Documentaire : fonds d'aide à l'innovation audiovisuelle (aide au développement)

L'aide à l'écriture et l'aide au développement du Fonds d'aide à l'innovation audiovisuelle du Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC) ont pour objectif d'accompagner les auteurs et les producteurs de documentaires de création cinématographiques et télévisuels qui nécessitent une écriture élaborée, un important travail de développement et proposent une approche innovante au regard des programmes audiovisuels.
  • Secteur : Cinéma - Audiovisuel
  • Phase d'intervention : Développement
  • Type de soutien : Documentaire
  • Type d'aide : Aide sélective
  • Demandeur : Producteur

 

Prochaines Commissions




Composition de la commission

Voir les décisions de nomination

composition de la commission


La commission est composée d’un président et de six personnalités du cinéma et de la télévision.

Pour l’année 2018, la présidence de la commission est assurée par :

Antoine DE BAECQUE
historien, critique, éditeur


Et composée des membres suivants :

Bijan ANQUETIL
réalisateur

Sophie CAZE
diffuseur

Carole CHASSAING
productrice

Stéphane JOURDAIN
producteur

Sonia KRONLUND
réalisatrice

Alexandra MELOT
monteuse

 


Résultats des commissions

Voir les résultats antérieurs

25 juin 2018


Astéréotypie de Laetitia Moller
Producteur : Epikepoc
Aide accordée : 12 000 €
Astéréotypie est un groupe de post-rock, mêlant musiciens de la scène indépendante et quatre jeunes autistes. A travers leurs textes, ce film veut explorer la singularité, la liberté, la puissance créatrice et poétique de ces jeunes dérangés, enjoints à s’adapter socialement.

Beaux-arts de Valérie Mréjen
Producteur : Aurora
Aide accordée : 7 500 €
Le film suivra le parcours d’étudiants des Beaux-arts de Paris pendant les deux dernières années jusqu’au diplôme, les verra évoluer et affirmer leur démarche artistique tandis qu’ils élaborent une façon d’en parler, essayent de décrire ce qu’ils font.

Blake d’Antoine Polin
Producteur : Sanosi productions
Aide accordée : 13 000 €
A 82 ans, le pianiste de jazz américain Ran Blake poursuit une carrière internationale et continue de développer son langage musical unique. Etonnamment, c’est son amour pour le cinéma qui l’anime et nourrit son inspiration depuis toujours. A travers le portrait d’un vieux musicien aux passions en formes d’obsessions, Blake interroge le processus de création, la réalisation personnelle et le dialogue fertile entre deux arts.

En regardant les étoiles de Jean-Hugues Berrou
Producteur : Superbe films
Aide accordée : 12 000 €
La nuit venue, lever les yeux vers un ciel dégagé et découvrir des milliers d’étoiles. Le spectacle n’a pas changé depuis que Galilée, le tout premier, tournait une lunette vers le ciel. Par ce geste, il inaugurait un grand bouleversement dans notre perception du monde. Car si le spectacle est le même, notre regard lui s’est métamorphosé. En faisant dialoguer arts et sciences, nous tenterons une archéologie de notre regard sur les étoiles.

L’état sauvage d’Audrey Bauduin
Producteur : Quartett production
Aide accordée : 15 000 €
En indonésien, « Orang » signifie homme, « Outan » signifie forêt.
Perdu au cœur de la jungle, dans le centre de réhabilitation de Berau, des barreaux ont été érigés pour sauver les orangs-outans d’une mort certaine. Ces derniers sont recueillis après avoir été chassés, domestiqués, humanisés ou pire, brulés ou abattus. Au sein du centre ils trouvent enfin la paix et refuge. Avec l’aide des soigneurs, ils réparent de leurs blessures dans l’espoir d’un retour à l’état sauvage.

Eudaldo de Benjamin Delattre
Producteur : Melisande films
Aide accordée : 16 000 €
Qui est cet homme qui a pu quitter la famille chilienne qu’il avait fondée pour peindre un millier d’œuvres jamais montrées et aujourd’hui recluses dans deux containers ?

Ja de Gaëlle Boucand
Producteur : Elinka films
Aide accordée : 11 000 €
Jacob, un homme âgé résident en Suisse dans une luxueuse villa nommée Rosebud est sur les traces de son passé accompagné de Gaëlle, sa petite-fille l’ayant connu tardivement. Ensemble, ils préparent un film sur sa vie. Rapidement fatigué, Jacob propose à Gaëlle de poursuivre l’aventure seule en s’emparant de son histoire pour l’interpréter à sa guise. Gaëlle se lance alors à la recherche de différents destins individuels – reflets contemporains de l’histoire de Jacob – pour incarner ce personnage aux multiples facettes emblématiques du XXe siècle.

Prends garde à toi d’Emma Benestan
Producteur : Instant ray films
Aide accordée : 10 000 €
Marie, 19 ans, est la seule raseteuse de la communauté camarguaise taurine. Depuis petite, la passion des taureaux et des chevaux camarguais est au cœur de sa vie. Comment se battre quand on est la seule femme dans un milieu exclusivement masculin ?

Les souvenirs rêvés d’Elitza Gueorguieva
Producteur : Les films du Bilboquet
Aide accordée : 15 000 €
Faire le tour du monde en nageant, entamer une enquête, voir une chamane, la croire quant à la transformation de son père en dauphin, écrire un roman, tout semble bon à Aliona pour fabriquer le souvenir de cette disparition et, éventuellement, l’accepter.

Tufo de Victoria Musci
Producteur : Les contes modernes
Aide accordée : 17 000 €
Tufo est l’histoire vraie d’un maçon sicilien qui devînt la cible de la mafia. Depuis des années, son exploitation a été mise à mal et sa famille menacée, mais il n’a jamais courbé l’échine. Par son contact, les malfaiteurs ont pu être incarcérés et jugés. Lui et sa famille vivent encore en Sicile aujourd’hui.

Vie et destin du livre noir d’Antoine Germa & Guillaume Ribot
Producteur : Les films du poisson
Aide accordée : 15 000 €
Ce film composé d’archives inédites raconte l’histoire tragique du « Livre noir » et de ses auteurs en URSS. Rédigé à chaud pendant la Seconde Guerre mondiale, ce livre unique et les documents filmés qui l’accompagnent, documentent l’extermination systématique des juifs soviétiques par les Nazis. Le film raconte comment il sera ensuite interdit, ses auteurs arrêtés puis exécutés sur ordre de Staline à la fin des années 40, au moment où l’antisémitisme explose en URSS.


Contacts

Direction de la création, des territoires et des publics
291 Boulevard Raspail
75675 Paris cedex 14