La Bibliothèque du Congrès américain rend accessibles gratuitement des centaines de films

La Bibliothèque du Congrès américain rend accessibles gratuitement des centaines de films

28 septembre 2018
Cinéma
La Bibliothèque du Congrès américain
La Bibliothèque du Congrès américain Shawn Miller

L’institution a débuté une campagne pour numériser les 1,6 million de documents et films qu’elle conserve. Avec comme objectif de les rendre tous accessibles gratuitement via une plate-forme en ligne qui rassemble déjà près de 300 œuvres.


La Bibliothèque du Congrès américain conserve en son sein plus de 1,6 million de vidéos, réalisées entre 1890 et 1999, allant des films de fiction aux courts métrages en passant par des œuvres muettes, des documentaires et des images tournées peu après la naissance du cinéma. Un impressionnant catalogue que l’institution est en train de numériser. Des centaines de films ont déjà été transformés en œuvres numériques que la Bibliothèque du Congrès américain souhaite partager avec le plus grand nombre. Elle a ainsi annoncé il y a quelques jours le lancement de sa « National Screening Room », une plateforme en ligne rassemblant ces documents historiques. Des films accessibles gratuitement aux internautes.

Près de 281 vidéos ont déjà été mises en ligne. La Bibliothèque du Congrès américain prévoit d’ajouter de nouvelles œuvres chaque mois. Certaines, tombées dans le domaine public, peuvent être regardées en ligne ou téléchargées. D’autres sont uniquement visibles en streaming grâce à l’accord donné par les propriétaires des droits. « L’objectif de ce projet digital est de présenter au public un grand éventail de matériels audiovisuels historiques et culturels pour enrichir l’apprentissage et notre éducation », a affirmé Mike Mashon, le conservateur à la tête de la section films de la Bibliothèque du Congrès. Les internautes du monde entier peuvent déjà découvrir gratuitement Le Vol du grand rapide (1903), un court métrage d’Edwin S.Porter, Le Voyage de la peur (1953) d’Ida Lupino ou encore des courts métrages de D.W. Griffith.