Prix du livre de cinéma

Prix du livre de cinéma 2022
En 2017, le CNC a initié deux dispositifs tournés vers le livre : le Prix du livre de cinéma, et l’appel à projets pour l’édition de livres de cinéma. En 2019, une aide aux revues a été créée afin de compléter ce soutien.

  • Secteur : Cinéma
  • Phase d'intervention :
  • Type de soutien :
  • Type d'aide : Appel à projets
  • Demandeur :

Leur objectif est d’encourager la cinéphilie par le biais de la littérature. Ils récompensent la qualité littéraire des œuvres, leur capacité à s’adresser à un public large et à communiquer un savoir sur le cinéma.

Le Prix du livre de cinéma 2022 sera attribué à un ouvrage paru en France entre le 1er mars 2021 et le 28 février 2022.

Les candidatures pour le Prix du livre de cinéma 2022 sont ouvertes du 4 février au 3 mars 2022. Les délibérations du Jury sont prévues en mai ou juin, et l’annonce du lauréat en juin.

Le Prix du livre de cinéma 2021 a été attribué à Gena Rowlands. On aurait dû dormir de Murielle Joudet (édition Capricci). L’ouvrage succédait à Qu’est-ce que le cinéma ? de Germaine Dulac et Marie-Anne Colson-Malleville, dirigé par Clément Lafite et Tami Williams édité par Light Cone (lauréat 2020), à Conversations avec Darius Khondji de Jordan Mintzer, édité par Synecdoche (lauréat 2019), à La Voix Manquante de Frédérique Berthet, édité par P.O.L. (lauréat 2018) et à Au travail avec Eustache de Luc Béraud, co-édité par les éditions Lumière et Actes Sud (lauréat 2017).

> Voir les résultats du Prix du livre de cinéma, de l'appel à projets et de l’aide aux revues depuis 2017

L’appel à projets pour l’édition de livres de cinéma intervient en amont de la parution d’ouvrages de cinéma. Aucune condition n’est fixée quant au degré d'avancement du projet, l’important étant toutefois de donner suffisamment à lire ou à comprendre au jury afin qu’il se fasse une idée de l’objet final.

> Consulter le règlement et les modalités de candidature de l’appel à projets pour l'édition de livres de cinéma

L’aide aux revues, quant à elle, vise à soutenir les sociétés éditrices de revues de cinéma.

Deux sessions sont organisées tous les ans : la première, au printemps, pour le Prix du livre de cinéma et la 1ère session annuelle de l’appel à projets pour l’édition de livres de cinéma ; la seconde, à l’automne, pour l’aide aux revues de cinéma et la 2e session annuelle de l’appel à projets pour l’édition de livres de cinéma.
A noter que les aides octroyées dans le cadre du Prix du livre de cinéma, de l’appel à projets pour l’édition de livres de cinéma et de l’aide aux revues sont placées sous l’empire du règlement n°1407/2013 de la Commission du 18 décembre 2013 relatif à l’application des articles 107 et 108 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne aux aides de minimis (plafond de 200 000 € d’aides de minimis perçues au cours des trois derniers exercices fiscaux).

Règlement du Prix du livre de cinéma 2022

1. Modalités de candidature

1.1 Conditions générales

  • Les candidatures pour le Prix du livre de cinéma 2022 sont ouvertes aux ouvrages ayant pour thème le cinéma, parus en France entre le 1er mars 2021 et le 28 février 2022, ou dont les épreuves définitives (BAT) sont disponibles le 28 février 2022. Chaque ouvrage ne peut candidater qu’une seule fois au Prix du livre de cinéma.
     
  • Les candidatures sont ouvertes exclusivement aux ouvrages en langue française.
     
  • Toute maison d'édition établie en France, ayant publié plusieurs ouvrages au cours de ces cinq dernières années, peut se présenter. Les auteur(e)s s’auto-éditant ou étant publiés par une maison d’édition dont ils sont gérants ne peuvent candidater.
     
  • Une maison d’édition peut présenter un maximum de trois ouvrages pour le Prix du livre de cinéma 2022.
     
  • Les œuvres candidates peuvent relever de l’essai, de l’étude, du « beau livre », de la biographie, de l’autobiographie, de la monographie, du dictionnaire, de l’encyclopédie, ou de l’anthologie.
     
  • Sont exclus les catalogues d’expositions, les publications de scénarii, les traductions, les rééditions, ainsi que les ouvrages édités et coédités par des établissements publics ou leurs filiales.

