Fonds d'urgence pour le Liban

Fonds d'urgence pour le Liban

15 octobre 2020
Professionnels
L’explosion tragique survenue le 4 août dernier à Beyrouth a causé des dommages considérables à de nombreuses sociétés du secteur cinématographique et audiovisuel libanais et mis à l’arrêt de nombreuses productions, impactant également les tournages et prestations de post-production.

Dominique Boutonnat, président du CNC, a annoncé à Beyrouth le 14 octobre 2020, le lancement d’un fonds d’urgence en faveur des professionnels libanais. Ce dispositif a pour objet d’attribuer des aides exceptionnelles aux films ou projets de films de long-métrage de cinéma, dont le développement, le tournage ou la post-production ont été impactés, retardés ou interrompus depuis le début du mois d’août. Ces aides exceptionnelles ont pour objectif d’accompagner la reprise, aussi rapidement que possible, des productions des œuvres dans les meilleures conditions.

Les modalités du dispositif, ainsi que les conditions d’éligibilité et de soutien sont présentées dans le descriptif téléchargeable sur cette page.

Dans un premier temps, ce dispositif d’urgence est mis en place pour une session unique qui se tiendra d’ici fin 2020. Une commission, composée à parité de professionnels français et libanais, sera chargée de donner un avis sur l’attribution des aides. Elle sera élargie à d’autres professionnels français et libanais, afin de proposer, au sein de groupes de travail, une réflexion autour de la structuration et du développement du secteur au Liban.

L’appel à candidatures est ouvert du 15 octobre au 5 novembre 2020.
Les dossiers de candidature sont à envoyer à liban@cnc.fr.

Documents à télécharger

Magalie Armand
Magalie.Armand@cnc.fr
+33 1 44 34 38 82

Tara Maurel
Tara.Maurel@cnc.fr
+33 1 44 34 35 11