Documentaire : fonds d'aide à l'innovation audiovisuelle (aide à l'écriture) : résultats de la commission du 17 novembre 2022

Résultats des commissions

17 novembre 2022


A l’ouest de mai de Sarah Srage
Contact : sarahsrage@gmail.com
Depuis l'automne 2019, la famille Alayli subit la crise économique et sociale qui traverse le Liban. A l'ouest de mai dresse par petites touches le portrait d'une famille de pêcheurs beyrouthine qui survit au jour le jour dans la débrouille et l'humour. Les liens forts entre père, mère et fils sont mis à l'épreuve par les discords idéologiques. La famille Alayli est à mes yeux un concentré de ce pays.

L’Amie américaine de Mariana Otero
Contact : otero2mariana@gmail.com
Marie a 20 ans. Elle fait des études de psychologie et part en Hongrie pour une année Erasmus. Elle y rencontre Naomi, une jeune américaine dont elle tombe follement amoureuse. Mais leur histoire d’amour ne surmontera pas les différences sociales et culturelles. 20 ans plus tard, Marie est devenue psychanalyste, Naomi est partie travailler en Alaska. Elle lui raconte sa vie et son Amérique durant ces deux dernières décennies.

Le Cran de sûreté de Marie Bonnard
Contact : bonnardmarie@gmail.com
Mon grand-père s’appelait Pierre Carous. Pendant quarante ans, il a été maire de Valenciennes, seule ville de droite du Nord principalement à Gauche. Il a été vice-président du Sénat, proche de Charles Pasqua et de Jacques Chirac. On l’a retrouvé un jour de 1990, mort d’une décharge de fusil de chasse dans son garage. J’ai découvert récemment qu’une enquête policière autour de sa disparition avait eu lieu pendant cinq ans. Malgré mes recherches, le dossier reste pour le moment introuvable.

Les Fils qui se touchent de Nicolas Burlaud
Contact : nicoburlaud@hotmail.com
48 ans, je suis subitement frappé d’épilepsie. Elle est due à un dysfonctionnement soudain de mon hippocampe, organe cérébral qui façonne nos souvenirs à partir de sons, d’images, de récits qui s’enchevêtrent. Depuis vingt-cinq ans, j’ai réalisé pour Primitivi, « téloche de rue » militante, plus de 200 chroniques d’actualité politique, sociale et culturelle, participant ainsi à la fabrication d’une mémoire collective alternative. Quand ces deux récits se croisent, il est question de choix et d’oublis délibérés.

Même si tout s’écroule de Victoria Alvares & Quentin Delaroche
Contact : vicalvares@gmail.com – quentindelaroche@gmail.com
Dans la banlieue de Recife, au Brésil, la vie de Cris est en chantier. Elle et son mari ont perdu leurs emplois au début de la pandémie, ainsi que la maison dans laquelle ils vivaient avec leurs trois enfants. Enceinte de leur quatrième, elle est en quête d'une ligature des trompes. Elle se bat pour gagner son pain en tant que micro-influenceuse virtuelle, tout en essayant de reconstruire sa maison et restructurer sa vie.

Miki zoo de Camille Holtz & Pierre Tremerel
Contact : camille.holtz@gmail.com – pierre.tremerel@gmail.com
Miki dit qu'il est immortel. Il n'a pas le droit de mourir : depuis trente ans, il consacre sa vie au Miki Zoo, un parc ornithologique situé dans la campagne de Serbie. Ensemble, homme et animal y partagent une volière géante sur laquelle les grands bouleversements historiques de ces dernières décennies semblent avoir glissé.

Sept et une font huit de Lucas Vernier
Contact : lucasvernier@gmail.com
En 1968, Evelyne Noël quitte son milieu d’origine, une famille prolétaire très défavorisée de Picardie, pour s’envoler ailleurs. Depuis, elle a tout fait pour les oublier et on ne la connait plus que sous le nom d’Eve. Eve Vernier, c’est ma mère. Elle a sept sœurs et frères et je ne sais rien d’eux. Il est temps pour moi d’aller à leur rencontre.