Direction du patrimoine cinématographique

Direction du patrimoine cinématographique

24 juillet 2019
Le CNC

La Direction du patrimoine cinématographique (DPC) est en charge de la gestion directe et indirecte de l’activité patrimoniale cinématographique française. Elle gère la conservation, la sauvegarde, la restauration et le catalogage des films sur tous supports, confiés au CNC dans le cadre de dons, de dépôts volontaires et du dépôt légal des œuvres cinématographiques, en vigueur à partir de 1977 et pris en charge par le CNC en 1992.

Elle met en œuvre la politique du patrimoine cinématographique et a également pour mission la coordination des grandes institutions patrimoniales françaises consacrées au cinéma : la Cinémathèque française, la Cinémathèque de Toulouse, la Cinémathèque de Grenoble, l’Institut Jean Vigo à Perpignan, l’Institut Lumière de Lyon…

La DPC veille par ailleurs à l’enrichissement des collections de l’Etat en matière de patrimoine cinématographique et à la coordination de l’ensemble des actions patrimoniales menées sur le territoire.

Au plan national, elle soutient de nombreuses initiatives ayant trait au patrimoine cinématographique :

  • inventaires
  • bases de données
  • gestion des trésors nationaux
  • restauration
  • acquisitions
  • conservation

Elle participe également à la réflexion sur l’évolution du droit, des techniques et des règlementations dans son domaine.

Au plan international, la DPC participe à toutes les initiatives internationales menées dans ce domaine : coopération avec les archives étrangères, expertise juridique, archivistique et documentaire, auprès des grandes organisations européennes et internationales.

Les collections du CNC

Plus de 110 000 titres sont conservés constituant ainsi l’une des collections les plus représentatives de la production et de la diffusion cinématographiques, depuis les débuts du cinéma jusqu’à nos jours. Elle est composée à parts égales de films de fiction de longs et courts métrages (dont plus de 50 % sont français), et de films documentaires dont 90 % appartiennent au patrimoine national déposés par l’industrie cinématographique (producteurs, distributeurs, créateurs...), des collectionneurs, des institutions cinématographiques ou au titre du dépôt légal.
Environ 2 000 titres de films enrichissent les collections chaque année.

Service accès, valorisation et enrichissement des collections

La politique de valorisation menée par la DPC a pour objectif prioritaire de faire connaître les collections et de les rendre accessibles au public, en France comme à l'étranger. Le service est en étroite relation avec les différents acteurs culturels et les professionnels du cinéma : ayants droit, sociétés d'auteurs et déposants. Les collections sont exposées dans le cadre de nombreuses manifestations culturelles en France et à l’étranger : rétrospectives, festivals, cycles… etc., ainsi que dans les archives et cinémathèques membres de la Fédération internationale des archives du film (FIAF).

Depuis l'automne 2006, la valorisation des collections a pris un nouvel essor avec l’ouverture de l’antenne parisienne de la DPC sur le site François Mitterrand de la Bibliothèque nationale de France. Cette antenne permet la consultation des films restaurés et numérisés, et des collections du dépôt légal, par les chercheurs. En  2014, les collections numérisées du CNC, soit 7 790 films, sont mises à disposition du public sur des Postes de Consultation Multimédia (PCM) installés dans les bibliothèques universitaires, médiathèques et cinémathèques en région, par l’INA. Elles sont aujourd’hui une cinquantaine sur tout le territoire y compris à Tahiti et dans les Régions d’Outre-mer a bénéficié de cet équipement.

Service documentation des collections

Le service Documentation des collections recueille et produit l’ensemble des informations documentaires relatives à l’œuvre cinématographique et aux différents supports sur lesquels elle se manifeste. Il procède à l'inventaire de tous les éléments conservés au titre des dépôts volontaires et du dépôt légal, et au catalogage des films permettant ainsi leur visibilité sur internet via le catalogue en ligne sur le site de la Direction du Patrimoine Cinématographique.

Ce service assure également les constats d’état détaillés - descriptions physiques, techniques, et comparatives - d'éléments (copies d’exploitation ou de travail, négatifs, éléments intermédiaires) qui précèdent les restaurations assurées par le CNC ou déléguées aux laboratoires partenaires.

La bibliothèque rattachée au service a pour tâche de collecter et conserver la documentation permettant aux équipes de la direction d’identifier et décrire les collections films du CNC. Ses fonds comptent 13 000 ouvrages et 450 titres de périodiques, et intègrent les 43.000 dossiers documentaires. Ouverte aux chercheurs, elle constitue un espace de travail et de recherche privilégié pour accéder facilement à l'information ayant trait au domaine du cinéma.

Service conservation, logistique des collections

Ce service est en charge de la conservation et de la logistique des collections déposées au CNC. Plus d’un million de boîtes de films sont conservées sur les sites de Bois d’Arcy et de Saint-Cyr dont un tiers sur support nitrate. Le service assure la surveillance de l’état sanitaire des collections, veille à la stabilité des conditions climatiques dans les magasins de conservation et met en œuvre la politique de conservation préventive de l’établissement. Il est responsable de la gestion des espaces de conservation et administre les mouvements des collections. Il est en charge de la gestion logistique des nouvelles entrées et s’assure qu’elles respectent les conditions d’admission dans les collections.

Service hygiène, sécurité, environnement et maintenance

Il assure la protection et la sécurité des biens et des personnes et répond aux exigences réglementaires auxquelles sont astreintes les installations classées ICPE pour la protection de l'environnement, le site de Bois d‘Arcy appartenant à cette catégorie.
La réglementation porte en particulier sur l'évacuation des déchets industriels et le traitement et l'élimination des films décomposés.

Le service suit également l'aménagement des bâtiments et des installations techniques afin de garantir au mieux la conservation des collections.

Service laboratoire / restauration

Le laboratoire gère l’ensemble des problématiques techniques propres aux films de patrimoine : supports, formats et techniques obsolètes ; dégradations physiques, biologiques ou chimiques. Il effectue au sein de la DPC les travaux de restauration photochimique et numérique en tenant compte des diverses particularités des films anciens : films coloriés au pochoir, formats non standards, supports ou images très endommagés, etc., grâce à des outils spécialement conçus pour la prise en charge de ces films très fragiles. Il a ainsi codéveloppé des scanners adaptés aux supports sans perforation et aux formats extra larges comme les films Lumière en 75 mm de l’Exposition universelle de 1900. Le service peut aussi traiter les dégradations qui affectent les films récents comme la dégénérescence des pigments pour les films en couleurs grâce à l’étalonnage numérique.

Service de l'administration générale

Il est chargé de la gestion administrative, budgétaire et fonctionnelle de la DPC. Il prépare les budgets, la passation des marchés publics et élabore des outils de gestion. Il suit juridiquement et financièrement les dispositifs d’aide à la numérisation du patrimoine cinématographique mis en œuvre par la direction.

Contact

7, bis rue Alexandre Turpault
78390, Bois d'Arcy
tél. 01 30 14 80 00