"Koko, le gorille qui parle" de Barbet Schroeder

"Koko, le gorille qui parle" de Barbet Schroeder

Couverture du dossier maître du film

Collège au cinéma - Dossier maître du film "Koko, le gorille qui parle" de Barbet Schroeder

Synopsis

Sur le campus de l’université de Stanford, située à une quarantaine de kilomètres au sud de San Francisco (Californie) et réputée l’une des meilleures du monde, Barbet Schroeder est allé filmer en 1977-1978 une expérience d’apprentissage du langage des signes par un gorille femelle, Koko.
Au moment du film, Koko a sept ans. Née au zoo de San Francisco, elle a été confiée, tout bébé, à Penny Patterson, une étudiante qui travaille à son diplôme universitaire sous la direction du professeur en neurosciences Carl Pribram.
Koko vit dans un mobile home installé sur le campus et Penny veille à son éducation pendant environ deux heures par jour. Penny, le docteur Pribram, le docteur Roger Fouts, spécialiste des primates, ainsi que le narrateur qui intervient sporadiquement en voix off, expliquent l’histoire de cette expérience, qui est une sorte d’aboutissement de travaux antérieurs menés par des primatologues dès les années 1920. Ils en expliquent les motivations et les enjeux. En moins de sept ans, Koko a appris à utiliser avec précision environ 350 mots de la langue des sourds-muets anglo-saxons, et elle en comprend plus de 500. Elle est mise en présence d’un jeune gorille mâle, Michael, lui-même initié au langage des signes et avec lequel elle découvrira la sexualité.
Mais Koko est au centre d’un conflit entre le zoo de San Francisco et Penny Patterson. Le nouveau directeur du zoo, Saul Kitchener, voudrait la récupérer, mais Penny s’y oppose de toutes ses forces: elle ne veut pas se séparer de Koko, à la fois pour des raisons scientifiques (poursuivre ce travail) et affectives (un lien très fort de mère à enfant s’est établi entre le professeur et son élève). Le directeur conteste la légitimité de ce genre d’expérience et donne une vision critique des travaux de Penny. Il faudra que Penny fonde une association capable d’acheter Koko et que la mairie intervienne en sa faveur.