Lancement du programme « Les Enfants des Lumière(s) », le CNC s’engage auprès de la jeunesse

Paris, le 16 septembre 2015

 

Lancé ce mercredi 16 septembre par Frédérique Bredin, présidente du CNC, le programme «  les Enfants des lumière(s) » est un exemple concret de l’engagement du CNC auprès de la jeunesse.
 
« Il est essentiel pour le CNC d’accompagner les enfants scolarisés en zone d’Education Prioritaire à travers la découverte des métiers du cinéma, des professionnels et des œuvres, nous avons l’ambition d’être accompagnateurs et révélateurs de nouveaux talents ou vocations. »  a souligné Frédérique Bredin lors du lancement.
 

Ce programme s’inscrit pour chaque classe sur une durée de 2 ans : Il s’adresse aux classes des écoles élémentaires, des collèges et des lycées des établissements situés dans les réseaux de l’éducation prioritaire ou en zone d’urbanisation sensible, à l’exception des options facultatives et des enseignements de spécialité cinéma-audiovisuel.  

Il implique une équipe pédagogique, comprenant tous les professeurs de la classe, désireuse de travailler autrement avec le Centre national du cinéma et de l’image animée et le monde du cinéma.  

Chaque équipe pédagogique construit avec les élèves un projet ambitieux sur une ou deux années, susceptible d’impliquer, autant que faire se peut, toutes les disciplines.  

Ce programme permettra aux élèves d’assister au tournage d’un film dès la rentrée scolaire et de connaître tous les métiers mis en oeuvre dans une création artistique, de sa conception (écriture du scénario), à sa réalisation (tournage) sans oublier la distribution et la promotion (les affiches entre autres).  

Riches de tous ces contacts, les élèves pourront créer leur premier journal dans lequel ils écriront leurs impressions et traduiront leurs émotions également par le dessin. Ce journal intitulé MOTEUR ! sera offert aux parents d’élèves et à tous les partenaires de l’Education et de la Culture.  

Afin d’impliquer l’ensemble des établissements scolaires dans le programme, un grand concours d’affiches sur le cinéma sera proposé. Ce concours sera parrainé par Michel Landi, affichiste français de réputation internationale.  

Un projet artistique filmé devra voir le jour à l’issue de la 2ème année sous la forme d’un court métrage ou d’une oeuvre audiovisuelle de courte durée.

Les Enfants des Lumière(s) est un programme éducatif et culturel initié par le CNC en partenariat avec les trois académies de Paris, Versailles et Créteil.

Lancement du programme « Les Enfants des Lumière(s) »

Les représentants du CNC et des académies de Paris, Versailles et Créteil lors du lancement du dispositif le 16 septembre 2015


> consulter la présentation du dispositif


 Objectifs pédagogiques

1. Valoriser l’enseignement professionnel et technique par un contact privilégié avec les métiers du cinéma ;

2. Donner du sens aux apprentissages par une approche concrète et vivante du 7ème art : projection de films permettant d’aborder l’histoire du cinéma, les techniques cinématographiques, de visiter les lieux de tournage, de comprendre le montage d’un film, l’écriture du scénario, de rencontrer les professionnels du cinéma, particulièrement ceux qu’on ne voit jamais sur l’écran (techniciens, décorateurs, coiffeurs, maquilleurs etc.) ;

3. Permettre aux élèves de mieux communiquer oralement par de nombreuses rencontres avec les professionnels du cinéma, préparation des interviews en classe, échanges sur le terrain avec des personnes que les élèves n’ont pas l’habitude de rencontrer, adaptation du langage à la situation, travail sur l’écoute de l’autre, prises de notes et réinvestissement à l’intérieur des cours ;

4. Développer leur sens critique et la maîtrise de la langue écrite. L’analyse en classe des films vus et le compte-rendu écrit par chaque élève de ses impressions personnelles, donneront du sens aux apprentissages et permettront à chaque élève de prendre conscience de ses capacités ;

5. Former des citoyens respectueux de la différence : apprentissage des règles de vie en société au moment du tournage des films, des rencontres avec les professionnels… La diversité des personnes, le travail en équipe pédagogique, l’hétérogénéité des films, la variété des univers cinématographiques seront autant de situations permettant à l’élève de s’ouvrir au monde et à la différence ;

6. Accéder à de nouveaux savoirs, à de nouvelles connaissances et sentir que l’on fait partie d’une société où l’on a sa place, à l’instar d’une équipe de cinéma où chacun a un rôle à jouer, où chacun est le maillon précieux d’une chaîne qui contribue à la réalisation d’une oeuvre cinématographique ;

7. Retrouver le plaisir d’apprendre et la curiosité intellectuelle au contact d’équipes (cinématographique et pédagogique) passionnées et innovantes, dans un contexte exigeant de création.
 

Les trois films du dispositif

Les Temps Modernes de Charles Chaplin (1936)

Les Temps Modernes

La Belle et la bête de Jean Cocteau (1946)

La belle et la bête

The Artist de Michel Hazanavicius (2012)

The Artist

 


photo à la une : © Passeurs d'images