service de l'action territoriale

Son rôle

Le service de l’action territoriale est chargé de la conception, la mise en œuvre et l'exécution de la politique territoriale du CNC. 

 
Depuis 2004, cette politique passe par la signature de conventions pluriannuelles de développement cinématographique et audiovisuel entre l'Etat (Préfectures de Région / Directions régionales des affaires culturelles), le CNC et les collectivités locales (principalement les régions).
 
Dans ce cadre conventionnel, le service de l'action territoriale doit :
  • négocier, en liaison avec les Directions régionales des affaires culturelles (DRAC), les conventions avec les collectivités locales, qui comprennent trois grandes parties : 1) création, production  et accueil des tournages ; 2) diffusion culturelle et éducation artistique ; 3) exploitation cinématographique.  
  • suivre l'exécution des conventions, en liaison avec les DRAC et les collectivités locales  
  • évaluer les actions conduites dans le cadre conventionnel et proposer les adaptations nécessaires des interventions du CNC
  • gérer les enveloppes financières consacrées par le CNC à l'accompagnement  financier des fonds d’aide mis en place par les collectivités locales dans les domaines de l’écriture-développement, de la production de court métrage, de la production de long métrage et de la production audiovisuelle 
 
Pour mener cette mission à bien, il doit en particulier :
  • mobiliser, animer et coordonner le réseau des conseillers cinéma-audiovisuel des DRAC 
  • entretenir des relations régulières avec les élus et les  services culturels des collectivités locales
 
En outre, le service de l'action territoriale est chargé de suivre la politique de déconcentration conduite par le ministère de la Culture et de la Communication.