Mieux manger au ciné : un concours pour se nourrir sain et écoresponsable au cinéma

Mieux manger au ciné : un concours pour se nourrir sain et écoresponsable au cinéma

01 décembre 2021
Cinéma
Visuel de l'association
Visuel de l'association "Mieux manger au ciné" Nicolas Verdeau
L’association « Mieux manger au ciné » organise un concours visant à développer et promouvoir d’autres manières de manger au cinéma : meilleures pour la santé et plus respectueuses de l’environnement.

L’association

Fondée en janvier 2021, l’association a comme objectif principal de créer un échange entre personnalités du monde culturel et artistique, de l’écologie et du développement durable ainsi que de la restauration, afin de réfléchir et agir en faveur d’une nouvelle offre alimentaire dans les lieux culturels, plus saine et plus écoresponsable.

Dans ce but, l’association a déjà créé son site web qui, sur le long terme, proposera des informations sur les bonnes pratiques alimentaires à suivre au cinéma, un annuaire des prestataires s’inscrivant dans cette démarche ainsi qu’un guide des ressources à disposition. Si le dispositif fait ses preuves, « Mieux manger au ciné » compte étendre ses programmes aux autres lieux de spectacle et aux festivals. 

Le concours

L'ours écolo de "Mieux manger au ciné"
Nicolas Verdeau

« Mieux manger au ciné » a également lancé, depuis novembre, un concours visant à proposer une nouvelle offre alimentaire dans le réseau des salles de projection. Sont invitées à y participer entreprises commerciales et de l’économie sociale et solidaire, qu’elles agissent dans les domaines de l’agriculture, l’agroalimentaire ou de l’artisanat. Le dépôt des candidatures sera ouvert de janvier à mars 2022. Il sera possible de soumettre un projet dans trois catégories différentes : l’adaptation de produits déjà existants aux critères de santé et d’écoresponsabilité, la création de produits originaux et « jeune pousse », s’adressant aux entreprises et créateurs débutants.

 

Pour espérer être sélectionnés les concurrents devront respecter tout un ensemble de critères. Ainsi, les produits auront à être adaptés au lieu (pouvoir être consommés avec le moins de bruit possible, sans générer d’odeurs fortes, avec le moins de miettes possible), bons pour la santé et la planète, ne pas contenir d’ingrédients « controversés » (sans pesticide, sans additif) et privilégier les ingrédients locaux ainsi que ceux garantissant un bon traitement animal et une rémunération juste des producteurs. Enfin, il s’agira aussi d’imaginer des produits créatifs à la présentation originale, au design et emballage « anti-gaspillage ». L’annonce des lauréats qui se verront, par la suite, proposés dans les salles de cinéma, se fera en avril 2022, après soumission à un jury composé de onze experts (issus du monde de l’alimentation, du cinéma, de la culture, du design et du journalisme) et sous la présidence de l’actrice Laure Calamy et la cheffe Chloé Charles.