Gilles Marchand présidera la Commission d’aide à la production en relief du CNC

Gilles Marchand présidera la Commission d’aide à la production en relief du CNC

06 avril 2011
Professionnels

Eric Garandeau va nommer, dans les tout prochains jours, Gilles Marchand à la présidence de la commission d’aides financières aux nouvelles technologies en production (NTP), qui est notamment chargée de l’attribution des aides sélectives à la production cinématographique et audiovisuelle en relief, pour un mandat d’une durée de deux ans.


Il remercie chaleureusement Gérard Krawczyk, qui a exercé ces fonctions au cours des deux dernières années, et dont la qualité du travail et l’engagement ont favorisé l’usage des technologies numériques, et tout particulièrement du relief, au service de la diversité des œuvres.


Le CNC se réjouit, à ce titre, de la sortie en salle des premiers longs-métrages en relief aidés par ce dispositif, Pina de Wim Wenders et Titeuf le film de Zep qui sortent sur nos écrans aujourd'hui, mercredi 6 avril, ou bien encore Les Contes de la nuit de Michel Ocelot, The Prodigies d’Antoine Charreyron, Derrière les murs, de Pascal Sid et Julien Lacombe dont l’exploitation en salle est prévue dans les prochains mois.


Les membres de la nouvelle commission pourront s’appuyer sur un dispositif renforcé qui va permettre d’accompagner plus significativement la production d'oeuvres cinématographiques et audiovisuelles françaises et européennes en relief. 


La Commission européenne a en effet autorisé l’aide NTP au titre des aides culturelles en fin d’année 2010, validant ainsi l’approche retenue par les autorités françaises, qui considèrent que le choix du relief modifie l’ensemble des étapes de création des œuvres, de l’écriture à la post-production. Cette décision a été transcrite par les autorités françaises dans un décret publié au JO le 1er avril qui formalise l’aide telle qu’autorisée par la Commission Européenne, en supprimant notamment le plafonnement des aides à 200 000 euros par entreprise sur trois ans pour les projets en relief. Les autres modalités du dispositif NTP, notamment pour les projets en « plat » ayant recours, par exemple, à des effets visuels innovants, restent inchangées.


Le CNC va donc amplifier son effort en faveur du relief en 2011 grâce à une enveloppe globale de crédits en nette augmentation, à 5,6 M€, contre 2,1 M€ en 2010 qui ont bénéficié à 50 projets (sur 87 examinés) et 1M€ en 2009 pour 33 projets soutenus (sur 44 examinés).


Gilles Marchand, est scénariste et réalisateur. Il a notamment travaillé avec Laurent Cantet (Les sanguinaires, Ressources Humaines), Dominik Moll (Harry un ami qui vous veut du bien, Lemming), Cédric Kahn (Feux Rouges, L’avion), et Jean-Paul Rappeneau (Bon voyage). Les deux films qu’il a réalisés, Qui a tué Bambi ? et L’autre monde, ont été présentés en Sélection Officielle au Festival de Cannes en 2003 et 2010.


Composition de la commission pour 2011-2012 : les nouveaux membres sont en gras



Madame Agathe Berman (productrice)

Madame Annie Dautane (directrice d'un studio d'effets visuels)

Monsieur Jean-Teddy Filippe (réalisateur)

Monsieur Guillaume Ivernel (réalisateur)

Madame Corinne Kouper (productrice)

Monsieur Bernard Mendiburu (stéréographe)

Monsieur Jean-Louis Rizet (directeur d'une société d’animation)

Monsieur Simon Vanesse (producteur)

Monsieur Matthias Weber (directeur d'une société d’effets visuels)

 

L’aide aux nouvelles technologies en production accompagne depuis plus de 20 ans la prise de risque des producteurs d’œuvres cinématographiques ou audiovisuelles qui font appel à des technologies numériques innovantes (effets spéciaux numériques, images de synthèse, mises au point de procédés spécifiques, relief). Elle est ouverte aux œuvres cinématographiques et audiovisuelles de fiction, d’animation, de documentaire ou de recréation de spectacle vivant. La majorité des projets présentés aux NTP sont désormais des projets en relief.


> plus d’informations sur le dispositif d’aides aux NTP
> résultats des précédentes commissions