La révolte adolescente et les privations de liberté au cœur du Festival Résistances de Foix (Ariège)

La révolte adolescente et les privations de liberté au cœur du Festival Résistances de Foix (Ariège)

08 juillet 2021
Cinéma
Tags :
Digger de Georgis Grigorakis clôturera le festival Résistances le 17 juillet prochain.
Digger de Georgis Grigorakis clôturera le festival Résistances le 17 juillet prochain. JHR Films
Pour sa 25e édition, le festival fuxéen Résistances diffusera une riche sélection de films sur les thématiques de l’adolescence, de la liberté ainsi que sur la représentation de la musique au cinéma. 

Fidèle à sa réputation, le Festival Résistances proposera une large sélection de films engagés pour son 25e anniversaire. Ce rendez-vous ariégeois du cinéma politique, organisé à Foix du 9 au 17 juillet par le collectif Regard Nomade, s’organise autour de quatre thématiques majeures : la vocation politique de la musique, la colère adolescente, le privilège de la mobilité et la privation de libertés. Avec plus de dix films pour chaque section, les organisateurs du festival ont principalement sélectionné des films récents, à l’instar du rockumentaire sur l’opposition entre la scène punk britannique et l’extrême-droite, White Riot. Le festival s’ouvrira avec la projection de La Terre des hommes de Naël Marandin, un drame social sélectionné à la Semaine de la Critique avec Diane Rouxel, Finnegan Oldfield et Olivier Gourmet. 

Pour illustrer le thème de la jeunesse, le festival fuxéen diffusera Adolescentes de Sébastien Lifshitz ainsi que Shéhérazade de Jean-Bernard Marlin. Arno Bitschy viendra quant-à-lui présenter son documentaire This Train I Ride, qui aborde le sujet des mobilités à travers le prisme des modes de vie nomades. Enfin, la section consacrée aux politiques liberticides sera l’occasion de découvrir Bacurau, Prix du jury au dernier Festival de Cannes, ainsi qu’Il n’y aura plus de nuit, documentaire cru sur la guerre menée depuis les cieux par les hélicoptères de combat, et ceux qui les contrôlent. Au terme de neuf jours de films et de débats, Résistances se terminera par la diffusion en avant-première du film grec Digger de Georgis Grigorakis.