« Everything Everywhere All at Once », « Quantum Cowboys »... : le Champs-Elysées Film Festival dévoile sa programmation

« Everything Everywhere All at Once », « Quantum Cowboys »... : le Champs-Elysées Film Festival dévoile sa programmation

13 juin 2022
Cinéma
Tags :
« Everything Everywhere All at Once » de Daniel Scheinert et Daniel Kwan fera la clôture du festival.
« Everything Everywhere All at Once » de Daniel Scheinert et Daniel Kwan fera la clôture du festival. Originals Factory

Organisée à Paris du 21 au 28 juin 2022, la grande célébration du cinéma indépendant français et américain a dévoilé les 12 longs métrages en compétition pour cette 11e édition.


Qui succèdera à Cusp d’Isabel Bethencourt et Parker Hill, chronique de l'adolescence texane récompensée l'an dernier dans la catégorie des longs métrages américains au Champs-Elysées Film Festival ? Organisé du 21 au 28 juin prochains, le rendez-vous parisien dédié au meilleur du cinéma « indé » en France et aux États-Unis a annoncé sa sélection de longs métrages en compétition. Du côté américain, on retrouve A Love Song, premier effort du cinéaste Max Walker-Silverman sur les retrouvailles de deux amours de jeunesse dans l'Ouest américain. Après The Killing of Two Lovers en 2020, le réalisateur Robert Machoian continue d'explorer les failles de la masculinité avec The Integrity of Joseph Chambers, dans lequel un agent d'assurance paranoïaque s'enfonce dans les bois pour une partie de chasse en solitaire. Le mythe américain est également revisité par Morrisa Maltz dans The Unknown Country, son road-movie sur le deuil, mais aussi dans le film Mija de Isabel Castro. On y suit la trajectoire de deux filles d'immigrés mexicains bien décidées à réussir dans l'industrie musicale et à décrocher une carte de séjour pour leur famille. Le drame nocturne Harper's Comet de Tyler Taormina et les expérimentations visuelles de Geoff Marslett dans le western Quantum Cowboys viennent compléter cette riche sélection. 

Quantum Cowboys
Quantum Cowboys Fit Via Vi

Le Jury longs métrages présidé par la cinéaste Emmanuelle Bercot (La Tête haute, De son vivant) devra départager les six candidats au Prix du meilleur film indépendant français. Plusieurs documentaires sont aussi présents en compétition, dont Ardenza de Daniela de Felice, un essai entre sensualité et histoire italienne, et Mauvaises filles de Émérance Dubas, le portrait de plusieurs femmes passées par des maisons de correction durant leur adolescence. La documentariste Fanny Molins filme, quant à elle, dans Atlantic Bar, les derniers jours d'un troquet arlésien avant sa fermeture définitive. La fiction sera aussi représentée avec deux films sélectionnés à Cannes cette année : le drame fraternel Nos Cérémonies de Simon Rieth (Semaine de la Critique) et la plongée de Lola Quivoron dans le monde du cross-bitume, Rodéo (Coup de cœur du jury – Un Certain Regard). L'autre événement du Champs-Elysées Film Festival sera la projection du film de clôture Everything Everywhere All At Once de Daniel Kwan et Daniel Scheinert. Immense succès aux États-Unis, cette production A24 portée par l’actrice Michelle Yeoh explore la dynamique très en vogue du multivers pour un voyage métaphysique bourré d'action. Par ailleurs, Ari Aster, le metteur en scène des horrifiques Hérédité (2018) et Midsommar (2019), sera l'invité d'honneur du festival aux côtés du compositeur de musique de films Dan Deacon.