Documentaire : fonds d'aide à l'innovation audiovisuelle (aide à l'écriture) : résultats de la commission du 18 juillet 2023

Résultats des commissions

18 juillet 2023


Les Cèdres de Lauren Dällenbach
Contacts : dallenbach.lauren@gmail.com
Les films de la pépinière : Jean-Charles Leyris : jc.leyris@lesfilmsdelapepiniere.fr
Rythmées par des habitudes et des tic-tac, ma tante et ma grand-mère habitent depuis un demi-siècle dans une grande maison au décor immuable. Nicole, dont on n’a jamais pensé qu’elle pourrait vivre seule, et Alberte, dévouée à sa fille mais aussi paniquée à l’idée d’en être séparée, forment un couple qui donne le vertige. Face à l’inertie de la situation et parce que je désire secrètement sa liberté, je me rapproche de Nicole et cherche avec elle des voies créatives d’émancipation.

Châteaux de Sablier de Philippe Pigeard
Contacts : pigeard@me.com
Baldanders films : Elsa Minisini : elsa.minisini@baldandersfilms.com
Ce film est un essai cinématographique sur l'irruption d’une mort violente au sein d'une famille et la difficulté du deuil. Un père mobilise ses pratiques de créations sonores, visuelles et littéraires, et tente de faire face à la perte d'un enfant. A travers différentes expérimentations artistiques, il donne peu à peu forme au vide laissé par sa disparition et tente de se reconstruire.

Deuxième sexe, deuxième monde de Mila Turaljic
Contacts : mila.turajlic@gmail.com
Survivance : Carine Chichkowsky : carine@survivance.net
1975, Mexico : la première conférence des Nations Unies sur les femmes, donne lieu, en pleine guerre froide, à une rencontre explosive entre les militantes des droits des femmes de ce qu’on nommait à l’époque, le bloc de l’Est, le bloc de l’Ouest et le Tiers monde.

L’Eau aux mille bras d’Elise Florenty & Marcel Turkowsky
Contacts : florenty.turkowsky@gmail.com
Baldanders films : Elsa Minisini : elsa.minisini@baldandersfilms.com
Dans la vallée de la Durance, cœur hydraulique de la Provence, Odile, une jeune paysagiste, mène une enquête sur les conséquences écologiques et humaines de la modernisation des canaux gravitaires qui irriguent le paysage agricole depuis le moyen-âge. À ciel ouvert et creusés à même la terre, ils ont transformé un désert en un territoire fertile, et témoignent d’une gestion séculaire de l’eau comme bien commun. Alors que les sécheresses deviennent la norme, ce corps ramifié aux mille bras se retrouve progressivement enfermé dans le béton ou mis en tuyau car il est trop dispendieux en eau. C’est tout un pan de l’histoire locale, de récits, de pratiques qui menace de s’éteindre. Peut-on faire l’expérience collective de cette mutation sans céder ni à la mélancolie ni à l’amnésie ?

L’étranger, le diable et le cinéma d’Emmanuel Roy
Contacts : mail@emroy.net
529 dragons : Aurélia Barbet : aurelia@529 dragons .com
Ce film fait ressurgir la mémoire de rencontres de cinéma exceptionnelles organisées entre 1984 et 1994 dans une petite ville fière de son histoire et hantée par ses démons. Comment tout un imaginaire a été bousculé par les regards de cinéastes qu’un groupe de passionnés avait conduits jusque-là ?

Johanna de Aline Suter Mercier & Céline Carridroit
Contacts : aline.suter@gmail.com - celine.carridroit@gmail.com
Alter Ego production : Cécile Lestrade : cecile.lestrade@alteregoprod.com
C’est l’été à Genève, Johanna part à l’aube, cheveux au vent sur sa mobylette. Tous les jours de la semaine, elle est employée comme ouvrière dans une usine de la banlieue, où elle travaille sur une chaîne de montage à assembler des boîtes pour des montres de luxe. Durant ses moments libres, elle bricole sa vieille Volkswagen dans son atelier aménagé dans un parking souterrain. Cet été, et pour la première fois en tant que femme, elle veut participer à une course de voitures avec sa VW Coccinelle de 1970. Elle souhaite à nouveau être présente aux événements organisés pour les passionné.e.s de mécanique. Un milieu qu’elle a dû éviter pendant plusieurs années, suite aux harcèlements qu’elle y a subi après sa transition de genre. Mais sa voiture semble sur le point de la la?cher, elle doit la retaper et la transformer pour avoir une chance de participer à la course. Durant cet été, Johanna se rend à des meetings VW pour préparer sa voiture, elle arpente la ville, où elle côtoie aussi bien les ouvrier.ère.s de son usine que le milieu queer des nuits genevoises.

Los anos de nada de Paul Heintz & Quentin Faucheux-Thurion
Contacts : heintz.paul@wanadoo.fr - faucheux.quentin@orange.fr
A Cadiz en 2016, on découvrait que Joaquin Garcia, ingénieur aux eaux usées de la ville, avait lu Spinoza sur son temps de travail, parce qu’on ne lui donnait rien à faire. Une troupe de comédiens amateur va s’emparer de cette histoire, pour tenter de lui redonner sa force polémique et émancipatrice. Une façon de rendre hommage au travailleur fantôme, et de réveiller celui qui sommeille peut-être en chacun.

Playas blancas de Valentina Barriga Calcano
Contacts : barriga.valentina@gmail.com
Triptyque films : Alexandra Melot : amelot@triptyquefilms.fr
Dans une station balnéaire chilienne résonne une archive familiale : la correspondance sur cassettes audio d’un couple engagé dans la lutte armée, dont le destin fut brisé en 1988 par la dictature militaire.

La réponse de la mygale de Marie Voignier
Contacts : marievoignier@gmail.com
Les films du bilboquet : Eugénie Michel Villette : eugeniemichelvillette@lesfilmsdubilboquet.fr
Dans la forêt camerounaise, le Français Michel Ballot a décidé de faire appel à des initiés, qui maîtrisent la communication avec les êtres qu’on ne voit pas, pour localiser le Mokélé-Mbembé, un animal inconnu de la zoologie. Tiraillé entre la preuve scientifique dont il a besoin et la puissance des initiés à laquelle il croit résolument, sa quête rencontrera d’autres pouvoirs, d’autres savoirs et espaces de résistances : ceux d’Hermine, dans ses combats politiques ou encore ceux de Blaise, un pisteur d’exception.

Les voisines de Violaine Baraduc & Alexandre Westphal
Contacts : violaine.baraduc@gmail.com - a.westphal@ik.me
Au Rwanda, quatre femmes ayant été condamnées pour leur participation au génocide de 1994 écrivent le récit d’une réinsertion en cours ou attendue. Après une, deux ou trois décennies passées en détention, quel genre de voisines peuvent-elles être devenues ? À partir des images d’un quotidien filmé en cinéma direct et d’exercices de reenactment, ces femmes portent un regard sur leur vie – et sur la fragile continuité entre un passé criminel et un avenir que le premier a inévitablement obscurci.

04 juin 2024

Le CNC au Festival d'Annecy 2024

Le Festival international du film d’animation d’Annecy se déroule du 9 au 15 juin 2024. Parallèlement au festival, le marché international du film d'animation (MIFA) réunit du 11 au 14 juin tous les ac

...