1.2 Constitution du dossier de candidature

Le dossier de candidature doit être constitué, en accord avec les règles européennes relatives aux aides placées sous règlement n°1407/2013 de la Commission du 18 décembre 2013 sur l’application des articles 107 et 108 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne aux aides de minimis :

  • du formulaire de candidature dûment complété et signé,
  • d’un courrier d’introduction,
  • d’un dossier de présentation du livre,
  • d’une déclaration sur l’honneur des aides publiques éventuellement perçues par la maison d’édition au cours des trois derniers exercices fiscaux, 
  • de la version numérique de l’ouvrage.

Tous les éléments de candidature doivent être transmis par mail à l’adresse prixdulivredecinema@cnc.fr. Par ailleurs, dix exemplaires papier du livre candidat doivent être envoyés par voie postale au CNC.

1.2.1 Le formulaire de candidature

Le formulaire de candidature doit impérativement être :

  • signé par l’éditeur(trice) et par l’auteur(e) du livre.
  • scanné et transmis par mail à l’adresse prixdulivredecinema@cnc.fr avec les autres pièces requises.

1.2.2 Le courrier d’introduction de la candidature

Le courrier d’introduction, adressé au jury, présente le livre et ouvre le dossier. Il motive la candidature au Prix du livre de cinéma, en une page maximum. Il doit obligatoirement être signée par l’éditeur(trice) et l’auteur(e).

1.2.3 Le dossier de présentation

La forme du dossier de présentation est libre, dans la limite de cinq pages, illustrées ou non.
Sur le fond, ce dossier présente succinctement :

  • l’auteur(e) ;
  • sa bibliographie ;
  • la maison d’édition et son activité, notamment en matière de livres de cinéma ;
  • l’ouvrage candidat ;
  • éventuellement une revue de presse parue à l’occasion de la sortie du livre.

1.2.4 La déclaration sur l’honneur

Le Prix du livre de cinéma est soumis au règlement des aides dites « de minimis ». Seules les maisons d’édition ayant perçu moins de 200 000 € d’aides « de minimis » au cours des trois derniers exercices fiscaux peuvent candidater.

1.2.5 Les exemplaires du livre

Les participants s’engagent à mettre à disposition du Jury dix exemplaires du livre candidat, ainsi qu’une version numérique à transmettre à l’adresse prixdulivredecinema@cnc.fr en même temps que les éléments de candidature.

La version numérique de l’ouvrage, en pdf, doit correspondre à la version papier commercialisée.

Les exemplaires du livre ne seront pas retournés au candidat.

1.3 Modalités de dépôt du dossier

  • Les dossiers de candidature et les versions numériques du livre doivent être transmis à l’adresse prixdulivredecinema@cnc.fr au plus tard le jeudi 3 mars 2022 à 21h.
  • Les dix exemplaires de chaque livre candidat doivent être déposés ou envoyés au nom de Léa Klein à l’adresse : Service des aides sélectives - CNC, 291 bld Raspail 75675 Paris Cedex 14 au plus tard le jeudi 3 mars 2022 (horaires d’ouverture : 9h-18h).

1.4 Calendrier du Prix du livre de cinéma 2022

Date limite de dépôt des candidatures : jeudi 3 mars 2022
Délibération du jury prévue en : mai-juin 2022
Annonce du lauréat prévue en : mai-juin 2022
Remise du Prix : juin 2022

2. La sélection du lauréat

2.1 Les critères de sélection

Le Jury se compose de professionnels des mondes du cinéma et du livre. Il sélectionne le livre lauréat à l’issue d’une délibération. Le CNC attribue ensuite le prix sur la base de cette décision.
Aucun ex aequo n’est possible pour le Prix du livre de cinéma.
Lors de la sélection, le Jury sera notamment attentif à :

  • La qualité littéraire de l’œuvre ;
  • Le respect des images de films et le bon usage de leur reproduction, en articulation avec le texte ;
  • La rigueur des éléments documentaires contribuant au savoir sur le cinéma ;
  • La faculté de s’adresser à un public large ;
  • D’une manière générale, le plaisir tiré de la lecture du livre pour le cinéphile ou le cinéphile en devenir.

2.2 La composition du Jury

Le Jury est présidé par l’écrivaine Delphine DE VIGAN.
La Présidente est accompagnée du critique de cinéma et directeur de la programmation à la Cinémathèque Française Jean-François RAUGER, vice-président du Jury.

