Fonds pour la jeune création francophone

Lancé en 2017, et renouvelé en 2020, le Fonds pour la Jeune Création Francophone est un dispositif multilatéral qui associe plusieurs partenaires francophones : le CNC, la Fédération Wallonie-Bruxelles / Wallonie Bruxelles International (FWB/WBI), le Film Fund Luxembourg (FFL), la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), Téléfilm Canada, TV5MONDE, France Télévisions, la SACD France, la SACD Canada, la SACD Belgique et le Collectif Generation Films, qui en assure la gestion depuis Ouagadougou (Burkina-Faso). Une dizaine de résidences d’écriture sont également associées au programme.
  • Secteur : Cinéma - Audiovisuel - International - Multi-sectoriel
  • Phase d'intervention : Coproduction, Diffusion, Développement, Finition, Production
  • Type de soutien : Animation, Fiction, Documentaire, Long métrage, Court métrage, Série
  • Type d'aide : Aide sélective
  • Demandeur : Auteur, Producteur

L’ambition du Fonds pour la Jeune Création Francophone est de révéler les nouvelles voix francophones tout en encourageant la structuration d’un écosystème local.

Doté d’un budget annuel de près de 600 000 €, le Fonds pour la Jeune Création francophone soutient des projets au niveau du développement, de la production et de la post-production. Il est ouvert aux auteurs des 23 pays éligibles - l’ensemble des pays d’Afrique francophone et Haïti – ayant réalisé au moins un court-métrage, et au plus un long-métrage de plus de 60 min. Au stade de la production, les auteurs doivent être accompagnés par un producteur au sein d’une société établie dans l’un de ces pays.

Le Fonds pour la jeune création francophone vise également à renforcer le dynamisme de la création à différents niveaux : court- et long-métrage, cinéma, séries audiovisuelles ou contenus web.

Partenaires

Le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), la Fédération Wallonie-Bruxelles / Wallonie Bruxelles International (FWB/WBI), le Film Fund Luxembourg (FFL), la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), Téléfilm Canada, TV5MONDE, France Télévisions, la SACD France, la SACD Canada et la SACD Belgique se sont associés en vue de développer ce projet porteur qui soutient la langue française comme outil de création cinématographique et audiovisuelle, et qui promeut la diversité culturelle dans les pays d’Afrique francophone.

La gestion du Fonds pour la jeune création francophone est déléguée au collectif burkinabé Generation Films, basé à Ouagadougou.

Programme « DEENTAL-ACP »

Fin 2019, dans le cadre du programme ACP Cultures +, le CNC a remporté, via un appel à projets d’une durée de 4 ans (2020 – 2023), une subvention de 2,4 millions d’euros auxquels s’ajouteront 600 000 euros du CNC pour renforcer les soutiens accordés par l’Aide aux cinémas du monde et le Fonds pour la jeune création francophone aux projets issus des pays du « groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP)».

Ce programme « DEENTAL-ACP » a été conçu comme un dispositif permettant d’octroyer des bonus financiers aux projets réalisés en coproduction entre plusieurs pays ACP et bénéficiaires du Fonds pour la jeune création francophone et/ou de l’Aide aux cinémas du monde.

Un second volet envisage la mise en place d’actions en renforcement des capacités pour soutenir la structuration du secteur audiovisuel dans les pays ACP. Il permettra de développer des ateliers d’écriture et des rencontres professionnelles en marge d’évènements nationaux et internationaux. Les partenaires de l’Aide aux cinémas du monde, l’Institut français, et du Fonds pour la jeune création francophone seront associés à ces évènements.

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ainsi que le World Cinema Fund (WCF) sont également lauréats de l’appel à projets ACP Cultures +. Avec leur programme respectif « Clap-ACP » et « WCF-ACP », ils se partagent une enveloppe de 3,45 millions d’euros à travers un système équivalent de bonification de leurs aides respectives.

Calendrier

En 2021, deux appels à projets sont lancés :

  • Un premier pour les projets en développement : ouvert du 11 janvier au 1er avril 2021.
  • Un second pour les projets en production et post-production : ouvert du 17 avril au 17 juin 2021.

Descriptif

Le Fonds pour la Jeune Création Francophone s’adresse aux auteurs francophones d’Afrique Subsaharienne, de l’Océan Indien et d’Haïti et s’articule autour de trois volets : un soutien au développement, un soutien à la production et un soutien à la post-production.

