin a remis aujourd’hui à Eric Garandeau son rapport sur « La musique à l'image : les enjeux d'une meilleure prise en compte de la musique dans la création cinématographique et audiovisuelle ».
 
Cette mission lui avait été confiée par le Président du CNC en mai 2011, lors du Festival de Cannes (Lettre de mission). Son objectif était de revaloriser le rôle de la musique dans les films de cinéma, les œuvres audiovisuelles et les jeux vidéos. La musique joue en effet un rôle aussi important que l’image dans la réussite d’une œuvre, or ce rôle est encore trop souvent négligé ou sous-estimé. En témoigne la place extrêmement réduite de la musique dans la formation des réalisateurs, et sa part souvent résiduelle dans le budget des œuvres cinématographiques et audiovisuelles.
 
Après avoir auditionné plus de 80 professionnels du secteur musical et audiovisuel, Marc-Olivier Dupin confirme que ce constat de faiblesse est unanimement partagé. Pour y remédier, son travail emprunte deux directions complémentaires, l’une artistique et l’autre financière : inciter les créateurs à intégrer pleinement la musique dans leurs projets créatifs, et le plus en amont possible ; améliorer les conditions financières de la composition et de la production de la musique pour l’image.
 
Marc-Olivier Dupin formule 25 préconisations, dans quatre domaines différents :
 
- le soutien à la formation et la pédagogie des cinéastes et des musiciens, dès le Lycée
- les aides à la composition et à la production de la musique pour l’image
- les conditions de l’optimisation des ressources musicales
- l’action culturelle
 
Le CNC approuve la philosophie du rapport ainsi que les grandes lignes de ses préconisations, élaborées en liaison étroite avec les équipes du Centre. Les décisions relatives aux aides gérées par le CNC seront mises en œuvre dès que possible, après discussion avec les professionnels et les autorités de tutelle du Centre.
 
En particulier, la présence dans les Commissions d’aides du CNC, de personnalités issues de la sphère musicale, sera encouragée, pour que la musique soit prise en compte de manière systématique. Les aides spécifiquement dédiées à la musique originale de film seront ouvertes au court métrage, à la création audiovisuelle et au jeu vidéo. Dans cette perspective, le CNC engagera prochainement une concertation avec tous les professionnels du cinéma et de la musique concernés.
 
Auprès du Président du CNC, Marc-Olivier Dupin accompagnera le Centre dans la mise en œuvre d’un plan qui implique des relations étroites et suivies avec des institutions aussi diverses que la SACEM, l’Union des Compositeurs de Musiques de Films (UCMF), les orchestres symphoniques, les Ecoles supérieures de Cinéma et de Musique, les festivals, des associations françaises et internationales... Marc-Olivier Dupin s’appuiera sur les équipes du CNC, en particulier sur le Bureau des Auteurs du CNC, qui sera ouvert aux Compositeurs.