Six producteurs et productrices des pays ACP sélectionnés pour la 2ème edition de « DEENTAL at CANNES »

Six producteurs et productrices des pays ACP sélectionnés pour la 2ème edition de « DEENTAL at CANNES »

07 avril 2022
Professionnels
Tags :
Deental-logo

Six producteurs, établis au Bénin, Burkina Faso, Congo RDC, Côte d’Ivoire et Sénégal ont été sélectionnés pour participer à une semaine de formation, d’ateliers et de rencontres au sein de la 75e édition du Festival de Cannes. Les participants seront accrédités au festival et prendront part à une sélection d’événements, en lien avec les partenaires francophones, l’Institut français, le pavillon de l’Agence culturelle africaine, le Marché du film, etc.


Lancé en 2020 avec la collaboration financière de l’Union Européenne et le support de l’organisation des Etats ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique), le programme DEENTAL-ACP permet d’accorder des bonus financiers aux projets en provenance des pays ACP bénéficiaires de l’Aide aux cinémas du monde et/ou du Fonds pour la jeune création francophone. Il permet également la mise en place d’actions de formation et d’accompagnement pour soutenir la structuration du secteur audiovisuel dans les pays ACP.

Les producteurs et productrices invités seront présents à Cannes du 18 au 24 mai 2022.

Les producteurs et productrices sélectionnés

Arcade Assogba

Arcade Assogba DR
Producteur de films, Arcade Assogba a d’abord été depuis 2010 directeur de production et fixeur sur plusieurs films internationaux tournés au Bénin. Il a ainsi collaboré avec plusieurs créateurs de renom. En 2012, il a monté une boite de production à Cotonou, Kiti-Kili Films, au moyen de laquelle il a produit ses propres courts métrages avant de se lancer dans l’accompagnement de projets portés par des auteurs connus et moins connus de la scène artistique béninoise.
Arcade Assogba a étudié le cinéma à l’Institut Cinématographique de Ouidah - L’ICO. Il est par ailleurs titulaire d’un master 2 recherche en sciences humaines et sociales obtenu à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne (France) après une maîtrise en droit obtenue à l’Université d’Abomey-Calavi (Bénin).
Arcade Assogba accompagne actuellement Sous les Soleils du Tchaa, long-métrage documentaire d’Evelyne Agli, Probo Koala, long-métrage de fiction d’Ousmane Aledji et Le Procès des Femmes, court-métrage de fiction de Giscard Dah-Fonton.
 

Laurent Bitty

Laurent Bitty DR
Diplômé d’une maitrise en Arts Dramatique en 2012 et d’un master Professionnel en Muséologie en 2014 à l’Institut National des Arts et l’Action Culturelle, Laurent Bitty part au Sénégal, et plus précisément à Saint-Louis à l’Université Gaston Berger, pour son Master en production et réalisation de documentaire de création.
Au sortir de cette formation, il s’engage à la promotion, la formation et la diffusion du genre documentaire en Côte d’Ivoire. Il y organise des résidences d’écriture, de production et réalisation documentaire dans différentes villes de la Côte d’Ivoire.
Il a participé à plusieurs productions de séries (Mtv Shuga Babi 1&2, Les Coups de la Vie 1…), documentaires (Traverser, La Case d’Anoumabo…), et fictions dans son pays en tant que premier et deuxième assistant réalisateur, ainsi qu’en tant que régisseur. 
Il est actuellement président d’Africadoc-Côte d’Ivoire et enseignant d’Art dramatique et la production cinéma à l’Institut National Supérieur des Arts et l’Action Culturelle (INSAAC). Il accompagne également plusieurs projets en tant que producteur.
 

Emmanuel Lupia

Emmanuel Lupia  DR
Emmanuel Lupia est un producteur congolais qui a débuté sa carrière après une formation aux métiers du cinéma aux Ateliers Actions en 2012. En 2014, après deux ans d'expérience en tant qu'assistant du réalisateur de Viva-Riva Djo Munga, il crée Tosala Films, une société de production audiovisuelle et cinématographique basée à Kinshasa qui produit et réalise des films de fiction, des documentaires, des publicités, etc.
Sa société a produit le court-métrage Mosinzo, le long métrage Matshozi (meilleur film au Cinef 2016), la sitcom Kelasi, ainsi que des publicités pour Vodacom et des agences de communication. Le dernier gros succès qui lui a apporté une reconnaissance internationale est le long métrage Maki'la de Machérie Ekwa (sélection Berlinale 2018, Golden Screen 2018, Audience Award Cologne 2018).
Emmanuel Lupia a également participé à plusieurs ateliers et résidences d'écriture documentaire, notamment Africadoc au Burkina-Faso, Tenk à Saint-Louis au Sénégal, Ouaga Film Lab en 2019 et Yaounde Film Lab en 2020. Actuellement, il développe le Lisapo Film Lab - Festival Semaine du Film Congolais à Kinshasa. Il est porteur de deux longs métrages en développement dont Zaïria de Machérie Ekwa et de la série à succès Sur le Canapé avec l'artiste Gaz Mawete, sponsorisée par Vodacom RDC.
 

