Je me suis mis en marche

Je me suis mis en marche

Marche.jpg
  • Type de publication :
  • Année : 24/03/2017

de Martin Verdet, produit par La traverse

Dans les années 1990, le poète et homme de radio Franck Venaille tombe malade : Parkinson. Il décide de marcher le long de l’Escaut, mu par l’étrange idée qu’il guérira s’il plonge sa main à la source du fleuve. Au fil de cette marche naîtra un poème majeur, La Descente de l’Escaut. Une vingtaine d’années plus tard, pour continuer de combattre et de résister, le poète invente ludiquement une forme de road-movie en huis-clos, disant son poème dans le bureau où il l’écrivit, pour un nouveau voyage, cette fois immobile. Il est accompagné d’un comédien comme un double burlesque, d’un Nagra et de dizaines d’objets. Structuré par le poème, le film interroge la dimension  physique de la création « le corps d’où jaillit la parole ».