Le CNC dresse un premier bilan de la mise en oeuvre de la loi du 30 septembre 2010 sur la numérisation des salles de cinéma

Paris, le 8 mars 2012

A l’occasion de l’organisation, par la Commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée nationale, le 6 mars dernier, d’une table ronde sur la numérisation des salles de cinéma, le CNC a élaboré un rapport sur la mise en oeuvre de la loi du 30 septembre 2010 relative à l’équipement numérique des établissements de spectacles cinématographiques.

Lors de son intervention à cette table ronde, Eric Garandeau, Président du CNC a souligné que, depuis l’adoption de cette loi, la numérisation du parc de salles en France s’est fortement accéléré et qu’à fin février 2012, 71,1 % des écrans étaient numérisés.

La France est aujourd’hui au troisième rang mondial, après les Etats-Unis et la Chine pour la numérisation des salles et a enregistré, en 2011, une progression supérieure à la moyenne mondiale. Eric Garandeau a précisé que les cinémas qui relèvent de la petite exploitation ont connu la plus forte croissance.

Il a été rappelé que l’année 2012 sera décisive. En 2011, le CNC a apporté son soutien à la numérisation de 597 écrans regroupés au sein de 448 établissements pour un montant de 28,1 M€. 82% des établissements aidés sont classés art et essai. En 2012, le CNC a prévu de soutenir la numérisation d’environ 1 200 écrans regroupés au sein de 850 établissements pour un montant qui devrait être supérieur à 80 M€.

Fin 2012, le CNC aura alors consacré près de 110 M€ à la numérisation des salles de cinéma, montant correspondant à la réserve numérique mise en place en 2010.

Le Président du CNC a annoncé que les circuits itinérants, qui jusqu’ici ne pouvaient pas faire l’objet d’un soutien, faute de solution technique, seront aidés en 2012. L’aide du CNC pourra couvrir 90% des dépenses de numérisation.

Enfin, Eric Garandeau a souligné le rôle essentielle des collectivités territoriales. Il a précisé que l’ensemble des régions, sans exception, a bénéficié des aides à la numérisation du CNC et que la grande majorité des établissements soutenus se situent dans les zones urbaines de moins de 20 000 habitants.

documents :
rapport sur la mise en oeuvre de la loi n°2010-1149 du 30 septembre 2010
> consulter

texte de l’intervention du Président du CNC à la table ronde du 6 mars 2012
> consulter