Soutien au stade du développement

  • Les projets lauréats en développement bénéficient d’un accompagnement personnalisé dans le cadre de l’une des résidences partenaires et d’une prise en charge complète des frais de participation, transport, hébergement, bourse de vie.
  • Les producteurs des projets présentés au soutien en développement peuvent se voir attribuer une bourse pour participer au programme EAVE (la maitrise de la langue anglaise est obligatoire).

Les résidences partenaires en 2020

  • L’Atelier Sud Ecriture International - Tunisie
  • La Cité internationale des Arts, en partenariat avec L’Usage du monde au 21ème siècle - Paris
  • La Résidence - Centre des écritures cinématographiques du Moulin d’Andé (CECI) - France
  • La Résidence Créations Libres et Originales du Septième-art de l’Association Semer le doute (CLOS) - France
  • La Résidence des écritures francophones du Festival de la Fiction de la Rochelle en partenariat avec la SACD - France
  • Groupe Ouest Développement - France
  • L’Institut national de l’image et du son à Montréal (INIS) - Québec
  • La Résidence Haïtidocs de l’Association Docmonde - Haïti
  • La Résidence internationale pour le Film d’Animation à l’Abbaye Royale de Fontevraud (NEF) - France
  • La Résidence d’écriture individuelle de court métrage de fiction de Trégor Cinéma - France

Soutien au stade de la production

  • L’aide porte sur un apport numéraire auquel peut s’ajouter un engagement en diffusion
  • Le montant sollicité ne doit pas dépasser 60% du budget total du film

Montant maximum pouvant être attribué :
Long-métrage de fiction ou animation : 80 000 €
Long-métrage documentaire : 50 000 €
Court-métrage : 20 000 €
Série : 700 € maximum par minute, dans la limite d’une durée totale de 52 minutes.

Bonus financier « DEENTAL-ACP »

A partir de 2020, les projets soutenus en production par le Fonds pour la jeune création francophone seront éligibles à un bonus financier dans le cadre du programme « DEENTAL-ACP ».

Condition d’éligibilité au bonus : le nombre de pays coproducteurs des pays ACP doit toujours être égal ou supérieur au nombre des coproducteurs hors ACP.

Calcul du bonus :

  • Le bonus sera défini par la commission de chiffrage et pourra représenter entre 50% et 100% du soutien octroyé en production. Il est plafonné à 80 000 € par projet.
  • Les bonus financiers octroyés dans le cadre des programmes « Clap-ACP » et « WCF-ACP » sont cumulables dans une limite de 200 000 € par projet.

Eligibilité

Soutien au stade de la post-production

  • S’adresse aux long-métrages de fiction, d’animation ou de documentaire de création de plus de 60 minutes et destinés à une première exploitation en salles,
  • Vise à accompagner les projets dans la finalisation du montage jusqu’à l’édition du DCP,
  • Les projets soutenus en production peuvent bénéficier d’un soutien en vue de la post-production du film lors de la même commission.

Le réalisateur et le producteur délégué du projet doivent être originaires d’un des pays éligibles au fonds (cf infra).

  • Le réalisateur doit avoir au préalable réalisé au moins un court-métrage de moins de 60 min.
  • Le réalisateur doit avoir au préalable réalisé au maximum un long-métrage de plus de 60 min.
  • La demande d’aide à la production doit être déposée avant le début des prises de vues.
  • Le soutien accordé doit bénéficier strictement au projet et à l’auteur et/ou le producteur désigné dans la décision d’attribution d’aide.

De plus, le dossier de candidature doit répondre aux exigences suivantes :

  • Le dossier doit être rédigé en français.
  • La société de production doit pouvoir démontrer qu’elle est détentrice de tous les droits nécessaires à la production et l’exploitation du projet.
  • Un projet non-retenu ne peut pas faire l’objet d’une deuxième candidature.
  • Tout candidat, auteur ou producteur, peut déposer un nombre maximum de 2 projets par commission, tous formats et genres confondus.

Le dossier de candidature comprend un formulaire de demande, un dossier artistique et financier incluant les informations générales et un lien vers une précédente œuvre de l’auteur/réalisateur ; ainsi que les pièces justificatives demandées selon le type d’aide sollicitée.

