Documentaire : fonds d'aide à l'innovation audiovisuelle (aide à l'écriture) : résultats de la commission du 4 février 2019

Résultats des commissions

04 février 2019


Archipel, 6852 de Philippe Rouy
Contact : p.rouy@free.fr
En mars 2011 la catastrophe nucléaire de Fukushima entraîne une zone d’exclusion : 25 000 personnes sont déplacées. Quelques semaines plus tard, anticipant de futures catastrophes nucléaires à même de provoquer l’évacuation totale du Japon, un collectif de jeunes filmeurs japonais se créé autour d’une ambition hors norme : filmer l’intégralité des 6852 îles de l’archipel, avant sa désertification.

L’escalier de Christophe Loizilon
Contact : cloizillon@yahoo.fr
Dans deux ans, un ascenseur va être installé dans mon immeuble, détruisant la cage d’escalier. Je monte cet escalier depuis 17 ans jusqu’à chez moi au sixième étage. Je veux filmer l’histoire de cet escalier construit en 1860 et saluer les arbres forestiers et fruitiers qui le constituent. Le film, composé d’un long plan-séquence est le regard subjectif d’un homme qui monte ces six étages. Cette ascension cinématographique commence sur le pommeau de bois de la rampe au rez de chaussée et se termine au 6e étage, par la vue en plongée de la cage d’escalier vide où prendra place l’ascenseur. La bande son nous raconte ce qu’a vu et entendu depuis 160 ans cet escalier, personnage principal de ce film.

Lash de Mojtaba Bahadori
Contact : mojhomelove@gmail.com
PIVONKA : beata@pivonkaprod.com
Lasha, né en Géorgie, élevé en Belgique où il vit de petits trafics, revient pour la première fois dans son pays d’origine. Mais ce qui devait être un retour aux sources ne lui procure pas la paix tant attendue : il ressent le même étonnement qu’en arrivant en Europe il y a près de vingt ans. Perdu dans le labyrinthe d’une culture et de paysages qu’il ne connaît plus, il se lance dans une quête onirique faite de rencontres et d’errance, où il trouve un refuge fugace dans la nature vierge et luxuriante du Caucase.

Mâra bekhân ! (Chante-moi !) de Mahsa Karampour
Contact : mahsa.karampour@gmail.com
LES FILMS DU BILBOQUET : mathilde@lesfilmsdubilboquet.fr
A New York je retrouve mon frère cadet dans sa vie de rockeur exilé aux Etats-Unis. Ensemble, tels deux pèlerins, nous prenons la route sur les pas d’une de ses tournées et nous voyageons dans le temps. Notre dialogue se construit autour de notre pratique de la musique en Iran, notre pays de naissance et de nos désirs de création comme seuls moyens de résilience. Nos histoires s’entremêlent et nos souvenirs s’emboîtent pour révéler peu à peu les contours de nos divergences et de nos aspirations communes.

Nnoman’s land de Catherine Libert
Contact : catherine@desertorosso.org
Nnoman est photographe et fait partie de cette nouvelle génération de journalistes indépendants qui plongent au cœur des mouvements sociaux, parfois au risque de leurs vies, pour révéler une vérité trop souvent sacrifiée. Il nous montre, par ses photographies, une représentation unique de notre époque, dans un pays qui s’est subrepticement remis à construire des barricades. En le suivant au fil des mois, le film saisit toutes les perceptions des luttes actuelles de l’intérieur. A rebours du sensationnalisme, il prend le temps de la rencontre avec l’humanité, dans toute sa violence, sa fragilité et nous montre la nécessité de porter aujourd’hui un regard engagé.

Les sorcières de l’Orient de Julien Faraut
Contact : jfaraut@hotmail.com
UFO PRODUCTION : william@ufo-distribution.com
Voyage à la rencontre d’anciennes joueuses de volley-ball japonaises aujourd’hui septuagénaires, surnommées dans le passé les sorcières de l’Orient, du fait de leur performance et de leur entraînement extraordinaire. Depuis la formation de l’équipe à la fin des années 50 au sein de l’usine textile qui les emploie, jusqu’à leur victoire aux jeux olympiques de Tokyo en 1964, les souvenirs réels et les récits légendaires remontent à la surface et se mélangent inextricablement.

Traumascape de Vincent Pouplard
Contact : vincentpouplard@hotmail.com
A PERTE DE VUE : emmanuellejacq@apertedevuefilm.fr
A Belfast, vingt ans après la fin de la guerre civile, les affrontements communautaires perdurent et ont migré sur un nouveau terrain : celui du patrimoine visuel et culturel. Traumascape prend le parti d’une immersion au sein de l’industrie touristique et des événements commémoratifs pour questionner les enjeux de cette guerre d’image(s) et interroger la gestion d’un passé traumatique.

 

18 février 2020

Cartoon Movie 2020

Plus de 900 producteurs de longs métrages d'animation, investisseurs et distributeurs venus de 40 pays sont attendus du 3 au 95 mars 2020 à Bordeaux dans le cadre de cette nouvelle édition de Cartoon M...
17 février 2020

Rencontre Cinéastes au travail du 26 février 2020

Le Centre national du cinéma et de l’image animée s’est associé à la Cinémathèque du documentaire à la Bpi pour lancer Cinéastes au travail, des rencontres régulières autour de projets soutenus dans le...