Khadija Mahfou

Khadija Mahfou  DR
Khadija Mahfou est diplômée en Journalisme et Communication a? l’Institut Supérieur d’Entrepreneurship et de Gestion (ISEG) depuis 2013, avec une expérience de plus huit ans dans le domaine de l’information et de la communication.
En 2015, elle rejoint le Groupe Lydel Com et devient assistante de production. Elle a assure? la production exécutive de plusieurs films institutionnels et publireportages pour le compte de sociétés privées. Elle s’est par ailleurs chargée de la coordination de production de la série ivoirienne Ma Grande Famille à Dakar, avec la réalisatrice ivoirienne Akissi Delta.
En tant que productrice, elle a participé a? la troisième édition de Ouaga Film Lab, avec le réalisateur sénégalais Pape Lopy, en septembre 2018, puis en décembre de la même année à l’atelier « Le Grand voyage » initié par le réalisateur franco-sénégalais Alain Gomis en collaboration avec l’Ecole cantonale d’art et de Design et la Head avec des étudiants suisses et sénégalais.
Elle a accompagné le réalisateur sénégalais Momar Talla Kandji en portant son projet de long métrage à la quatrième édition de Ouaga Film Lab qui s’est tenu en septembre 2019. Elle a également assisté à la résidence d’écriture de Sentoo au Maroc à la suite de l’atelier de production et co-production organisé à l’occasion du festival international de Films de Marrakech en Décembre 2019.
Elle accompagne le long métrage Le Mouton de Sada, actuellement en postproduction et a travaillé comme chargée de production sur le film Frère et Sœur d’Arnaud Desplechin, tourné en partie au Sénégal.
 

Kady Traoré

Kady Traoré DR
Kady Traoré est une productrice et réalisatrice Burkinabè née à Bobo Dioulasso dans l’ouest du Burkina Faso. Arrivée au cinéma en 1998 comme actrice, elle joue dans plusieurs longs métrages et sériés télés. En 2013, à l’Institut supérieur de l’Image et du Son, elle sort avec une licence en image.
Elle se fait remarquer par la production de films à petits budgets, d’abord, pour répondre à un besoin de contenu dans les salles au Burkina, mais aussi, dans le but de produire, faire travailler les jeunes techniciens qualifiés ; produire en l’absence de tout système de financement au Burkina Faso. Ce système de production a permis de maintenir les salles fonctionnelles, au moment où elles se fermaient successivement dans la plus part des capitales africaine.
A travers cet engagement elle crée la Société de production Athena films en 2014. En 2020, la société s’agrandit et accueille 2 jeunes producteurs : Jean Marc Dindané et Seydou Porgo. Auteure, réalisatrice et formatrice, elle produit et accompagne plusieurs projets de jeunes talents.
 

Honoré Yaméogo

Honoré Yaméogo DR
Originaire du Burkina Faso, Honoré Yameogo est diplômé en marketing management. Après avoir occupé différents postes administratifs dans la filière de la musique, du théâtre et du cinéma, il crée sa boite de production Onezik en 2017.
En 2019, Onezik signe la sortie de sa première production, le long métrage documentaire Le cimetière des éléphants d’Eléonore Yameogo, en coproduction avec Vraivrai Films (France). Le film a été sélectionné au FESPACO de la même année et dans une dizaine de festival à travers le monde.
Fin 2019, Honoré Yameogo, s’installe à Dakar pour 12 mois, rejoignant ainsi le programme « Devenir Producteur » Organisée par Cinekap. Ce séjour sénégalais se solde par la coproduction en 2020, avec le producteur Oumar Sall de deux court-métrages de fiction : La danse des béquilles de Yoro Niang et Anonymes de Fama Sow. Les deux films ont été sélectionnés pour l’édition 2022 du festival Vues d’Afrique (Canada).
En 2021, le long-métrage documentaire Prisme, coréalisation de Rosine Mbakam, An Van Diederen, et Eléonore Yameogo, fait sa grande première mondiale au New York Films Festival. Une coproduction Onezik, Tandor Production et Elektrischer Schnellseher.
Depuis 2021, Honoré Yameogo développe de nouveaux projets avec des réalisateurs du Sénégal, Tchad et du Burkina Faso.