L'éducation à l’image

Depuis plus de 30 ans, le CNC mène une politique d’éducation au cinéma et aux images ambitieuse et novatrice pour les jeunes, de la maternelle à la terminale, en temps et hors temps scolaire.


Ma classe au cinéma

Une progression tout au long de la scolarité

Ma Classe au cinéma regroupe les dispositifs en temps scolaire Ecole et cinéma, Collège au cinéma, Lycéens et apprentis au cinéma.
Chaque année, près de deux millions d’élèves et apprentis découvrent le cinéma en salle et vivent une expérience artistique et collective dans le cadre d’un projet de classe.

Des objectifs clairs :

  • aborder le cinéma en tant qu’art pour contribuer à l’éducation artistique et culturelle des élèves et apprentis ;
  • découvrir en salle de cinéma des œuvres cinématographiques choisies en fonction de l’âge de l’élève et de l’apprenti par des acteurs de l’éducation et du cinéma ;
  • rencontrer des professionnels du cinéma ;
  • bénéficier d’une pratique artistique lorsque cela est possible (atelier de réalisation, écriture de critiques, web radio, sensibilisation à la programmation…).

Un cadre commun :

  • trois séances de cinéma par classe au minimum dans l’année accompagnées d’un travail en classe autour des films.

Une opération partenariale
Ma classe au cinéma est un dispositif à vocation nationale qui repose sur l'engagement de partenaires :

  • le Ministère de la Culture et le CNC,
  • le Ministère de l'Éducation nationale (et l’Inspection Générale de l’Education, du Sport et de la Recherche (IGESR);
  • les collectivités territoriales ;
  • les professionnels du cinéma (notamment les exploitants, et les distributeurs).

Une déclinaison territoriale :

  • une programmation territoriale élaborée chaque année de manière collégiale dans le cadre d’un comité rassemblant les différents partenaires (Etat et Collectivités territoriales, les enseignants…), à partir d’un catalogue national spécifique à chaque niveau (Ecole et cinéma, Collège au cinéma, Lycéens et apprentis au cinéma) ;
  • des formations pour les enseignants, les formateurs et les intervenants ainsi que des actions d’accompagnement proposées aux élèves, propres à chaque territoire.

Ma classe au cinéma - Engagement des partenaires

Ma classe au cinéma - Engagement des partenaires

La mise en œuvre des dispositifs d'éducation à l'image repose sur un partenariat où chacun contribue à leur réussite : les salles de cinéma, les représentants de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, de l'enseignement agricole, les collectivités territoriales, les Directions régionales des affaires culturelles (DRAC) et le CNC ou une structure partenaire assurant la coordination nationale.

Les bandes annonces promotionnelles des dispositifs scolaires sont disponibles en téléchargement au format DCP pour les salles de cinéma

Ecole et cinéma

École et cinéma propose aux élèves, de la grande section de maternelle au cours moyen (CM2), de découvrir des œuvres cinématographiques lors de projections organisées spécialement à leur intention dans les salles de cinéma. Ils commencent ainsi, grâce au travail pédagogique d'accompagnement conduit par les enseignants et les partenaires culturels, une initiation au cinéma.

Collège au cinéma 

Collège au cinéma propose aux élèves, de la classe de sixième à celle de troisième, de découvrir des œuvres cinématographiques lors de projections organisées spécialement à leur intention dans les salles de cinéma et de se constituer ainsi, grâce au travail pédagogique d'accompagnement conduit par les enseignants et les partenaires culturels, les bases d'une culture cinématographique.

Lycéens et apprentis au cinéma

Lycéens et apprentis au cinéma s'adresse aux élèves des lycées d'enseignement général et professionnel, publics et privés, des lycées agricoles et des centres de formation des apprentis (CFA). Dans ce cadre, les lycéens et les apprentis découvrent des œuvres cinématographiques lors de projections organisées spécialement à leur intention dans les salles de cinéma. Grâce au travail pédagogique d'accompagnement conduit par les enseignants et les partenaires culturels, ils se constituent les bases d'une culture cinématographique.

