les publics éloignés de la culture

Outre les dispositifs scolaires d'éducation à l'image, le CNC soutient diverses opérations afin d'aller à la rencontre de nouveaux publics qui, pour diverses raisons, ne profitent pas de l'offre cinématographique et audiovisuelle : jeunes et familles des quartiers défavorisés, habitants du monde rural, personnes sous main de justice, personnes handicapées, personnes malades…

Pour ce faire, le CNC travaille en étroite collaboration avec le ministère de la Culture et de la Communication et les autres ministères, notamment ceux chargés de la Justice, de la Santé, de la Ville et de la Jeunesse et inscrit nombre de ses actions dans le cadre des conventions interministérielles 
 

 

 
le CNC soutient les dispositifs d’éducation à l’image en hors temps scolaire
Passeurs d’images 
Passeurs d’images met en place, hors temps scolaire, des projets d’action culturelle cinématographique et audiovisuelle en direction des publics, prioritairement les jeunes, qui, pour des raisons sociales, géographiques ou culturelles, sont éloignés d’un environnement, de pratiques et d’une offre cinématographique et audiovisuelle 

> en savoir plus 
 
Des cinés, la vie ! 
« Des cinés, la vie ! » est une opération nationale destinée à sensibiliser à l’image et à la citoyenneté les jeunes pris en charge par la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ).

> en savoir plus 
 
le CNC soutient des associations

(à vocation nationale exclusivement) qui montent des projets ou favorisent l’accès aux salles et aux œuvres pour ces publics :

 
CinéMa Différence 
L’association Ciné-ma différence favorise l’accès aux salles de cinéma aux personnes en situation de handicap mental dans une optique de mixité des publics. L’association aide en premier lieu des associations à monter une séance dans leur ville, à l’animer et la faire connaître afin de contribuer à la prise de conscience des acteurs politiques, culturels et du grand public de l’exclusion des personnes handicapées.
 
Kyrnéa international 
L’association Kyrnéa international coordonne les dispositifs nationaux Passeurs d’images et Des cinés, la vie !, organise des formations et des rencontres. Ces dispositifs ont pour cibles les publics en difficulté d’accès au cinéma, notamment les jeunes.
www.kyrnea.com
 
Retour d’image 
L’association travaille au sous-titrage et à l’audiodescription de films afin de les rendre accessibles aux personnes handicapées sensorielles. L’association organise des rencontres et des projections de ces films sur l’ensemble de la France, notamment lors d’un festival bisannuel. 
www.retourdimage.org
 
Toiles enchantées 
Les Toiles enchantées organise chaque année des ateliers et environ 300 projections de films en avant première destinées aux enfants ou jeunes adultes malades ou handicapés dans une centaine d’hôpitaux et de centres de jours de toute la France.
www.lestoilesenchantees.org
 
La ligue de l’enseignement
La Ligue de l’enseignement effectue un important travail de médiation culturelle et d’accompagnement pédagogique dans le domaine du cinéma et de l’audiovisuel. Tournée principalement vers le jeune public, sa mission de formation du citoyen spectateur repose sur une analyse filmique autour d’œuvres de qualité. 
www.laligue.org
 
Résonance culture
Résonance culture travaille à la constitution d’un réseau national associant les opérateurs culturels et les référents audiovisuels des services pénitentiaires dans le but de favoriser les échanges et la mutualisation des expériences et des pratiques. L’association apporte conseil et expertise aux professionnels qui développent des projets en direction des publics en situation d’exclusion, dont les publics sous main de justice. Elle mutualise et valorise aussi les projets menés. L'association Résonance culture élabore aussi des outils pratiques et méthodologiques à même d’accompagner les professionnels dans leur démarche projet.
 
le CNC organise l'opération Cinéma solidaire

Le CNC organise l’opération Cinéma solidaire dont l'objectif est d'organiser une projection de film au moment des fêtes de fin d'année à destination des personnes en difficulté d’accès à la culture, en particulier les personnes esseulées et les familles les plus démunies.

Grâce au partenariat des ayants droits et de la SACEM, le CNC propose chaque année une sélection de 5-6 films dont les DVD sont envoyés gratuitement aux associations de solidarité, établissements pénitentiaires et établissements hospitaliers.

> en savoir plus sur l'opération Cinéma solidaire

le CNC participe à la mission Vivre ensemble
 
lancée en 2003 et destinée à lutter contre l’exclusion et contribuer à la démocratisation culturelle et plus particulièrement dans le groupe de travail « Elargissement des publics ». Pour toucher les publics fragilisés, les établissements publics, dont notamment les musées, ont été signataires en 2009 de la charte Vivre ensemble et ont choisi de s’adresser aux personnes relais dans les structures du champ social (bénévoles, travailleurs sociaux, éducateurs, animateurs, formateurs etc.). 
 
Dans ce cadre, le CNC propose ponctuellement à ces « personnes relais » des journées de sensibilisation à la mise en place d’activités cinématographiques (proposition d’activités autour de l’image, initiation aux droits liés à l’image, présentation des partenariats possibles etc.). L’attrait suscité par le cinéma et l’audiovisuel constitue un atout indéniable pour toucher ces publics. 
 
le CNC participe également à l’élaboration de guides pratiques 
pour la mise en place d’actions en direction des publics en difficulté d’accès à la culture et pour faciliter le travail en partenariat des différents acteurs. Au sein de guides pratiques, sont expliquées les différentes problématiques : connaissance des publics, du fonctionnement des diverses structures accueillantes, des contraintes liées à la mise en place d’activités cinéma (droits, conditions techniques, accompagnement etc.).
Un guide pratique Image à voir, image à faire, guide de l’image en milieu pénitentiaire réalisé avec la direction de l'administration pénitentiaire du Ministère de la justice, le ministère de la Culture et de la Communication, l’association Cultures, Publics et Territoires est désormais disponible (en haut à droite de cette page).
 
convention
En 2003, une convention spécifique a été signée entre le Ministère de la Justice et des libertés. Depuis, les œuvres du catalogue « Images de la culture » du CNC sont diffusées dans les établissements pénitentiaires (projection collective, diffusion sur le canal vidéo). Plus de 2500 œuvres documentaires sont accessibles aux personnes détenues et utilisées dans le cadre d’ateliers d’éducation à l’image.