L'emploi dans les effets visuels poursuit sa croissance

L'emploi dans les effets visuels poursuit sa croissance

01 février 2019
Professionnels
Missions de Julien Lacombe
Missions de Julien Lacombe Empreinte Digitale
A l’occasion du Paris Image Digital Summit, le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) publie avec Audiens* son étude annuelle : "L’emploi dans les effets visuels numériques".

La formidable dynamique des effets visuels a permis de créer 17% d’emplois supplémentaires entre 2016 et 2017. Le plan ‟Effets Visuels”, lancé par le CNC début 2017, produit déjà ses effets
Frédérique Bredin, Présidente du CNC.

En 2017, la filière compte près de 4 000 emplois, en progression de 17% par rapport à 2016, atteignant son plus haut niveau depuis 2007.
En 10 ans, ce sont plus de 1000 emplois qui ont été créés par un secteur industriel qui a enregistré, sur la même période, une hausse de 64% de créations d’entreprises.

Dans le cadre de son plan, les aides attribuées par le CNC aux œuvres les plus ambitieuses en termes d’effets visuels, sont passées de 7M€ en 2016 à 10M€ en 2017.

En 2018, 15 projets français ont pu en bénéficier, dont L’Empereur de Paris de Jean-François Richet, Taxi 5 de Franck Gastambide, Alad’2 de Lionel Steketee, les séries Missions de Julien Lacombe (OCS) ou Ad Vitam de Thomas Cailley (Arte), qui ont connu de grands succès à l’international.

*Source : chiffres Audiens 2017 pour le CNC

Ressources