Les candidatures sont à déposer en ligne, avant la date limite de candidatures, sur le site :
http://jeunecreationfrancophone.org/

Liste des pays éligibles

BENIN
BURKINA FASO
BURUNDI
CAMEROUN
CAP-VERT
CONGO BRAZZAVILLE
CONGO (RDC)
COTE D’IVOIRE
DJIBOUTI
GABON
GUINEE
HAÏTI
ÎLES COMORES
ÎLE MAURICE
MADAGASCAR
MALI
NIGER
REPUBLIQUE CENTRAFRIQUE
RWANDA
SENEGAL
LES SEYCHELLES
TCHAD
TOGO

 


Composition de la commission

La composition de la commission est en cours de renouvellement.

 


Résultats des commissions

Voir les résultats antérieurs

21 décembre 2020


Résultats de la commission 2020

Aides au développement

Court-métrages

« Étoile », fiction de Mme Cécile BANINI (Cameroun)
Aide attribuée : prise en charge des frais de participation de l’auteur à la résidence
« Court-métrage et narration » de Groupe Ouest développement

« La jeune fille et le Mokoukwé », fiction de Mme Samantha BIFFOT (Gabon)
Aide attribuée : prise en charge des frais de participation de l’auteur à la résidence
« Court-métrage et narration » de Groupe Ouest développement

« L'Oranger d'Itrimobe », animation de M. Sitraka RANDRIAMAHALY (Madagascar)
Aide attribuée : prise en charge des frais de participation de l’auteur à la résidence internationale « La NEF Animation » à l’Abbaye de Fontevraud

Séries

« Les Esclaves oubliés de Tromelin », fiction de Mme Raïssa IOUSSOUF (Madagascar)
Aide attribuée : Prise en charge des frais de participation de l’auteur à la résidence des écritures francophones de La Rochelle

« Papa Doc », fiction de M. Bruno MOURRAL (Haïti)
Aide attribuée : Prise en charge des frais de participation de l’auteur à la résidence des écritures francophones de La Rochelle

Long-métrages

« Le vieil homme et le désert », documentaire de M. Issaka COMPAORE (Burkina Faso)
Aide attribuée : prise en charge par la SODEC des frais de participation de l’auteur à une résidence d’au moins 4 semaines à l’INIS (Montréal) en partenariat avec la SODEC et le Ministère de la Culture et des Communications du Québec

« Les Amants de Joal », fiction de M. Léandre-Alain BAKER (Congo Brazzaville)
Aide attribuée : Prise en charge des frais de participation à la résidence d’écriture du CECI au Moulin d’Andé

« Nofy », fiction de M. Haminiaina RATOVOARIVONY (Madagascar)
Aide attribuée : Prise en charge des frais de participation de l’auteur à la résidence Cité internationale des Arts / L’usage du monde 21ème siècle

« Nzonging », documentaire de M. Moimi WEZAM (Congo RDC)
Aide attribuée : prise en charge par la SODEC des frais de participation de l’auteur à une résidence d’au moins 4 semaines à l’INIS (Montréal) en partenariat avec la SODEC et le Ministère de la Culture et des Communications du Québec

« Walinzi », fiction de M. Sheriya TWANA (Congo RDC)
Aide attribuée : prise en charge des frais de participation de l’auteur à la résidence Sud Ecriture (Tunisie)

Aides à la production

Court-métrages

« L'envoyée de Dieu », fiction de Mme Amina ABDOULAYE MAMANI (Niger), produite par M. Michel K. ZONGO (Diam Production – Burkina Faso)
Aide attribuée : 25 000€ (15 000€ du Fonds JCF + 10 000€ de bonus DEENTAL-ACP).

« Un cri dans le désert », animation de M. Sitraka RANDRIAMAHALY (Madagascar), produite par M. Lanto Fehizoro RANIRISON (Homemade Cinema and Technology – Madagascar)
Aide attribuée : 22 000€ (12 000€ du Fonds JCF + 10 000€ de bonus DEENTAL-ACP).

Séries

« Mami Wata », fiction de Mme Samantha BIFFOT (Gabon), produite par M. Marcel EDOU (Princesse M – Gabon)
Aide attribuée : 30 000€ (20 000€ du Fonds JCF + 10 000€ de bonus DEENTAL-ACP).

