Convention CNC / Ile-de-France : des aides renforcées pour le cinéma et l’image animée

Convention CNC / Ile-de-France : des aides renforcées pour le cinéma et l’image animée

12 décembre 2017
Cinéma
divines.gif

Le Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC) et la Région Ile-de-France viennent de signer la reconduction 2017-2019 de la convention de coopération Etat-CNC-Collectivités.

« La Région Ile-de-France est, depuis toujours, leader dans tous les domaines du secteur du cinéma et de l'image animée » déclare Frédérique Bredin.
« Le CNC renforce aujourd'hui son soutien pour donner encore plus de force à ses actions, notamment celles en faveur des nouveaux auteurs et des jeunes ».

D'un engagement global de 17,5 M€ en 2017, en progression de plus de 20 % par rapport à 2016, dont 2 600 000 € du CNC (+30 %), ce nouveau partenariat cherche à répondre au mieux aux spécificités de la région en mettant l'accent sur :

  • Le renforcement du fonds de soutien : les aides à la production cinéma et audiovisuelle sont renforcées à hauteur de 15,5 M€ en 2017 (14 M€ en 2016)
  • Un fort engagement pour les ciné-clubs avec les jeunes du service civique, dans le cadre de l'opération « Cinéma et citoyenneté » initiée en 2015 par le CNC
  • Le développement et le renouvellement du public en renforçant, à partir de 2018, l'animation culturelle des médiateurs dans les salles Art et Essai franciliennes, en particulier en direction du public jeune

Le CNC a par ailleurs décidé d'accompagner, pour la première fois, la Région sur deux dispositifs spécifiques :

  • L'aide après réalisation qui vise à soutenir des œuvres fragiles non achevées pour favoriser leur diffusion en salle
  • L'aide à l'écriture de scénario pour le cinéma et l'audiovisuel qui poursuit 3 objectifs : Favoriser l'émergence de nouveaux auteurs, grâce notamment à des « bourses d'aides à la création » ; Favoriser leur professionnalisation avec un accompagnement personnalisé ; Développer une relation vivante du public à la création artistique, à travers des « ateliers-rencontres ».

Ces aides sont complétées par l'action du Département de la Seine-Saint-Denis et de la Ville de Paris, également signataires de la convention.

Par ailleurs, l'ensemble des partenaires a organisé, avec l'aide importante de l'Etat (DRAC Ile-de-France) un maillage d'actions d'éducation à l'image et de diffusion culturelle sur l'ensemble du territoire.

Toutes ces mesures vont conforter ce partenariat solide qui a déjà contribué à la réalisation d'œuvres de cinéma comme Divines de Houda Benyamina (Caméra d'or 2017), Le Sel de la Terre  de Wim Wenders (Mention spécial « Un certain regard » Cannes 2014, Meilleur film documentaire Césars 2015, sélection Oscars 2015) et d'œuvres audiovisuelles telles Le Bureau des légendes (Canal+) ou Dix pour cent (France 2).