La Première Guerre mondiale au cœur du jeu 11-11 : Memories Retold

La Première Guerre mondiale au cœur du jeu 11-11 : Memories Retold

07 novembre 2018
Jeu vidéo
Memories Retold
"Memories Retold" DigixArt - Bandai - Namco
Distribué par la société Bandai Namco, 11-11 : Memories Retold est le fruit de la collaboration inédite entre la start-up française DigixArt et le célèbre studio d’animation Aardman. Un jeu qui sort le 9 novembre, soit quelques jours avant le centenaire de l’Armistice de 1918.

Fondé en 2015 par Yoan et Anne-Laure Fanise, le studio montpelliérain DigixArt lancera son deuxième jeu le 9 novembre. Cette création, baptisée 11-11 : Memories Retold, plonge les joueurs au cœur de la Première Guerre mondiale. Elle montre deux points de vue différents sur ce conflit, en suivant un jeune photographe canadien qui rejoint le front ouest en Europe et un technicien allemand qui part à la recherche de son fils porté disparu au combat.

« Ils vont découvrir la dure réalité de la guerre, leurs chemins vont se croiser sur le front et à l’arrière et, pour les êtres qui leur sont chers, ils essayeront de préserver leur humanité face aux événements dramatiques auxquels ils assisteront... S’ils parviennent à rentrer », précise le synopsis du jeu. Il met ainsi en lumière les parcours de ces deux hommes entre le 11 novembre 1916 et le 11 novembre 1918 : « À 11 h du matin le 11e jour du 11e mois de l’an 1918, il se retrouveront confrontés à la décision la plus difficile de leur vie entière... » Pour doubler l’un des héros, les créateurs du jeu ont fait appel au comédien Elijah Wood (Le Seigneur des anneaux).

Edité par la société Bandai Namco, ce jeu, qui sortira dans le monde entier, est né de la collaboration entre DigixArt et le studio britannique d’animation Aardman (Wallace et Gromit, Chicken Run, Shaun le mouton). Après une première rencontre il y a deux ans lors du festival parisien Games For Change, les deux sociétés ont travaillé pendant un an à la création de 11-11 : Memories Retold. Une quarantaine de personnes, réparties ainsi entre Montpellier et Bristol, ont participé au développement de ce projet sur la Première Guerre mondiale. Un thème que connaît bien Yoan Fanise. Ce dernier a en effet conçu, pour Ubisoft, le jeu Soldats inconnus - Mémoires de la Grande Guerre sorti en 2014.