Tim Burton recevra le Prix Lumière 2022

Tim Burton recevra le Prix Lumière 2022

21 juillet 2022
Cinéma
Christina Ricci et Johnny Depp dans « Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête » de Tim Burton.
Christina Ricci et Johnny Depp dans « Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête » de Tim Burton. Pathé/Amazon

Le cinéaste américain, à qui l'on doit de nombreux chefs-d’œuvre du cinéma gothique, dont Edward aux mains d'argent (1990) et Sleepy Hollow : La Légende du cavalier sans tête (1999), sera distingué le vendredi 21 octobre dans le cadre du festival lyonnais.


Après avoir récompensé la carrière de Francis Ford Coppola, Martin Scorsese, et plus récemment Jane Campion, le Prix Lumière reviendra cette année au réalisateur américain Tim Burton. L'excentrique cinéaste, architecte d'un univers gothique et loufoque, recevra cette distinction lors du Festival Lumière, le 21 octobre prochain. La grande fête du cinéma de patrimoine lyonnaise accordera une rétrospective à la filmographie de cet éternel enfant, fasciné par la part de tendresse chez les monstres. « C’est un visionnaire, un styliste et un artiste qui a offert au cinéma mondial un univers d’une cohérence rare et d’un impact esthétique sans précédent dans la culture populaire », précise l'Institut Lumière dans un communiqué. Ensorcelé par les vampires et autres créatures des productions Hammer, le jeune Tim Burton se lance dans la réalisation de courts métrages à l'âge de 13 ans avec The Island of Doctor Agor (1971), libre relecture du roman de science-fiction d'H.G Wells, L'Île du docteur Moreau (1896). Il se tourne ensuite vers l'animation en intégrant la California Institute of Arts, puis les studios Disney à la fin des années 70, où il travaille notamment sur Rox et Rouky (1979). Il y réalise plusieurs courts métrages, dont Vincent (1982) et Frankenweenie (1984), avant de choisir de quitter le navire en raison de différends créatifs. 


Sa haine de la rigidité artistique, couplée à sa passion dévorante pour l'étrange, se manifestent dans ses héros suivants, du fantasque Pee-Wee (1985) au facétieux « bio-exorciste » Beetlejuice (1988). La carrière de Burton prend définitivement son envol en 1989 avec son adaptation des aventures de Batman, suivie un an plus tard d'Edward aux mains d'argent. Un conte autobiographique sur la différence dans lequel il retrouve Winona Ryder et dirige pour la première fois celui qui deviendra son compagnon de route le plus fidèle : Johnny Depp. Le duo se reforme à sept autres reprises, notamment pour le biopic Ed Wood (1994), lettre d’amour au cinéma de genre autour de la figure du « plus mauvais réalisateur de tous les temps », et le conte horrifique Sleepy Hollow : La Légende du cavalier sans tête (1999), sans oublier la tragicomédie musicale victorienne Sweeney Todd : le diabolique barbier de Fleet Street (2007). Après avoir adapté Roald Dahl (Charlie et la Chocolaterie, 2005) et Lewis Carroll (Alice au pays des merveilles, 2010), Tim Burton réalise une variante en live-action du Dumbo (2019) de Disney,  35 ans après avoir pris son envol du studio californien.