Tous deux sont entourés de :

  • Régine HATCHONDO, présidente du Centre National du Livre (CNL)
  • Bruno MARION, libraire cinéma (Fnac-Darty)
  • Nathalie RICHARD, comédienne
  • Colette KERBER, libraire
  • Michel LECLERC, réalisateur et scénariste

3. Le Prix du livre de cinéma

3.1 La somme attribuée au lauréat

  • Le montant du Prix s’élève à 10 000 euros. Cette somme est entièrement dédiée au livre primé.
     
  • Les ouvrages non primés ne peuvent prétendre à aucune récompense et/ou remboursement de frais de participation.
     
  • 5 000 euros sont versés à l’auteur(e) ou aux auteur(e)s de l’ouvrage, sans condition d’affectation.
     
  • 5 000 euros sont versés à la maison d’édition. Cette somme doit être dévolue à la promotion du livre primé.
  • Le livre lauréat bénéficiera en outre d’une campagne de communication. Les membres du jury, partenaires du Prix, permettront de lui donner une résonnance particulière.
     
  • La FNAC s’engage à mettre en valeur l’ouvrage dans l’ensemble de son réseau

3.2 Modalités de versement

Le versement de la somme est réalisé en une seule tranche à la maison d’édition et à l’auteur(e), dans un délai de deux à trois mois après l’annonce du lauréat.

3.3 Justification des dépenses promotionnelles par la maison d’édition

  • La maison d’édition s’engage à faire figurer, dans l’ouvrage lauréat du Prix, le logo du CNC accompagné de la mention « avec le soutien de ».
     
  • Il est demandé à la maison d’édition d’engager dans un délai de trois mois après la remise du Prix les dépenses liées à la promotion du livre primé, afin d’encourager la dynamique autour du Prix.
     
  • Avant le 31 juillet 2022, la maison d’édition devra fournir les justificatifs de dépenses à des fins promotionnelles pour les 5 000 euros versés au titre du Prix.
     
  • A défaut de justificatifs fournis dans le délai imparti, la somme perçue par la maison d’édition devra être intégralement remboursée.
     
  • Si la maison d’édition ne peut justifier les dépenses promotionnelles que pour partie de la somme perçue, il lui sera demandé de rembourser l’excédent non engagé.

4. Prise de connaissance du règlement par les candidats

La soumission de toute candidature atteste de la prise de connaissance et de l’acceptation du présent règlement par les candidats.

Contacts

prixdulivredecinema@cnc.fr

Léa Klein / Emma Cliquet / Rafaèle Garcia
01 44 34 38 08


Prochaines Commissions

Les candidatures pour le Prix du livre de cinéma sont ouvertes jusqu’au jeudi 3 mars 2022.




Résultats des commissions

Voir les résultats antérieurs

24 décembre 2021


Projets soutenus en 2021

Prix du livre de cinéma 2021 : Gena Rowlands, on aurait dû dormir de Murielle Joudet (éditions Capricci)

Appel à projets pour l’édition de livres de cinéma (11 projets soutenus)

2e session (automne)

  • Conversations avec Dean Tavoularis de Jordan Mintzer (éditions Synecdoche) : 10 000 €
  • Pasolini Cinéaste d’Hervé Joubert-Laurencin (éditions Macula) : 10 000 €
  • Correspondance avec les écrivains (1948-1984) de Bernard Bastied (éditions Gallimard) : 10 000 €
  • Les Carnets, tome IV de René Allio (éditions Deuxième Epoque) : 5 000 €
  • Lav Diaz : faire face dirigé par Corinne Maury et Olivier Zuchuat (éditions Post-Editions) : 5 000 €
  • Philippe R. Doumic, photographe : l’âme des icônes de Laurence Doumic-Roux (éditions Capricci) : 4 000 €
  • Quelques événements à reconstituer dirigé par Léa Morin (éditions Zâman Books – Association Siempra) : 4 000 €

1ère session (printemps)

  • Chabrol d’Antoine de Baecque (éditions Stock) : 7 000 €
  • Mode et Cinéma, vu par Jean Paul Gaultier de Matthieu Orléan et Florence Tissot (éditions Flammarion) :
    4 000 €
  • Napoléon d’Abel Gance de Dimitri Vezyroglou (éditions Vendémiaire) : 4 000 €
  • Les « As de la manivelle ». Le métier d’opérateur de prises de vues cinématographiques en France (1895-1930) de Priska Morrissey (éditions AFRHC) : 3 500 €

