Le CNC organise une résidence de recherche et de développement autour de l’écran d’épingles d’Alexandre Alexeïeff et Claire Parker

résidence de recherche et de développement autour de l’écran d’épingles d’Alexandre Alexeïeff et Claire Parker

Paris, le 18 novembre 2015

Le Centre national du cinéma et de l’image animée organise une résidence de recherche et de développement autour de l’écran d’épingles d’Alexandre Alexeïeff et de Claire Parker. Cet écran, dénommé l’Epinette, a été acquis et restauré par le CNC entre 2012 et 2014. Il s’agit du dernier écran conçu par le couple de cinéastes en 1977.

Cette résidence, qui se déroule sur le site de Bois d’Arcy, accueille successivement huit artistes qui approfondissent leur pratique sur cet écran et commencent à développer leur projet de film. Les huit artistes participant à cette résidence sont : Clémence Bouchereau, Céline Devaux, Pierre-Luc Granjon, Florentine Grelier, Nicolas Liguori, Cerise Lopez, Florence Miailhe et Justine Vuylsteker.

A travers ce projet, le CNC souhaite que cet écran puisse être à nouveau utilisé dans le cadre de productions cinématographiques contemporaines. Il s’agit du seul écran en Europe qui permette de réaliser des films d’animations à l’aide de cette technique sur cet instrument.

La résidence qu’accueille le CNC fait suite à un atelier de formation sur l’écran d’épingles d’Alexandre Alexeïeff et de Claire Parker que le CNC avait organisé à Annecy en juin dernier. Lors de cet atelier les participants ont eu dans un premier temps une approche théorique, avant de pouvoir s’essayer à l’instrument, être confrontés à ses contraintes et expérimenter ses possibilités. Un cadavre exquis d’une vingtaine de secondes regroupant les essais des candidats a été réalisé pendant les deux jours de pratique. Michèle Lemieux, réalisatrice canadienne et seule utilisatrice actuellement au monde de l’écran d’épingles, avait encadré cet atelier.

Le CNC organise une résidence de recherche et de développement autour de l’écran d’épingles d’Alexandre Alexeïeff et Claire Parker


Le CNC organise une résidence de recherche et de développement autour de l’écran d’épingles d’Alexandre Alexeïeff et Claire Parker