dispositif pour la Création Artistique Multimédia et Numérique (DICREAM)

Dans le cadre de ses actions de soutien en faveur de la création numérique et multimédia, le CNC attache une attention particulière à la diversité des formes et des pratiques artistiques développant de nouvelles écritures, et ce dans les différents champs de la création.

 

Prochaines dates de dépôt pour tous types d’aide (Nouveau calendrier 2016)

  • lundi 16 janvier 2017
  • mardi 18 avril 2017
  • lundi 10 juillet 2017
  • lundi 25 septembre 2017
Les commissions se tiennent environ deux mois et demi après le dépôt de demandes.



Descriptif

> Téléchargez le bilan 2015

Fondé en 2002 à l’initiative du CNC, le DICRéAM (dispositif d’aide pour la création artistique multimédia et numérique) fait l’objet d’un partenariat institutionnel original entre le Centre National du Cinéma, le Centre National du Livre et différentes directions du Ministère de la Culture (SG, DGCA, DGLFLF).
Le DICRéAM encourage le développement de pratiques artistiques nouvelles, qui peuvent présenter un caractère collaboratif, participatif, et surtout transdisciplinaire, loin de tout académisme.

Il s’envisage comme un laboratoire favorisant le dialogue entre les différents champs de la création contemporaine (arts visuels, arts vivants, littérature, jeu vidéo…) à travers son soutien à des projets qui interrogent de façon expérimentale la question de l’écriture et des usages numériques.

Un rapport de l’inspection générale des affaires culturelles paru en 2015 met en valeur le rôle crucial du DICRéAM dans les phases de recherche, constituant un levier essentiel pour l’exploration des liens entre technologies et dramaturgie/écriture.

Il est aujourd’hui financé à hauteur de 70% par le CNC (le complément étant apporté par les autres partenaires). 

Depuis 2016, le DICRéAM est intégré au règlement général des aides financières du CNC (« Aides financières à la création et à la diffusion d’œuvres novatrices et expérimentales).

Il est rappelé que le DICRéAM est une aide à la création. Il n’a donc pas pour fonction de soutenir le développement d’outil d’application de service, de plateforme de diffusion ou tout autre outil n’impliquant pas la création d’une œuvre artistique. 

Le dispositif d’aide à la création artistique multimédia et numérique propose donc trois types d’aides distinctes aux conditions d’éligibilité et d’attribution différentes :

L’aide au développement est ouverte aux artistes-auteurs ou aux producteurs. L’aide à la production et à la diffusion aux producteurs. Les demandeurs ne peuvent pas solliciter simultanément une aide au développement et une aide à la production pour un même projet.