Aide aux revues – session 2021

  • Première (Première Média) : 8 000 €
  • Cahiers du Cinéma (Cahiers du Cinéma) : 8 000 €
  • So Film (Les Editions Nantaises) : 7 000 €
  • La Septième Obsession (Aedon Productions) : 7 000 €
  • Cinemateaser (3615 Editions) : 7 000 €
  • Les Fiches du Cinéma (Les Fiches du Cinéma) : 6 000 €
  • L’Avant-Scène Cinéma (Alice Editions) : 6 000 €
  • Mad Movies (Custom Pulishing France) : 3 000 €
  • L’Ecran Fantastique (Financière de Loisirs) : 3 000 €
  • Rockyrama (Recreation Agency) : 3 000 €
  • Revus & Corriges (Revus et Corrigés) : 3 000 €
  • Blink Blank (WARM) : 3 000 €
  • Images Documentaires (Association Images Documentaires) : 3 000 €

Projets soutenus en 2020

Prix du livre de cinéma 2020 : Qu’est-ce que le cinéma ? de Germaine Dulac et Marie-Anne Colson-Malleville, dirigé par Clément Lafite et Tami Williams (éditions Light Cone)

« Mention spéciale » 2020 : 100 grands films pour les petits, de Nicolas et Lydia Boukhrief (Arte éditions, Gründ)

Appel à projets pour l’édition de livres de cinéma (10 projets soutenus)

1ère session (printemps)

  • Les Carnets, tome III, carnets de René Allio, dirigé par Annette Guillaumin et Myriam Tsikounas (éditions Deuxième Epoque) : 9 000 €
  • Marco Ferreri – Dépense de la mélancolie, de Rochelle Fack (éditions de l’Oeil) : 6 000 €
  • Introduction à une véritable histoire du cinéma, de Jean-Luc Godard, dirigé par Nicole Brenez (éditions de l’Oeil) : 4 000 €
  • George Méliès, la naissance du cinéma, de Laurent Mannoni (Flammarion) : 2 000 €

2e session (automne)

  • Cécile Fontaine par Cécile Fontaine de Yann Beauvais et Céccile Fontaine (éditions Light Cone) : 5 000 €
  • Fontainhas Pedro Costa, dirigé par Cyril Neyrat et Luc Chessel (éditions de l’œil) : 5 000 €
  • Walsh en jeux, dirigé par Mathieu Macheret (éditions de l’œil) : 4 000 €
  • Maurice Pialat, la main, les yeux de Jérôme Momcilovic (éditions Capricci) : 4 000 €
  • Le Cinéma de Bruno Dumont en fragments alphabétiques, dirigé par Benjamin Thomas (éditions WARM) :
    4 000 €
  • Michael Mann – Mirages du contemporain de Jean-Baptise Thoret (éditions Flammarion) : 4 000 €

Aide aux revues de cinéma – session 2020

  • La Septième Obsession (Aedon Productions) : 10 000 €
  • So Film (Les Editions Nantaises) : 10 000 €
  • Cahiers du Cinéma (Cahiers du Cinéma) : 10 000 €
  • Cinemateaser (3615 Editions) : 10 000 €
  • L’Avant-Scène Cinéma (Alice Editions) : 7000 €
  • Les Fiches du Cinéma (Les Fiches du Cinéma) : 7000 €
  • Blink Blank (WARM) : 6000 €
  • Première (Première Média) : 5000 €
  • L’Ecran Fantastique (Financière de Loisirs) : 5000 €
  • Rockyrama (Recreation Agency) : 5000 €
  • Mad Movies (Custom Publishing France) : 5000 €
  • V.O. (Version Originale Sous-Titrée) : 5000 €
  • Images Documentaires (Association Images Documentaires) : 3000 €

Projets soutenus en 2019

Prix du livre de cinéma 2019 : Conversations avec Darius Khondji de Jordan Mintzer (éditions Synecdoche).

Appel à projets pour l’édition de livres de cinéma (9 projets soutenus)

1ère session (printemps)

  • Jean-Daniel Pollet, une biographie, de Jean-Paul Fargier (éditions de l’Oeil) : 7 000 €
  • Gwen – le livre de sable, de Jean-François Laguionie (éditions de l’Oeil) : 7 000 €
  • Hitchcock, dirigé par Bernard Benoliel, Jean-François Rauger, Murielle Joudet, Gilles Esposito (éditions E/P/A – Hachette) : 5 000 €
  • Dictionnaire du cinéma italien, d’Alessandro Corsi (éditions Vendémiaire) : 5 000 €
  • Qu’est-ce que le cinéma ?, de Germaine Dulac et Marie-Anne Colson-Malleville (Light Cone éditions) :
    4 000 €

2e session (automne)

