commission d’Avance sur recettes du CNC : Paul Otchakovsky-Laurens reconduit comme président, de nouveaux membres nommés et un fonctionnement aménagé

Le CNC confie une mission sur la transparence entre producteurs et distributeurs à Michel Gomez

Eric Garandeau, Président du CNC, a décidé de procéder à un aménagement dans l'examen des projets par la Commission d'Avance sur recettes.


Les producteurs et les auteurs (réalisateur, scénariste, compositeur) dont le projet aura été retenu pour un examen en commission plénière seront invités à  être auditionnés par les membres du premier et du deuxième collège. Cette disposition a pour objectif de permettre d’exposer devant la commission la globalité du projet de film, au-delà du seul scénario et des éléments l’accompagnant habituellement (notes d’intention et dvd des œuvres précédentes).
 
Une rencontre directe avec les membres de la commission devrait rendre possible un éclairage sur tous les éléments artistiques du projet, ainsi que sur son économie générale.
 
Le Président du CNC a également renouvelé pour une durée d’un an le mandat de Paul Otchakovsky-Laurens (POL) à la tête de la commission de l’Avance sur recettes. Il a aussi reconduit, pour la même durée, certains vice-présidents, membres titulaires et suppléants des premier, deuxième et troisième collèges et procédé à de nouvelles nominations (cf infra). La commission, organisée en trois collèges, est composée d’un président, de trois vice-présidents et de 25 membres titulaires.
 
Eric Garandeau tient à saluer le dévouement de Christine Gozlan, qui quitte ses fonctions de vice-présidente du 3ème Collège de l’Avance sur recettes et remercie Denis Pineau-Valencienne, producteur, qui lui succède, ainsi que tous les nouveaux entrants qui ont accepté cette tâche délicate mais passionnante. Il rend hommage à l’ensemble des membres sortants pour leur implication et leur énergie au service de cette mission d’intérêt général primordiale pour la qualité et la diversité du cinéma français.
 
Le CNC est particulièrement attentif à la composition de la commission d’Avance sur recettes et favorise le renouvellement et l’éclectisme des membres siégeant dans les différents collèges en privilégiant des profils variés issus non seulement des différentes professions du cinéma mais aussi de personnalités émanant du monde culturel et de la société civile au sens le plus large (critiques de cinéma, écrivains, éditeurs, compositeurs, journalistes…). La diversité des membres de la commission est indispensable, c’est la condition sine qua non pour qu’une pluralité de regards et de sensibilités puisse s’exprimer. Elle est déterminante pour la qualité des échanges et des débats qui ont lieu autour de chaque projet, afin que les meilleures décisions soient prises.
 
Créée en 1960, l’Avance sur recettes a pour vocation à la fois d’encourager le renouvellement de la création et des talents en accompagnant la réalisation des premiers films, et de soutenir la diversité d’un cinéma audacieux, ambitieux et éclectique. 
 
Ce dispositif emblématique du CNC est ouvert aux films majoritairement tournés en français[1],.Il repose sur une sélectivité stricte puisque seule une cinquantaine d’Avances avant réalisation sont attribuées pour environ 700 demandes par an, soit un taux de sélectivité de 8% environ en moyenne.
 
Le nombre de demandes s’est progressivement accru, tout comme le budget, passé de 22 à 30 millions d’euros en 6 ans mais le nombre de projets bénéficiaires de l’Avance avant réalisation est resté stable. Cette évolution a pour objectif de renforcer le montant des aides unitaires accordées afin que les films soutenus, quand ils en ont besoin, puissent être produits dans de meilleures conditions. Le montant maximum pour une avance est ainsi passé de 500 000 euros à 700 000 euros en 6 ans.
 
 
L’avance sur recettes soutient une grande diversité de films et de genres :
 
A titre d’exemples :
« Aujourd’hui » d’Alain Gomis(Festival de Berlin 2012)
« L’Enfant d’en haut » d’Ursula Meier(Festival de Berlin 2012)
« Louise Wimmer » de Cyril Mennegun (à l’affiche en janvier 2012)
« Le Havre » d’Aki Kaurismäki (Festival de Cannes - Prix Louis Delluc 2011)
« L’Exercice de l’Etat » de Pierre Schoeller(Un certain Regard 2011)
« Le gamin au vélo » de Jean-Pierre et Luc Dardenne(Grand Prix à Cannes 2011)
« L’Apollonide » de Bertrand Bonello (Festival de Cannes 2011)
« Tous au Larzac » de Christian Rouaud (Festival de Cannes 2011)
 
L’Avance sur recettes c’était aussi dans les années antérieures:  « Des hommes et des dieux », « Entre les murs »,  « Persépolis », « Tournée », « la Princesse de Montpensier », « Les herbes folles », « Vénus noire », « Un amour de jeunesse » « Angèle et Tony », « Les Lascars », « Séraphine », « La vie moderne », « Océans » « Un conte de Noël » ; « Mia et le Migou », « Louise Michel », « Mademoiselle Chambon », « Villa Amalia », « Hors la loi », « L’ordre et la morale »…
 
Pour consulter l’ensemble des résultats de la commission par année
 
 
 
 
La nouvelle composition de la commission d’Avance sur recettes
 
 
1er collège
Le premier collège examine les demandes d’avances avant réalisation présentées pour les premiers films des réalisateurs.
 
Vice-présidente : Milena Poylo
 
*Gaelle Bayssiere
*Elsa Chabrol
Malik Chibane
*François Gedigier
*Jean Labadie
*Sophie Letourneur
Jean-Bernard Pouy
 
2ème collège
Le deuxième collège examine les demandes d’avance avant réalisation pour les œuvres des réalisateurs ayant déjà réalisé au moins un long-métrage.
 
Vice-président : Michel Saint-Jean
 
Karim Boukercha
*Etienne Comar
VirginieDespentes
*Alain Kruger
Laetitia Masson
Jean-Paul Salomé
Fabienne Vonier
 
Suppléants 1eret 2èmecollège
 
*Hélène Cases, *Angelo Cianci, Fabienne Godet, *Francesca Isidori, Baya Kasmi, *Nicolas Mauvernay, Claire Paoletti, *Olivier Père, *Nicolas Peufaillit, Benoît Quainon, Axelle Ropert, *Valérie Schermann, Régine Vial, *Thierry Wong
 
 
3ème collège
Le troisième collège examine les demandes d’avance sur recettes après réalisation.
Vice-président : *Denis Pineau-Valencienne
 
Sébastien Beffa
*Djinn Carrénard
*Daniel Chabannes
*Josée Deshaies
*Christian Ivaldi
Alanté Kavaité
Laura Koeppel
*Timon Koulmasis
*Elisabeth Lequeret
*Guillaume Loison
*Nathalie Richard
 
* Nouveaux membres
 
 


[1] Il sera complété en 2012 par une aide similaire destinée aux cinéastes étrangers, pour les films en langue étrangère (l’aide au cinéma du Monde)