Un nouvel élan au service de la production indépendante grâce aux SOFICA !

120 battements par minute

Paris, le 20 octobre 2017

La campagne de collecte des SOFICA vient de débuter ! Onze SOFICA agréées pourront investir en 2018 une enveloppe de 63,07 M€ dans le cinéma et l'audiovisuel. Cette enveloppe doit être collectée auprès des particuliers avant le 31 décembre 2017.

Cette année, le dispositif a été réformé et permet aux SOFICA d’offrir à leurs souscripteurs une réduction d’impôts majorée à 48%, si elles s’engagent à consacrer 10% de leurs investissements  en faveur du développement des séries audiovisuelles ou du financement de l’exportation. La réforme a également conduit à adapter la charte professionnelle signée par les SOFICA. Cette charte définit un certain nombre de bonnes pratiques et de modalités d'investissement. Les SOFICA sont désormais plus proches du nouveau paysage audiovisuel, mieux encadrées et plus fortement engagées en faveur de la production indépendante.

« Avec ce dispositif modernisé, les SOFICA se tournent vers l’avenir en renforçant leur soutien à la production indépendante de films du milieu et à petit budget. Elles investiront aussi davantage vers les séries télévisées françaises ambitieuses et les œuvres à potentiel international » se félicite Frédérique Bredin, Présidente du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC).

Le CNC a procédé à l’analyse des candidatures conjointement avec le ministère de l’Action et des Comptes Publics. La répartition de l'enveloppe est effectuée sur la base des engagements pris par les SOFICA, du bilan des investissements réalisés et des collectes assurées les années précédentes.

L'évaluation est guidée par l'objectif de soutenir la production indépendante, d'orienter les investissements vers les œuvres pour lesquelles l'apport des SOFICA est particulièrement décisif et de garantir la diversité des modèles, au regard du niveau de l'avantage fiscal accordé aux souscripteurs.

Elles consacrent en moyenne cette année :

  • 93 % de leurs investissements non adossés vers la production indépendante,
  • 67 % de leurs investissements cinéma vers des films au devis inférieur à 8 M€,
  • 30% vers des premiers et seconds films,
  • 14 % de leurs investissements se feront en faveur du secteur audiovisuel,
  • 7 % en faveur des œuvres d'animation.

Les SOFICA sont depuis plus de trente ans des partenaires des producteurs français. Le dispositif est un succès et sera pérennisé. A titre d’exemple, deux des trois films français présélectionnés aux Oscars 2017 ont bénéficié de leurs investissements : 120 battements par minute de Robin Campillo et Barbara de Mathieu Amalric.

Ressources

La liste des SOFICA agréées pour 2017

Consultez le document sur le site cnc.fr

 

visuel : 120 battements par minute de Robin Campillo
Copyright Céline Nieszawer