Les ressources pédagogiques

Ecole et cinéma

Les ressources pédagogiques sont disponibles sur la plateforme Nanouk développée par l’association Passeurs d'images.
Le site s’organise autour de trois espaces :

  • 1 espace « en famille » destiné à la consultation publique, donc aux parents
  • 1 espace « enseignant », réservé uniquement aux enseignants et aux partenaires culturels
  • 1 espace « à l’école » dédié aux utilisations pédagogiques dans le cadre scolaire

Collège au cinéma

Retrouvez les dossiers enseignant et les fiches élève de films de fiction, documentaires, films de patrimoine ou encore films d'animation tels que Adama de Simon Rouby, Billy Elliot de Stephen Daldry, Duel de Steven Spielberg, Les Glaneurs et la Glaneuse d'Agnès Varda ou encore Swagger d'Olivier Babinet.

Le catalogue interactif Collège au cinéma

Ce catalogue s’adresse à l’ensemble des coordinations départementales Collège au cinéma ainsi qu’à leurs partenaires. Il a plus spécifiquement été conçu à l’usage des comités de pilotage départementaux afin de les accompagner dans leur objectif de programmation et à destination des enseignants qui souhaiteraient concevoir un projet pédagogique interdisciplinaire.

Lycéens et apprentis au cinéma

Retrouvez les dossiers enseignant et les fiches élève de films de fiction, documentaires, films de patrimoine ou encore films d'animation tels que Alien de Ridley Scott, Bande de filles de Céline Sciamma, Blow Out de Brian de Palma, Les Lumières de la ville de Charlie Chaplin, Mustang de Deniz Gamze Ergüven, Petit Paysan de Hubert Charuel, ou encore La Tortue rouge de Michael Dudok de Wit.

Les Enfants des Lumière(s)

Lancé en 2015, le programme Les Enfants des Lumière(s) s’adresse aux jeunes n’ayant pas facilement accès à la Culture.
Par la théorie et la pratique, il permet aux élèves d’acquérir des connaissances sur le cinéma et son histoire, de découvrir ses métiers d’excellence et de réaliser un court métrage, accompagnés des professeurs et de professionnels du cinéma.
Éveiller la curiosité, former le discernement et l’esprit critique, développer la compréhension des œuvres et le plaisir du cinéma, voilà quelques-uns des objectifs des Enfants des Lumière(s).

Les sites partenaires

Passeurs d'images

L’association Passeurs d'images, soutenue par le CNC, coordonne le dispositif au niveau national, en liaison avec le CNC et le Ministère chargé de l’Education.

Nanouk

Nanouk est la plateforme pédagogique Nanouk de l’association Passeurs d'images qui met à disposition les contenus pour les enseignants et pour les élèves autour des films du programme Ecole et Cinéma.

Les dispositifs hors temps scolaire

Passeurs d’Images

Lancé en 1991, Passeurs d’images est un dispositif d’éducation à l’image à vocation culturelle et sociale, mis en place initialement dans les banlieues et qui touche tous les publics éloignés de la culture, prioritairement les jeunes. C’est aussi un réseau de coordinations régionales qui déploient le dispositif en l’adaptant à la spécificité de chaque territoire.
La participation active des populations, l’articulation entre le « voir » et le « faire », entre diffusion et pratique sont privilégiées.
Passeurs d’images permet de favoriser par l’image la mixité sociale, les liens intergénérationnels et de lutter contre les discriminations de toutes sortes (racisme, handicap, exclusion).

Des cinés, la vie !

Des cinés, la vie ! est une opération nationale dont les objectifs sont l’éducation à l’image et l’éducation à la citoyenneté. Elle est destinée aux jeunes accompagnés par la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ), le secteur associatif habilité, les classes relais et les dispositifs de prévention spécialisée.
Les jeunes assistent à des projection-débats et des ateliers, et votent à travers toute la France pour désigner le lauréat parmi une sélection de 12 courts métrages diffusés par l’Agence du court métrage.
La remise du prix a lieu à la Cinémathèque française en présence des votants.

