Documentaire : fonds d'aide à l'innovation audiovisuelle (aide au développement renforcé) - résultats de la commission du 16 novembre 2018

Résultats des commissions

16 novembre 2018


Commission du 16 novembre 2018

Das rad –voyage d’un vélo d’Ambra TONINI
Producteurs : LES PRODUCTIONS DU LAGON
Aide accordée : 60 000 €
C’est mon anniversaire et je rentre chez moi rendre visite à mon père en Italie pour quelques jours, nous devons parler. Nous voulons depuis longtemps retracer l’histoire de mon grand-père, qui, après avoir connu l’horreur à Bergen-Belsen, fut accueilli dans le cadre de la loi Sauckel par une famille allemande pour travailler sur leurs terres, et finit par fuir l’Allemagne à vélo en 1945, juste avant la libération. L’idée a germé de proposer à mes oncles et tantes de construire une bicyclette dans la ferme familiale près de Mantoue, comme l’avait fait mon grand-père, tel un jeu où la mémoire peut se poser sans fatigue, pour renouer les fils des souvenirs enfouis dans une sorte de toile d’araignée. En ces temps où l’ombre du néofascisme est en train de se propager, surtout parmi les jeunes, ma génération a, plus que jamais, la responsabilité de rechercher dans le passé les causes du présent.

Dix sacs Hermès en daim de Marie VOIGNER
Producteurs : LES FILMS DU BILBOQUET
Aide accordée : 50 000 €
Simon, Angeline et Mercy font partie des milliers d’Africains qui se sont installés en Chine pour se lancer dans les affaires. Baskets Nike au kilo, sacs Vuitton par colis de 100, chemises Gucci en palettes… tous les jours, ces petits ou gros investisseurs, débutants ou expérimentés, achètent et expédient des tonnes de marchandises qui s’entassent dans des containers à destination de Kinshasa, Yaoundé ou Ouagadougou.

En silence de Jacques LIN
Producteurs : LES FILMS D’ICI MEDITERRANNEE
Aide accordée : 30 000 €
Une vie commune avec des enfants et des adultes autistes mutiques. Une vie qui perdure depuis plus de 50 ans dans les Cévennes. Pour en garder trace, il y a souvent eu dans mes bagages une caméra. Qu’elle soit caméra super 8, 16 mm ou vidéo et parfois 35 mm. Restent des heures d’images qui vont devenir un film, de tout ce temps passé avec ces compagnons parfois étranges. Un film qui ne se veut ni historique ni pédagogique mais, si possible, poétique.

La lune des braconniers de Jérémie BRUGIDOU et David JACLIN
Producteurs : LOGIQUE NOUVELLE
Aide accordée : 35 000 €
A la ferme de Lapalosa en Afrique Australe, le propriétaire partage sa couche avec Lila, un phacochère femelle de 120 kilo. Elle échappe à la faim, à la soif, à la prédation, à la compétition territoriale, aux caméras et aux torches des touristes, à l’abattoir, aux lances des braconniers et aux fusils des chasseurs de trophée. Elle rêve de jeeps vrombissant le long des clôtures électriques sous la pleine lune.

Les recommencements de Vivianne PERELMUTER
Producteurs : LA HUIT PRODUCTIONS
Aide accordée : 69 500 €
Depuis la côte californienne jusqu’à la frontière du Kansas et du Missouri, un Indien d’Amérique traverse la moitié des Etats-Unis  pour revoir ceux aux côtés desquels il a combattu pendant la guerre du Vietnam et qu’il n’a jamais revus depuis. Roulant sur la route de la conquête de l’Ouest mais en sens inverse, il semble remonter le temps…de l’histoire américaine comme de sa propre vie. En renouer les fils ou se délester d’un poids… que faire de l’Histoire ? Se frayer un chemin dans ses débris. 

Le repli de Joseph PARIS
Producteurs : NARRATIO FILMS
Aide accordée : 40 000 €
Trente ans après que Le Figaro a posé la question « Serons-nous encore français dans 30 ans ? », les discours différentialistes, mettant en scène d’une manière ou d’une autre une « identité française » menacée, ne sont plus seulement assumés par une certaine presse conservatrice, mais ont gagné l’ensemble de la classe politique. Ce film s’emploie à déplier un à un tous les plis du repli pour exposer les moyens de cette contagion. 

Retour à la normale de Pierre-Oscar LEVY
Producteurs : LOOK AT SCIENCES
Aide accordée : 35 000 €
Emilie, qui s’est toujours sentie garçon, entame sa transition, pour devenir Malo. Professeur de latin, pendant qu’il passe son agrégation, Malo, en bon intellectuel, s’interroge, rencontre, réfléchit, milite, cherche à comprendre et défendre sa cause. 
 Nous suivons une partie de son parcours intellectuel, alors que la voix devient grave, les muscles se fortifient, et la pilosité apparait. Malo rencontre dans sa vie quotidienne – normale – dans des dialogues impromptus, des chercheurs, philosophes, anthropologues, biologistes, psychanalystes, sociologues, artistes, avec qui il noue des relations d’amitiés et de partage. Ne serait-ce pas la pensée de la société sur l’identité sexuelle qui n’est pas en accord avec la nature ?

18 juin 2021

Liste des films recommandés Art et Essai

Dans le cadre de la réforme de la procédure de recommandation Art et Essai des films, voici la liste des films recommandés par le nouveau Collège de recommandation mis en place en 2018.

...