Documentaire : fonds d'aide à l'innovation audiovisuelle (aide au développement renforcé) - résultats des commissions 2015

Résultats des commissions

30 décembre 2015


Deuxième session 2015

B. ou la biographie inventée de Nicolas Lasnibat
Producteur : La fabrica nocturna productions
Aide accordée : 65 000 €
En partant sur les traces du poète disparu Arturo Belaño, nous plongeons dans une aventure où la fiction et la réalité s’entrecroisent avec la vie de l’un des plus grands écrivains du début du siècle, le Chilien Roberto Bolaño.

Cassandro the exotico ! de Marie Losier
Producteur : Tamara films / House on fire
Aide accordée : 65 000 €
Cassandro, The Exotico ! est le portrait intime de l’un des artistes les plus renommés du monde du catch mexicain appelé la « Lucha Libre ». Depuis plus de 17 ans, l’intrépide Cassandro, un catcheur qui se travestit (« exotico ») et qui est ouvertement gay, électrise les férus de la lucha libre aussi bien sur le ring qu’en dehors, combattant tour à tour de féroces adversaires : l’homophobie, le racisme, la dépendance aux drogues et à l’alcool, et enfin de douloureux souvenirs d’enfance.

Coby de Christian Sonderegger
Producteur : Ciaofilm
Aide accordée : 65 000 €
Au cœur du Middle-West américain, dans un village où tous les habitants se connaissent encore, Suzy, ma petite-sœur de vingt-huit ans, change de sexe. Elle devient un garçon : Coby. Ce documentaire est le récit de sa transition. Un portrait incisif, tendre et ironique d’un transgenre dans sa quête de liberté, et aussi un regard sur une autre Amérique.

A quoi pense Madame Manet (sur son canapé bleu) ? d’Hervé Le Roux
Producteur : Les films d’ici 2
Aide accordée : 40 000 €
Une image : un pastel d’Edouard Manet « Portrait de Madame Manet sur un canapé bleu ».

Toujours prêts de Bojina Panayotova
Producteur : Stank
Aide accordée : 35 000 €
Toujours Prêts est le journal d’une enquête. Après plus de 20 ans passés en France, je reviens en Bulgarie pour chercher le foulard rouge des pionniers qui marquait l’appartenance à la jeunesse communiste mais que je n’ai jamais reçu suite à la chute du mur. De fil en aiguille, cette recherche réveille un soupçon vertigineux : et si ma famille avait collaboré à la police secrète du régime totalitaire ? Et si ma nostalgie rouge n’était que le produit d’un énorme mensonge qui s’est infiltré jusqu’aux recoins les plus intimes de mon existence ?

Les bonnes conditions de Julie Gavras & Emmanuelle Tricoire
Producteur : KG productions / Zadig productions
Aide accordée : 30 000 €
De bonnes conditions, c’est ce dont disposent les onze filles et garçons de cette aventure. Pendant treize ans, ils grandissent et se racontent. Et c’est le récit de leurs itinéraires pour trouver leur juste place dans la vie qui se déploie de la fin du lycée jusqu’à l’âge adulte.

La diplomatie du silence de Fabrice Macaux
Producteur : TS productions
Aide accordée : 30 000 €
Bagdad, 19 août 2003 : le siège de la mission des Nations Unies en Irak est soufflé par un attentat d’une grande violence. Douze ans plus tard, Maïa Kanaan, sœur d’une des victimes, entame un voyage vers les survivants.
Elle est accompagnée dans son voyage par les écrits de son frère disparu, Jean-Sélim Kanaan, diplomate décédé sous les décombres. Leur clairvoyance interroge les enjeux de politique internationale qui ont conduit à l’attentat, dénonce l’opacité du fonctionnement actuel de l’ONU et défend un Humanisme à la fois précieux et fragile.

Traces d’un village de Nicolas Graux
Producteur : Haïku films
Aide accordée : 30 000 €
Laos, au cœur de la jungle. Viengthong, 20 ans, passe ses journées allongé à fumer l’opium au son de la techno chinoise, entre son père, chef de ce village aux traditions ancestrales, sa femme qui doit endosser seule les tâches du quotidien, et son enfant qui grandit sans lui.

 

Première session 2015

Sauvagerie de Rémi de Gaalon & Jonathan Le Fourn

Producteur : Haïku films

Aide accordée : 80 000 €

Aux portes de l’Amazonie, l’espace sauvage disparaît mettant à nu l’irréductible violence des hommes.

 

Le monde rêvé de Chantal Richard

Producteur : Arsenal productions

Aide accordée : 60 000 €

Yaya, Ibrahim et Hamidou ont vingt ans et vivent dans un village isolé du Sahel sénégalais. Le monde rêvé est celui qu’ils inventent et imaginent, puis qu’ils publient ou recherchent sur Facebook. C’est leur seul lien avec le reste du monde.

Notre monde dont ils sont exclus dans la réalité.

 

Les voix du silence de Christophe Bisson

Producteur : Triptyque films

Aide accordée : 60 000 €

Dans un grand palais abandonné, hors du monde, des anciens sans-abri de Porto font le récit de leur expérience de vie dans la rue. Construit en une série de portraits, le film est une plongée dans l’univers, fissuré et chancelant, d’hommes et de femmes en quête d’une issue.

 

Sans adieu de Christophe Agou

Producteur : Les enragés

Aide accordée : 50 000 €

Claudette, 75 ans n’a jamais quitté sa ferme du Forez, ce qui ne l’empêche pas de s’intéresser au monde qui l’entoure. Mais, comme elle, ses voisins sentent bien que cette société consumériste les ignore, voire n’a de cesse de grignoter ce qui leur reste de patrimoine et d’annihiler leur savoir-faire. Mais Claudette, Jeannot ou Christiane ne sont pas du genre à se laisser faire.

 

Trophées de Chloé Mahieu & Lila Pinell

Producteur : Ecce films

Aide accordée : 50 000 €

Avant les championnats de France de patinage artistique junior, la pression monte sur les jeunes filles qui se préparent, sur leurs parents et leur entraîneur. Mais parfois, grâce à des rêves chorégraphiés, elles parviennent à s’évader.

 

Ensemble Badiou de Fanny Douarche

Producteur : La mer à boire productions

Aide accordée : 40 000 €

Dans un amphithéâtre bondé, nous assistons à une séance du séminaire du philosophe Alain Badiou. Les auditeurs sont pour la plupart captivés, d’autres s’assoupissent ou pensent à autre chose… Peu à peu, tandis que le philosophe nous parle d’infini, le temps semble prendre une étrange et nouvelle consistance.