campagne SOFICA 2010/2011 : une enveloppe de 63,07 M€ un fort soutien à la production indépendante

Paris, le mercredi 20 octobre 2010

L'enveloppe de la collecte que les SOFICA vont placer avant le 31 décembre 2010 auprès des particuliers et qui sera destinée à des investissements dans le cinéma et l'audiovisuel en 2011 s'élève, comme l'an dernier, à 63,07 M€.

 

Le CNC a procédé conjointement avec le ministère du Budget (Direction générale des finances publiques) à l'analyse des 15 projets de sociétés sollicitant un agrément pour la campagne 2010-2011.

L'analyse du CNC a été guidée par le souci de conforter le fort soutien à la production indépendante, d'orienter les investissements vers les œuvres pour lesquelles l'apport des SOFICA est particulièrement décisif, de garantir la diversité et les grands équilibres du dispositif. L'année 2011 sera la deuxième année d'application des critères de répartition renforcés l'année dernière, en concertation avec les professionnels : part minimale d'investissements non adossés portée à 50 % et non plus 35 % ; limitation de l'adossement toutes SOFICA confondues à 3 M€ à un même opérateur ; investissements dans les films de moins de 8 M€ encouragés ; attention portée aux investissements chez des producteurs délégués indépendants ainsi que dans les premiers et deuxièmes films. La répartition de la collecte a été effectuée sur la base des engagements pris par les SOFICA et, pour les SOFICA déjà actives, au regard du bilan des investissements réalisés en 2009. Les évaluations des commissaires du Gouvernement placés auprès de chaque SOFICA ont également été prises en compte.

Au total, l'enveloppe de 63,07 M€ est répartie entre 10 SOFICA agréées, contre 11 l'an dernier. L'allocation moyenne par SOFICA s'élève ainsi à 6,3 M€, en légère augmentation par rapport à 2009 (5,73 M€). Quatre projets n'ont pas obtenu d'agrément et un projet a été retiré en cours de procédure d'agrément. Le choix de limiter le nombre de SOFICA agréées répond au souci d'éviter un émiettement des moyens, préjudiciable à l'efficacité du dispositif, notamment pour les producteurs dans leurs recherches de financement.

Sur la base de la répartition retenue (jointe à ce communiqué) et des engagements pris, les SOFICA réserveront en 2011 en moyenne au moins 75 % (plusieurs vont jusqu'à 100 %) de leurs fonds à des investissements non adossés au sens de la charte SOFICA publiée sur le site du CNC. Pour mémoire, ce chiffre était de 74 % pour les engagements au titre des investissements réalisés en 2010.

Un dossier complet sur les SOFICA et en particulier le bilan détaillé des investissements réalisés en 2009 sont consultables sur le site du CNC : http://www.cnc.fr/Site/Template/T11B.aspx?SELECTID=3791&id=2723&t=2