"Chaussure à son pied" de David Lean

"Chaussure à son pied" de David Lean

Couverture du dossier maître du film

Collège au cinéma, dossier maître du film "Chaussure à son pied" de David Lean.

Synopsis

Angleterre, fin du XIXe siècle. Henry Hobson est bottier à Salford, à proximité de Manchester. Veuf depuis plusieurs années, c’est un commerçant prospère grâce à l’aide de ses trois filles. Il songe à marier Vicky et Alice, les deux plus jeunes, mais il est bien décidé à garder Maggie (l’aînée, âgée de 30 ans) à ses côtés pour qu’elle continue de gérer ses affaires. Or cette dernière aspire à mener sa propre vie et à se défaire de l’autorité de ce père alcoolique et tyrannique. C’est par le mariage qu’elle compte gagner sa liberté : elle décide d’épouser Will Mossop, le meilleur employé de son père, avec lequel elle prévoit d’ouvrir une boutique de chaussures concurrente. Peu convaincu dans un premier temps, Mossop comprend que ce projet lui apportera l’ascension sociale à laquelle il n’osait pas songer. Ensemble, à force d’ingéniosité et de labeur, ils réussissent à développer un petit commerce bientôt rentable. Pendant ce temps, les deux soeurs de Maggie se désolent de devoir renoncer au mariage, leur père refusant de payer leur dot. Le soir de ses noces, Maggie réussit à piéger Hobson, qui risque le déshonneur après avoir été retrouvé ivre mort au fond de la cave de Freddy Beenstock, le soupirant de sa soeur Vicky. Le bottier n’a d’autre solution que de payer des indemnités à ce dernier ainsi qu’à Albert Prosser, le prétendant d’Alice, qui se trouve être avocat. Ces sommes serviront finalement de dots. Quelques mois plus tard, le médecin met en garde Hobson : son alcoolisme risque de lui être fatal, il doit se sevrer. Maggie et Will acceptent de revenir vivre à ses côtés, à la condition que Will devienne son associé et gère l’affaire. Hobson est contraint d’accepter.