« Nabu et Yara – Saison 2 », animation de M. Honoré ESSOH (Côte d'Ivoire), produite par Kouamé Roland KOUMAN (Studio 6 – Côte d'Ivoire) Aide attribuée : 40 000€ (25 000€ du Fonds JCF + 15 000€ de bonus DEENTAL-ACP). 
« Start », fiction de M. Njaka MANANTSOA (Madagascar), produite par M. Ndriana Guy RAZANAMASY (Tamaboo films – Madagascar)
Aide attribuée : 40 000€ (25 000€ du Fonds JCF + 15 000€ de bonus DEENTAL-ACP).

Long-métrages

« Banel et Adama », fiction de Mme Ramata-Toulaye SY (Sénégal), produite par M. Oumar SY (Astou Films – Sénégal)
Aide attribuée : 70 000€ (45 000€ du Fonds JCF + 25 000€ de bonus DEENTAL-ACP). 

« Benimana, Les Enfants de Dieu », fiction de Mme Marie-Clémentine DUSABEJAMBO (Rwanda), produite par M. Moustapha SAWADOGO (Imagi'nation Sarl – Burkina Faso)  Aide attribuée : 110 000€ (60 000€ du Fonds JCF + 50 000€ de bonus DEENTAL-ACP).

« Broken Drums », fiction de M. Akakpo Massinou BOSSOU-HUNKALI (Togo), produite par Mr Marcelin BOSSOU (Marbos production – Togo)
Aide attribuée : 70 000€ (35 000€ du Fonds JCF + 35 000€ de bonus DEENTAL-ACP). 

« Dent pour dent », fiction de M. Mamadou Ottis BA (Sénégal) produite par M. Souleymane KEBE (Sunuy Films – Sénégal)
Aide attribuée : 70 000€ (40 000€ du Fonds JCF + 30 000€ de bonus DEENTAL-ACP). 

« Le Tribunal du Fleuve », documentaire de M. Alassane DIAGO (Sénégal), produit par Mme Katy Léna NDIAYE (Indigo Mood Films – Sénégal)
Aide attribuée : 50 000€ (30 000€ du Fonds JCF + 20 000€ de bonus DEENTAL-ACP). 

« Sankara, la fin d'un homme intègre », fiction de M. Issaka COMPAORÉ et Léandre-Alain BAKER (Burkina Faso – Congo Brazzaville), produite par M. Didier RAMDE (SAFIPRO – Burkina Faso)
Aide attribuée : 110 000€ (60 000€ du Fonds JCF + 50 000€ de bonus DEENTAL-ACP).

« The New Man », documentaire de M. Yuri CEUNINCK (Cap Vert), produit par Mme Natasha RODRIGUES (Kori Kaxoru Films – Cap Vert). 
Aide attribuée : 70 000€ (40 000€ du Fonds JCF + 30 000€ de bonus DEENTAL-ACP).

Aides à la post-production

« Carton rouge », documentaire de M. Mohamed SAID OUMA (Iles Comores), produit par M. Housseine EZIDINE (Les Films Façon Façon – Iles Comores)
Aide attribuée : 10 000€ 

« Sur les traces du père », documentaire de Mme Delphine YERBANGA (Burkina Faso), produit par Mme Mamounata NIKIEMA (Pilumpiku Production - Burkina Faso)
Aide attribuée : 5 000€


Contacts

CNC – Coordinateur du Fonds pour la Jeune Création Francophone
Direction des affaires européennes et internationales (DAEI)
291 boulevard Raspail
75675 Paris Cedex 14

Magalie ARMAND
Cheffe du département Coproduction, coopération et cinémas du monde
Tél. +33 1 44 34 38 82
Magalie.Armand@cnc.fr

Alexiane JARIN
Chargée de mission Afrique, Caraïbes, Pacifique (ACP)
Tél. +33 1 44 34 35 78
Alexiane.Jarin@cnc.fr

Le Collectif Generation Films - Gestionnaire du Fonds pour la Jeune Création Francophone
01 BP 2515 Ouagadougou 01
Burkina Faso

Alex Moussa SAWADOGO & Ousmane BOUNDAONE
Tél. +226 25 40 91 61
contact@jeunecreationfrancophone.org

 

 

  • Alexiane JARIN
  • Chargée de mission Afrique, Caraïbes, Pacifique (ACP)
  • Tél. +33 1 44 34 35 78
  • Alexiane.Jarin@cnc.fr
20 septembre 2021

Nouvelles mesures en faveur de l’exploitation

La fermeture administrative prolongée des salles, du 28 octobre 2020 au 18 mai 2021, puis après leur réouverture l’application de mesures sanitaires (jauge limitée, couvre-feu), ont durablement affecté...