Les ciné-débats

Les ciné-débats Lancée en 2015, la mission Cinéma et citoyenneté permet le déploiement de volontaires en service civique dans les établissements scolaires pour animer des ciné-débats : les jeunes en service civique proposent aux élèves d’assister à la projection d’œuvres cinématographiques de qualité et animent des débats autour de la diffusion de ces œuvres.
Les ciné-débats proposés ont lieu sur le temps périscolaire et extra-scolaire des élèves.

L’Atelier cinéma

Dispositif inédit d’éducation à l’image, l’Atelier cinéma a été développé par le CNC avec le concours de l’Education nationale.
Il propose aux élèves de cycle 3 (classes de CM1-CM2 et 6ème), de s’initier aux différentes étapes de création d’un film à travers 5 activités articulées sur plusieurs niveaux, les conduisant à la réalisation d’un court métrage. Il s’appuie sur le film Azur et Asmar de Michel Ocelot.
Intuitif pour les enseignants, l’Atelier cinéma se décline sous deux formes.
Ces deux versions peuvent être utilisées séparément ou successivement.

Le kit

L’Atelier cinéma est composé d’un livret enseignant et de 5 boîtes. Chaque boîte est destinée à un groupe de 5 à 7 élèves.
Il est disponible gratuitement dans la limite d’un kit par établissement scolaire, auprès des inspecteurs de l’Education nationale ou dans les Ateliers Canopé.

L’application

Elle fonctionne sur tablette et est téléchargeable gratuitement sur google play et App store.

Les pôles régionaux d’éducation aux images

Un réseau national

Le CNC et les DRAC soutiennent depuis 1999, avec la participation des régions, la mise en place de pôles régionaux d’éducation aux images.
Ils ont pour mission de coordonner et d’animer les réseaux d’acteurs éducatifs culturels et artistiques locaux, d’être un centre de ressources et de documentation à l’échelle régionale, de développer la formation des professionnels, des médiateurs culturels, des animateurs de quartiers, des formateurs…

Les programmes du Ministère de l’Education nationale

Le CNC, partenaire des programmes d’éducation au cinéma mis en place par le Ministère de l’Education nationale.

Les enseignements de spécialité cinéma et audiovisuel au lycée

L'enseignement obligatoire du cinéma-audiovisuel engage l'élève dans un processus de découverte et d'approfondissement d'une pratique artistique et d'une culture cinématographique et audiovisuelle sur un cycle de deux ans. Il s'attache à développer les compétences pratiques, la réflexion critique, les connaissances culturelles et historiques, la conscience des enjeux artistiques de la création cinématographique et audiovisuelle.

Le Prix Jean Renoir des lycéens

Le Prix Jean Renoir de lycéens est attribué par un jury de lycéens à un film parmi sept films présélectionnés par un comité de pilotage national composé de représentants du Ministère de l’Education nationale et de professionnels du cinéma. Il met l’accent sur l’engagement des lycéens en tant qu’acteurs et membres de jury.

Le César des lycéens

Fédérer les jeunes autour du cinéma français et contribuer à en faire un mode d’expression privilégie de leur créativité, c’est l’objectif du César des lycéens créé en 2019 par le ministère en charge de l’Education nationale et l’Académie des Arts et Techniques du cinéma.

 

Sensibilisation à l’écriture scénaristique dès le plus jeune âge

Le CNC a lancé en 2020 une mission sur la sensibilisation à l’écriture scénaristique dès le plus jeune âge. Elaborés à partir des recommandations du rapport de Lorraine Sullivan intitulé Pour la sensibilisation de la jeunesse à l’écriture créative et scénaristique, les documents pédagogiques proposés ci-dessous permettent l’organisation d’ateliers d’écriture scénaristique en temps scolaire et hors temps scolaire.