Le CNC se dote de nouveaux moyens pour faire rayonner l’attractivité des filières françaises de l’image

Le CNC se dote de nouveaux moyens pour faire rayonner l’attractivité des filières françaises de l’image

15 novembre 2021
Cinéma
Les toits de Paris
Paris Tourist Office - Photographe : Sarah Sergent
L’attractivité internationale de la France dans les secteurs du cinéma, de l’audiovisuel et du jeu vidéo est devenue un enjeu stratégique majeur pour le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), alors que la production d’œuvres explose avec le développement des plateformes et leur participation au financement des films et séries dans notre pays.

A la suite du grand plan d’investissement et d’innovation « France 2030 » annoncé par le Président de la République, avec 600M€ au total au service de l’appareil de production et des savoir-faire techniques français dans le cinéma et l’audiovisuel, et du plan « Choc de modernisation de l’appareil de production » mis en place en 2021, le CNC crée un nouveau servicedédié à la promotion de l’attractivité de notre pays, avec des moyens humains et budgétaires renforcés, auparavant opérées par l’association Film France qui avait été créée à l’initiative du CNC.

Ce chantier structurel, qui est d’une ampleur inégalée, arrive au bon moment pour faire de la France un des plus grands pays de tournages et de production numérique au monde. Nous sommes en train de nous doter d’une capacité industrielle, technique et humaine de niveau international, avec de véritables studios réunissant tout sur place, le meilleur de la production numérique comme des talents. Il nous fallait au CNC un nouveau service entièrement dédié à cet axe stratégique pour être à la hauteur de nos ambitions.
Dominique Boutonnat, Président du CNC

Ainsi, un service de l’attractivité, localisé à la Direction du numérique déjà en charge du soutien aux industries techniques et du pilotage du Crédit d’impôt international, a pris ses fonctions au 1er novembre. Ce nouveau service est dirigé par Mathieu Ripka qui vient de rejoindre le CNC après un parcours international très riche, notamment en tant que producteur et « location manager ». Le travail de son équipe, composée de 6 personnes, bénéficie pleinement du soutien technique et juridique apporté par toutes les autres directions du Centre, en particulier la Direction de la communication qui dispose désormais de ressources dédiées aux enjeux internationaux.

La plupart des salariés de Film France ont rejoint ce service dont l’objectif principal est de développer des actions de prospection internationale et de coordonner les réseaux et les professionnels qui participent à cet effort collectif, en particulier le réseau des commissions du film locales qui sont présentes sur tout le territoire.

Ce nouveau cadre organisationnel permettra la mise en place de nouvelles actions dotées de 800k€ supplémentaires financés par les crédits du plan de relance : le lancement d’une campagne de promotion de l’attractivité dès le début de l’année 2022, le renforcement d’une représentation permanente à Los Angeles et l’extension du champ d’intervention des actions de promotion au jeu vidéo en plus du cinéma et de l’audiovisuel.

Cette stratégie, qui met en œuvre un investissement sans précédent à la fois sur notre appareil de production et sur nos savoir-faire et nos talents, entend mettre tous les moyens possibles pour faire de la France la « grande fabrique de l’image » du XXIème siècle, le pôle de production cinématographique et audiovisuel incontournable de demain.
Dominique Boutonnat