Pourquoi Claire Burger fait appel à des comédiens amateurs dans C’est ça l’amour

Pourquoi Claire Burger fait appel à des comédiens amateurs dans C’est ça l’amour

27 mars 2019
Cinéma
C'est ça l'amour de Claire Burger
C'est ça l'amour de Claire Burger Mars Films
Si elle dirige le comédien Bouli Lanners dans C’est ça l’amour, Claire Burger a toujours aimé travailler avec des non-professionnels. Un choix artistique sur lequel elle revient pour le CNC.

Figure du cinéma belge, Bouli Lanners incarne dans C’est ça l’amour un père de famille qui élève seul ses deux enfants, dont une fille adolescente, après le départ de sa femme. Récompensé du Prix d’interprétation masculine aux Arcs Film Festival 2019, le comédien est le premier acteur professionnel à être dirigé par Claire Burger. Depuis ses débuts, la réalisatrice prend en effet plaisir à mettre en scène des personnes dont jouer n’est pas le métier. Un choix qui s’explique en partie par son amour pour « les nouveaux visages et les nouveaux corps ». « C’est émouvant de filmer quelqu’un qui n’a jamais été filmé. Et la confiance du non-pro qui sent qu’il a la chance de faire quelque chose qui sort vraiment du quotidien… », explique-t-elle.

Dans C’est ça l’amour, qui sort le 27 mars, Claire Burger a choisi de rassembler des acteurs venus d’horizons différents. Si Bouli Lanners fait partie des rares comédiens professionnels du casting, elle met également en scène des amateurs de sa ville et, plus étonnant, certains membres de l’équipe technique du film. « La mère est jouée par la directrice de production, celle qui gère le budget. La chef, c’est la chef déco. La camionneuse, c’est la responsable de la figuration… », détaille-t-elle. Un joli mélange dont elle « savait, à l’instinct », qu’il allait prendre.

C’est ça l’amour a reçu l’avance sur recettes avant réalisation et l’aide au développement de projets de long métrage du CNC.