aide sélective à la création et à la modernisation de salles en zone insuffisamment équipée : indicateurs relatifs au coût des travaux

Ces données sont issues de l'analyse effectuée par l'ADRC (Agence pour le Développement Régional du Cinéma) des coûts prévisionnels des projets soutenus par la Commission d'aide sélective du CNC en 2016.

L'augmentation continue du coût de la construction et les contraintes croissantes de mise aux normes entraînent une hausse des investissements réalisés pour la modernisation et la création de salles de cinéma. Dans ce contexte, la Commission veille à ne pas favoriser une inflation démesurée des coûts de projets.Les ratios présentés ci-dessous permettent d'apprécier par type de projet (création, restructuration, rénovation, amélioration) quel est le montant des investissements habituellement constatés.
Ces indicateurs peuvent êtres utilisés comme références de coût raisonnable de projet.

 


Tableau récapitulatif

TYPE NOMBRE MOYENNE DES RATIOS AU FAUTEUIL (a) (en €) MOYENNE DES RATIOS AU M2 (a) (en €) COÛT MÉDIAN
CRÉATION 14 4 600 – 5 600  1 400 – 1 800  3,3 M€
OPÉRATEUR PRIVE OU MIXTE (10) 4 500 – 5 100  1 400 - 1 600  4 M€
OPÉRATEUR PUBLIC (4) 4 800 – 6 100  2 100 - 2 600  1,5 M€
RESTRUCTURATION (toutes opérations confondues) 14 2 800 – 3 400  1 500 – 1 700  1,05 M€
ADJONCTION (8) 4 000 – 4 400  1 400 800 K€
RÉHABILITATION (6) 2 300 – 2 700  1 300 - 1 800  650 K€
RÉNOVATION 11 800 – 1 200  600 – 1 000  315 K€
AMÉLIORATION 7 NS NS 75 K€
EQUIPEMENT LIEU EXISTANT (2) NS NS 80 K€



(a) hors lot divers et honoraires, hors VRD, hors équipements image/son

  • Nombre de projets : il s'agit pour chaque type d'opération du nombre de projets aidés
  • Moyenne des ratios au fauteuil : ce ratio est calculé sur le coût des travaux hors honoraires et frais divers
  • Moyenne des ratios au m² : ce ratio est calculé sur le coût des travaux hors équipement cinématographique et hors honoraires et frais divers
  • Création : construction d'un nouvel établissement cinématographique, soit par transfert sur un autre lieu, soit par création ex-nihilo
  • Restructuration : projet de réaménagement important touchant au gros oeuvre. On distingue les restructurations impliquant une adjonction d'écran (Adjonction) et les restructurations sans modification du nombre d'écran (Réhabilitation)
  • Rénovation : travaux de modernisation n'affectant pas le gros oeuvre
  • Amélioration : travaux de modernisation d'un coût peu élevé