Le CNC s’engage pour le développement durable

Le CNC s’engage pour le développement durable

30 avril 2021
Tous secteurs
Le CNC a signé le 16 avril 2021 la charte d’adhésion au Club Développement Durable des Etablissements et Entreprises Publics (ClubDDEP), rattaché au ministère de la Transition écologique. Une étape supplémentaire dans l’engagement du CNC dans une démarche de Responsabilité sociale et environnementale.

Dans le cadre de son engagement dans une démarche de Responsabilité sociale et environnementale (RSE), le CNC rejoint le Club Développement Durable des Etablissements et Entreprises Publics (ClubDDEP). Créé en 2006 et rattaché au ministère de la Transition écologique, ce club regroupe près de 120 organismes publics issus de différents secteurs d’activité (transports, bâtiment, recherche, santé, éducation, finance…), dont 21 issus de la culture, engagés dans une démarche active de développement durable.

A travers l’organisation de groupes de travail sur des sujets communs, de séminaires et de rencontres pour encourager les échanges et la recherche collective, le ClubDDEP vise à mobiliser ses membres pour l’atteinte des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) de l’Agenda 2030 adoptés par les Nations Unies et contribue à la mise en place du nouveau dispositif Services Publics Ecoresponsables déployé en février 2020.

Lors de l’adhésion officielle du CNC le 16 avril dernier, l’établissement a fait part de ses engagements RSE, que nous vous proposons de découvrir plus en détail dans la vidéo ci-dessous. Il a fait part de sa volonté d’accompagner le secteur du cinéma, de l’audiovisuel et de tous les autres arts de l’image animée vers une transition écologique et énergétique, et renforcer la cohésion sociale (notamment la place des femmes dans la création, et la lutte contre les violences sexistes et sexuelles). Puis, au niveau du fonctionnement interne de l’établissement, il a fait part des actions déjà engagées pour renforcer la transition écologique, notamment par la réalisation d’un audit énergétique et d’un bilan carbone des bâtiments, de sa progression pour réduire la consommation de papier et optimiser l’usage des outils énergivores, ainsi que de sa politique de mobilité en faveur du train.

Article sur le même sujet

30 septembre 2020