Aide au développement de la coproduction d’œuvres cinématographiques franco-italiennes

Le fonds d'aide au développement de la coproduction d'œuvres cinématographiques franco-italiennes a été instauré par la convention signée le 21 mai 2013 à Cannes entre le CNC et le MIBAC.


Descriptif

L’aide est réservée aux projets d’œuvres cinématographiques, quel qu’en soit le genre (fiction, animation, documentaire), destinées à une première diffusion dans les salles de cinéma et dont la durée est supérieure à 75 minutes.

Pour bénéficier des subventions du fonds, les œuvres cinématographiques doivent impliquer, d’une part, au moins un producteur établi en France, d’autre part, au moins un producteur établi en Italie. C'est le producteur détenteur des droits du scénario qui doit déposer le dossier ; au CNC s'il est basé en France, ou au MIBACT s'il est établi en Italie.

L’aide est versée sous forme de subvention, après avis d’un comité d’experts. Elle est plafonnée à 50 000 euros par projet. 

La proportion des apports respectifs des coproducteurs des deux pays peut varier de 20 % à 80 %. Ces apports financiers doivent être proportionnels à la participation technique et artistique des coproducteurs. Les coproductions « financières », c'est-à-dire n’impliquant pas une participation technique et artistique proportionnelle aux apports financiers, ne peuvent pas bénéficier des subventions du fonds.

En cas d'apport d'un troisième partenaire de coproduction, la France et/ou l'Italie doivent rester le(s) coproducteur(s) majoritaire(s).
La subvention est accordée pour la prise en charge de dépenses relatives :

  • à la rémunération des auteurs pour les travaux d'écriture nécessaires à la mise au point du scénario définitif et à l'acquisition par le producteur des droits d'adaptation et d'exploitation cinématographique du projet ;
  • à certaines dépenses annexes liées à l'écriture et au développement du projet, notamment celles correspondant aux travaux de recherches, de repérages, de documentation, de traduction, aux frais de personnel et charges sociales correspondantes, éventuellement aux frais juridiques.

Pour les films d'animation, pourront en outre être pris en compte :

  • les frais de développement graphique
  • les frais de production d'un pilote

Chaque dossier doit être  déposé dans les deux langues, au CNC comme au MIBAC (voir les contacts ci-dessous). La composition du dossier de candidature est décrite dans le descriptif de l’aide à télécharger sur cette page.

> télécharger le descriptif de l'aide
> télécharger le formulaire de demande (attention à remplir les 4 onglets)

Contacts et renseignements


CNC
Magalie Armand
Direction des Affaires Européennes et Internationales (DAEI)
291 boulevard Raspail 
75675 Paris Cedex 14
Tel. : +33 1 44 34 38 82
magalie.armand@cnc.fr

Manon Duverger
Direction des Affaires Européennes et Internationales (DAEI)
291 boulevard Raspail 
75675 Paris Cedex 14
Tel. : +33 1 44 34 36 28
manon.duverger@cnc.fr

Ministero per i Beni e le Attività Culturali
Chiara Fortuna
Direzione Generale Cinema
Piazza Santa Croce in Gerusalemme, 9A
00185 Roma
Tel. : +39 06.6723.3214
chiara.fortuna@beniculturali.it


Prochaines Commissions

Date limite de dépôt des dossiers : octobre 2019
Prochaine commission : décembre 2019




Composition de la commission

Voir les décisions de nomination

Membres titulaires :

Mme Nadia Turincev
Mme Emilie Voisin
M. Gregory Gajos


Membres suppléants :

M. Vincent Brançon
Mme Florence Gastaud
M. Jérôme Soubeyrand


Résultats des commissions

Voir les résultats antérieurs

05 juillet 2019


Décision du 11 juillet 2019

6 coproductions majoritaires italiennes

301 Viale Parioli de Stella Di Tocco (Les Films d’Ici et Stemal Entertainment) avec une aide de 20 000 € ;
Du haut de mon cerisier de Barbara Alberti (MACT Production et Partner Media Investment) avec une aide de 30 000 € ;
La Fête du retour de Lorenzo Adoriso (Cine-Sud Promotion et Alba Produzioni SRL) avec une aide de 20 000 € ;
L’Origine du monde de Rossella Inglese (Offshore et Wave Cinema) avec une aide de 25 000 € ;
Miss Dick de Annamarita Zambrano (TS Productions et Mad Entertainment SPA) avec une aide de 25 000 € ;
Pause de Francesco Clerici (La Bête et Videomante) avec une aide de 5 000 €.

3 coproductions majoritaires françaises

Bis repetita d’Emilie Noblet (Topshot Films et Indiana Production) avec une aide de 45 000 € ;
La Porte des enfers de Santiago Otheguy (Tu vas voir et Tempesta) avec une aide de 45 000 € ;
Le Blouson de cuir de Florence Mauro (Les Films d’Ici Méditerranée et Stemal Entertainment) avec une aide de 35 000 €.


Contacts

Direction des affaires européennes et internationales (DAEI)
291 boulevard Raspail 
75675 Paris Cedex 14


Articles liés

14 septembre 2019

Palmarès du Festival de La Rochelle

Le jury du 21eme Festival de la Fiction de La Rochelle vient de rendre son palmarès. Dominique Boutonnat, Président du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), tient à saluer un palmarès q...