  • Dictionnaire enchanté de la musique au cinéma, de Thierry Jousse (Marest éditeur) : 6 000 €
  • Mirkine par Mirkine, de Stéphane Mirkine (Flammarion) : 6 000 €
  • Mémoires d’une savonnette indocile, de Luc Moullet (Capricci éditions) : 6 000 €
  • 100 grands films de réalisatrices, de Véronique Le Bris (Arte éditions) : 6 000 €

Aide aux revues de cinéma - Session 2019

  • L’Avant-Scène cinéma (Alice éditions) : 5 000 €
  • Cahiers du cinéma (Cahiers du cinéma) : 15 000 €
  • Les Fiches du cinéma (Les Fiches du cinéma) : 5 000 €
  • Positif (Positif éditions) : 15 000 €
  • Première (Première Média) : 15 000 €
  • La Septième Obsession (Aedon Productions) : 15 000 €
  • So Film (Les éditions Nantaises) : 15 000 €

Projets soutenus en 2018

Prix du livre de cinéma 2018 : La Voix manquante, de Frédérique Berthet (éditions P.O.L.)

« Mention spéciale » 2018 : 30 secondes en Arizona, d’Adrien Gombeaud (éditions Espaces&Signes)

Appel à projets pour l’édition de livres de cinéma (10 projets soutenus)

1re session (printemps) :

  • Cinéma-Makers, un tour d’Europe des cinémas, de Mikael Arnal et Agnès Salson (Le Blog documentaire) :
    9 000 €
  • Journal d’un instituteur, dirigé par Federico Rossin (éditions L’Arachnéen) : 9 000 €
  • Chris Marker, l’Homme-monde, dirigé par Jean-Michel Frodon, Raymond Bellour et Christine Van Assche (La Cinémathèque française) : 5 000 €
  • Omecitta, de Chantal Stoman (éditions de l’Oeil) : 5 000 €
  • Lettres & Scénario, de Vincent Ravalec et Elise Morin (Arte éditions) : 3 000 €

2e session (automne) :

  • Tout sur Pierrot, d’Alain Bergala (éditions de l’Oeil) : 10 000 €
  • 100 films pour les petits, de Nicolas et Lydia Boukhrief (Arte éditions) : 6 000 €
  • Le Dictionnaire Franju, de Frantz Vaillant (éditions Marest) : 4 000 €
  • Josef von Sternberg, de Mathieu Macheret (éditions Capricci) : 4 000 €
  • Wang Bing, un geste documentaire de notre temps, d’Antony Fiant (WARM) : 3 000 €

Projets soutenus en 2017

Prix du livre de cinéma 2017 : Au travail avec Eustache, de Luc Béraud (éditions Institut Lumière / Actes Sud)

Appel à projets pour l’édition de livres de cinéma (13 projets soutenus)

1re session (printemps) :

  • Anthologie du cinéma invisible (vol. 2), dirigé par Carole Aurouet (éditions Jean-Michel Place) : 8 000 €
  • Intégrale des écrits d’André Bazin, de Hervé Joubert-Laurencin (éditions Macula) : 8 000 €
  • Les quatre saisons d’« En sortant de l’école », collectif d’auteurs (éditions Thierry Magnier) : 5 000 €
  • Conversations avec Darius Khondji, de Jordan Mintzer (éditions Synecdoche) : 5 000 €
  • Jean-Pierre Melville, une vie, d’Antoine de Baecque (éditions du Seuil) : 5 000 €
  • Sorcerer, sur le toit du monde, de Samuel Blumenfeld (éditions La Rabbia) : 5 000 €

2e session (automne) :

  • Rouch photographe, d’Andrea Paganini (éditions de l’Oeil) : 10 000 €
  • Stop-motion. Un autre cinéma d’animation, de Philippe Moins et Xavier Kapa-Topor (éditions Capricci) :
    8 000 €
  • Syndicalisme et cinéma. Du Front Populaire à la Nouvelle Vague, dirigé par Tangui Perron (éditions de l’Atelier) : 5 000 €
  • Contrebandes Godard. 1960-1968, de Pierre Pinchon (éditions Matière) : 5 000 €
  • Serge Daney, à plus d’un fil, d’Emmanuel Burdeau (éditions La Découverte) : 5 000 €
  • Masterclass Jean-Jacques Annaud, de Stéphane Boudesocq et Jean-Jacques Annaud (éditions Flammarion) : 2 000 €
  • La Quinzaine des réalisateurs – les jeunes années (1967-1975), de Bruno Icher (éditions Riveneuve) :
    2 000 €

Contacts

  • Léa KLEIN
  • Assistante du chef(fe) de service
  • Tél. 01 44 34 38 08
  • Lea.Klein@cnc.fr

Articles liés