Cléo de 5 à 7 d'Agnès Varda

Cléo de 5 à 7 d'Agnès Varda

Cléo de 5 à 7 d'Agnès Varda

Lycéens et apprentis au cinéma, dossier maître

Succès public et critique lors de sa sortie en salles en 1962, Cléo de 5 à 7 raconte une heure trente de la vie d'une chanteuse de petit renom à Paris, le 21 juin 1961. Belle et sensuelle, Cléo attend avec angoisse les résultats d'une analyse médicale. Tenaillée par la peur, la « poupée » se métamorphose sous nos yeux en femme pensante qui découvre le monde. La caméra de Varda glisse dans les rues de Paris, d'un taxi à un bus, d'un café à un jardin public, captant le coeur battant de la ville. Avec Cléo de 5 à 7, Varda marquait de façon fracassante son entrée dans la Nouvelle Vague : elle est l'auteure de son scénario tourné en décors naturels, avec de nouveaux interprètes. Elle signifiait aussi d'entrée sa différence : un regard résolument féminin, une capacité à capter les peurs de son époque (cancer, guerre d'Algérie), l'élégance de ses décors, le raffinement de ses dialogues et une image en noir et blanc d'une beauté à couper le souffle.