fréquentation des salles de cinéma - estimations de l’année 2012

fréquentation cinématographique

Paris, le 2 janvier 2013,

 

2012 a été une excellente année pour le cinéma en salle et pour le cinéma français en particulier.


 

Fréquentation totale (millions d’entrées)

2012*

2011

évolution 2012/2011 (%)*

janvier

16,15

14,63

+10,4

février

17,57

21,66

-18,9

mars

16,43

17,02

-3,5

avril

20,90

13,79

+51,6

mai

16,23

15,72

+3,3

juin

14,57

14,57

+0,0

juillet

16,89

20,09

-16,0

août

14,11

17,39

-18,8

septembre

11,10

11,32

-2,0

octobre

17,92

19,04

-5,9

novembre

22,98*

26,54

-13,4*

décembre

19,40*

25,29

-23,3*

année

204,26*

217,06

-5,9*

* Données provisoires.

Source : CNC.

 


Selon les dernières estimations de la direction des études, des statistiques et de la prospective du CNC, la fréquentation cinématographique atteint 19,40 millions d’entrées au mois de décembre 2012, soit 23,3 % de moins qu’en décembre 2011. Après une année 2011 exceptionnelle, la fréquentation des salles de cinéma en 2012 diminue de 5,9 % pour atteindre 204,26 millions d’entrées. Ce résultat demeure nettement au-dessus du niveau moyen des dix dernières années avec une quatrième année consécutive au-delà du seuil des 200 millions d’entrées (contre 193,2 millions par an en moyenne sur les dix dernières années).

 

Part de marché selon la nationalité des films (%)

 

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012*

films français

34,9

38,4

36,6

44,6

36,5

45,4

36,8

35,7

40,9

40,2

films américains

52,2

47,8

45,8

44,2

49,1

43,3

49,7

47,6

45,8

45,3

autres films

13,0

13,8

17,6

11,2

14,4

11,3

13,5

16,7

13,2

14,5

* Données provisoires.
Source : CNC.

 

Les films français réalisent plus de 40 % des entrées en 2012

En 2012, la part de marché des films français demeure à un niveau élevé à 40,2 % (après une année 2011 déjà exceptionnelle avec 40,9 %). En 2012, la fréquentation des films français diminue de 7,7 % pour atteindre 82 millions d’entrées, soit un niveau supérieur à la moyenne des dix dernières années (75,4 millions).

 

Diminution des entrées des films américains


Les films américains cumulent 92,5 millions d’entrées en 2012, soit 7,0 % de moins par rapport à 2011. Ce résultat est supérieur à la moyenne observée sur les dix dernières années (90,8 millions). La part de marché du cinéma américain est estimée à 45,3 % en 2012, contre 45,8 % en 2011.
Les films non français et non américains réalisent 14,5 % des entrées totales en 2012, contre 13,2 % en 2011. Leur fréquentation affiche une augmentation de 3,3 % à 29,7 millions d’entrées. Ce résultat apparait supérieur à la moyenne constatée sur les dix dernières années (26,8 millions d’entrées).

 

 

 

Les trois quarts des cinémas sont équipés en projection numérique

Le basculement vers la projection numérique de l’ensemble du parc de salles s’achèvera en 2013. En effet, fin 2012, plus de 4 800 écrans sont équipés de projecteurs numériques, soit plus de 88 % des écrans français, contre les deux tiers un an plus tôt. Plus de 1 500 établissements sont équipés d’au moins un projecteur numérique, soit plus de 76 % des cinémas.
En 2012, le nombre de films exploités partiellement en 3D se stabilise à 42 films, contre 43 en 2011 (23 en 2010 et 16 films en 2009). Ces films partiellement exploités en 3D ont réalisé plus de 48 millions d’entrées, soit près d’un quart de la fréquentation totale.

 

 

12 films à plus de trois millions d’entrées

En 2012, le nombre de films à plus de trois millions d’entrées progresse pour atteindre le deuxième plus haut niveau de la décennie. 12 films enregistrent plus de trois millions d’entrées. 18 films réalisent plus de deux millions d’entrées en 2012. 52 films atteignent plus d’un million d’entrées soit le même niveau qu’en 2011 et le plus haut niveau de la décennie. 90 films totalisent plus de 500 000 entrées.

Films ayant réalisé :

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

plus de trois millions d’entrées

11

9

7

10

8

10

10

16

9

12

plus de deux millions d’entrées

16

21

18

18

14

14

21

26

20

18

plus d'un million d’entrées

47

51

46

43

40

45

53

51

52

52

plus de 500 000 entrées

82

94

89

96

77

95

101

94

105

90

* données provisoires.
Source : CNC

 

20 films français au-delà d’un million d’entrées

En 2012, un nombre élevé de films français rencontre toujours un large public. Quatre films français réalisent plus de trois millions d’entrées en 2012 (2 en 2011) et 7 films français réalisent plus de deux millions d’entrées (4 en 2011). Au global, 20 films français réalisent plus d’un million d’entrées en 2012, soit autant qu’en 2011. Le nombre de films français au-delà de 500 000 entrées est de 33 films, contre 35 en 2011.

Films français ayant réalisé :

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

plus de trois millions d’entrées

3

4

1

7

2

2

3

5

2

4

plus de deux millions d’entrées

3

7

4

9

4

5

6

8

4

7

plus d'un million d’entrées

19

17

17

18

12

17

18

19

20

20

plus de 500 000 entrées

32

34

39

39

31

39

39

34

35

33

* données provisoires.
Source : CNC

 

Huit films américains réalisent plus de trois millions d’entrées

En 2012, huit films américains réalisent plus de trois millions d’entrées, soit 3 de plus qu’en 2011. Le nombre de films américains atteignant deux millions d’entrées diminue à 11 titres comme celui des films à plus de 500 000 entrées (51 titres en 2012, contre 59 en 2010). En revanche, le nombre de films américains à plus d’un million d’entrées augmente (32 films en 2012, 28 en 2011).

Films américains ayant réalisé :

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

plus de trois millions d’entrées

7

4

4

3

5

7

6

9

5

8

plus de deux millions d’entrées

11

11

11

7

8

8

13

14

14

11

plus d'un million d’entrées

25

30

21

23

22

26

29

26

28

32

plus de 500 000 entrées

40

48

41

49

38

50

50

48

59

51

* données provisoires.
Source : CNC

Les estimations de fréquentation mensuelle sont fiables à 5 % près, et leur précision augmente avec le cumul des mois. En revanche, la précision est moins grande dans le calcul des parts de marché. Il s’agit donc de considérer ces parts de marché avec prudence.

Les données en rouge sont des estimations

Direction des études, des statistiques et de la prospective
Paris le 2 janvier 2013

 

Mathilde Dessane
conseillère auprès du Président
chargée des Médias
12 rue de Lübeck, 75016 PARIS 
Tel. +33 1 44 34 34 71
Mob. +33 6 62 82 60 88 
Mél mathilde.dessane@cnc.fr

www.cnc.fr