Hommage de Frédérique Bredin, Présidente du CNC, à Danielle Darrieux

Danielle Darrieux

Paris, le 19 octobre 2017

Spirituelle, romanesque, lumineuse… l’éternelle « fiancée de Paris » a conquis le cœur du public dès ses débuts précoces dans Le Bal de Wilhelm Thiele. Egérie de Max Ophüls (Madame de…, La Ronde) comme des auteurs de la Nouvelle Vague (Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy, Landru de Claude Chabrol), la merveilleuse Marie Vetsera, héroïne tragique de Mayerling d’Anatole Litvak, a fasciné plusieurs générations de cinéastes,  de Joseph Mankiewicz (L’Affaire Cicéron) à François Ozon (Huit Femmes).

Tout au long de sa carrière de plus de huit décennies, l’actrice à la voix mélodieuse a marqué les époques de son charme absolu. Danielle Darrieux était une actrice unique, qui a profondément marqué le patrimoine cinématographique français.


photo : Danielle Darrieux dans L'Affaire Cicéron (1951)