Baromètre : vidéo physique CNC-GfK - Bilan de l’année 2015

audiovisuel

Paris, le 21 janvier 2016

Recul du marché de la vidéo physique : -14,8 % en valeur, -7,8 % en volume
En 2015, le chiffre d’affaires des ventes de DVD et de Blu-ray en France est de 680,19 M€ en baisse de 14,8 % par rapport à 2014. Cette évolution tient principalement aux baisses conjuguées de 15,7 % du chiffre d’affaires des ventes de DVD et de 11,9 % du chiffre d’affaires du Blu-ray
Les volumes de supports vidéo vendus (DVD et Blu-ray) en 2015 ont diminué de 7,8 % par rapport à 2014. Ainsi 83,28 millions de supports ont été vendus en 2015, dont 70,40 millions de DVD (-8,9 % par rapport à 2014) et 12,89 millions de Blu-ray (-1,6 %).

Diminution des recettes des films et du hors film
Le marché de la vidéo physique est dominé par les œuvres cinématographiques, qui réalisent 407,23 M€ en 2015, soit 59,9 % du total. Les recettes des films en vidéo sont en diminution de 15,1 % par rapport à 2014. En volume, les ventes d’œuvres cinématographiques diminuent de 8,6 % à 37,55 millions de supports (DVD et Blu-ray) en 2015. Les recettes du hors film reculent de 16,3 % à 243,12 M€, soit 35,7 % du marché (contre 36,4 % en 2014). Le hors film diminue de 9,0 % en volume à 40,96 millions de supports vendus en 2015.

Baisse de la part de marché des films français
En 2015, le cinéma français génère 88,43 M€ de recettes, en recul de 16,4 % par rapport à 2014. La part de marché des films français en vidéo est de 21,7 % en valeur, contre 22,1 % en 2014. 8,26 millions de DVD et de Blu-ray de films français ont été vendus en 2015, soit une baisse de 12,6 % par rapport à 2014. Les films français réalisent 12,0 % du chiffre d’affaires des ventes de films en Blu-ray.

Recul des ventes de films américains
Le chiffre d’affaires des films américains recule de 15,7 % à 261,68 M€ en 2015. En valeur, la part de marché des films américains diminue pour atteindre 64,3 %, contre 64,8 % en 2014. 23,69 millions de DVD et de Blu-ray de films américains ont été achetés en France en 2015, soit 8,4 % de moins qu’en 2014. Les films américains réalisent 73,1 % du chiffre d’affaires des ventes de films en Blu-ray.

Baisse des ventes de hors film
En 2015, l’ensemble des segments de marché du hors film affiche un chiffre d’affaires en recul. Les recettes des programmes du segment musique diminuent de 37,8 %, le documentaire de 33,2 %, le théâtre de 30,2 %, la fiction TV de 12,8 %, l’animation à destination des enfants de 11,4 % et l’humour de 10,4 %. Les recettes de la fiction télévisuelle représentent plus de la moitié de l’ensemble du chiffre d’affaires du hors film en vidéo physique (58,5 % en 2015, contre 56,2 % en 2014).

Précisions méthodologiques : La consommation de vidéo physique est évaluée par l’institut GfK à partir des ventes réalisées dans les grandes surfaces alimentaires et les grandes surfaces spécialisées, de la vente par correspondance et des ventes sur internet et en librairies. Ces chiffres n’incluent pas les ventes en kiosques et dans les stations-services. Ils excluent également le marché de la location vidéo. Les nationalités retenues pour les oeuvres cinématographiques sont celles enregistrées par le CNC.

> télécharger le baromètre CNC-GfK 2015