Le jeu vidéo français séduit le monde

Le jeu vidéo français séduit le monde

23 octobre 2018
Jeu vidéo
Montage-jeux-vidéo---Crédit-Ubisoft---Dontnod-Entertainment---Focus-Home-Interactive---Motion-Twin---Infogrames_1920
Dontnod Entertainment, Focus-Home-Interactive, Motion-Twin, Infogrames

Avec un chiffre d’affaires record de plus de 4,3 milliards d’euros en 2017 (selon le Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs), le marché du jeu vidéo est en pleine progression en France. Le pays s’affiche d’ailleurs comme un des piliers incontournables de ce secteur dans le monde. Certains jeux réalisés par des studios français ont ainsi atteint un succès international. La preuve par 6.


Le secteur du jeu vidéo prend une ampleur de plus en plus importante chaque année avec des budgets pouvant dépasser celui de certains blockbusters hollywoodiens, à l'instar des sagas GTA ou encore Mass Effect. Ces productions à succès génèrent également des sommes dantesques sur le marché mondial, et s'avèrent bien souvent le fruit de gros studios de développement américains et japonais. Cependant, la France n'est pas en reste et apporte son énorme pierre à l'édifice vidéoludique. Depuis maintenant plusieurs décennies, des studios nés dans l'Hexagone ont su conquérir le monde avec des licences désormais adulées autour du globe. Afin de les mettre en lumière, nous en avons sélectionné quelques représentants de cette fameuse « touche française ».

 

Alone in the Dark

Avec l'aide du Game Designer Frédérick Raynal, l'éditeur/développeur Infogrames a ni plus ni moins donné naissance à un tout nouveau genre nommé « Survival Horror » repris ensuite par la saga japonaise Resident Evil. Sorti en 1992, Alone in The Dark nous embarque dans une aventure horrifique se déroulant dans un manoir d'épouvante inspiré par les œuvres de H.P Lovecraft. Dans cette histoire, le joueur incarne au choix le détective Edward Carnby ou Emily, la nièce du propriétaire des lieux retrouvé mort récemment. Le personnage en 3D temps réel enquête dans des décors dessinés à la main, inspirés du tout début du 20ème siècle. Marquant les esprits de manière internationale en son temps, le titre a même obtenu plusieurs distinctions en France et au Japon dont un Tilt d'or remis par le magazine prestigieux du même nom. Si ce jeu a acquis un certain succès planétaire, c'est principalement grâce à ses nouveautés en matière de gameplay et de technologie. En effet, le soft se trouve être l'un des premiers jeux à utiliser le support CD-ROM sur PC, Mac et console 3DO.

Le volet de la saga sorti en 2008 et développé par Eden Studios a bénéficié du Fonds d’aide au jeu vidéo du CNC.

 

La saga Rayman

Il s'agit de l'une des premières mascottes cartoonesques du jeu vidéo français initié par Ubisoft Montpellier, bien avant Les Lapins crétins. Dans ce jeu de plateforme, vous incarnez un petit bonhomme à mèche blonde, dépourvu de bras et de jambes "pour des contraintes d'animation", selon son créateur Michel Ancel. Sorti sur consoles 32 bits en 1995, c'est sur Playstation que le succès a réellement démarré avec des ventes mondiales dépassant les 3 millions d'exemplaires à l'époque. Via une refonte graphique majestueuse à l'occasion de Rayman Origins paru le 24 novembre 2011, la licence a su s'adapter à l'évolution des technologies et de son public. Le dernier titre en date, sorti en 2013 et écoulé à 4,3 millions d'unités, se nomme Rayman Legends. Il reprend le design du précédent opus et s'avère être l'un des meilleurs épisodes de la saga.

 

Les Lapins crétins

C'est à l'occasion du Party Game "Rayman contre les lapins crétins", créé également par Michel Ancel pour Ubisoft, que les célèbres petits rongeurs déjantés firent leur première apparition en 2006. Fort d'un certain succès mondial et familial, notamment sur Nintendo Wii grâce à son contrôleur de mouvements "Wiimote", la franchise vole désormais de ses propres ailes. A tel point qu'une fiction d'animation née du partenariat entre Ubisoft et les studios Anglais Aardman a vu le jour en 2013. D'abord diffusée chez nous sur France 3, la série Les Lapins crétins : invasion s'est exportée hors de l'hexagone via la chaîne Nickelodeon aux Etats-Unis. D'autres pays ont depuis suivi le mouvement. Après plusieurs jeux vidéo tirés de la licence, c'est avec Nintendo qu'un nouveau crossover nommé Mario + The Lapins Crétins: Kingdom Battle a été annoncé à la surprise générale durant l’E3 2017 (Electronic Entertainement Expo) de Los Angeles. L'une des plus grosses licences de jeux vidéo à travers le monde, Mario Bros, se retrouve donc à côtoyer un univers assez éloigné du sien, autant culturellement que géographiquement. Le jeu est une réussite ludique et commerciale avec plus de 2 millions de copies vendues à l'heure actuelle.

 

Life Is Strange

Développé par Dontnod Entertainment, Life is strange est un jeu d'aventure ayant eu un succès notable autour du monde. Récompensé aux Ping Awards de 2015, le titre met le joueur dans la peau de Max, une étudiante en photographie. Se découvrant la capacité surnaturelle de remonter le temps, la jeune héroïne sauve son amie d'enfance Chloé de la mort. Cependant d'autres événements continuent de perturber la petite ville d'Arcadia Bay avec la disparition d'une élève du campus. Ce jeu doté d'une direction artistique à mi-chemin entre réalisme et dessin d'animation brille par une ambiance à la fois chatoyante et oppressante. Cette dualité sert un scénario qui a su captiver les foules. Un deuxième épisode est attendu fin septembre.

Life Is Strange a bénéficié du Fonds d’aide au jeu vidéo du CNC.

 

Dead Cells

Également soutenu par le CNC via le Fonds d'aide au jeu vidéo, Dead Cells est un jeu au style rétro "pixel art" typé action/aventure et plate-forme. Ce Métroïdvania nous emmène dans un château constitué d'un seul et unique niveau en monde ouvert qu'il faut parcourir afin d'éliminer chaque boss jusqu'à l'affrontement final. Sorti le 10 mai 2017, le soft de l'éditeur et développeur indépendant Motion Twin cumule un certain succès sur la plate-forme Steam (PC). Le titre est également disponible sur Playstation 4, Xbox One, Nintendo Switch et Mac. Les jeux indépendants ont donc également une grande place dans le cœur des joueurs et les Français montrent aussi beaucoup de ressources dans ce domaine.

Dead Cells a bénéficié du Fonds d’aide au jeu vidéo du CNC.

 

Vampyr

Vampyr, titre récent sorti le 5 juin 2018, prend place au début du siècle précédent et place le joueur dans la peau d'un médecin tout juste vampirisé. Se déroulant dans le vieux Londres, nous devons ici investiguer sur l'origine de notre mal et faire des choix lourds de conséquences sur le déroulement du scénario. Qui mordre ? Qui épargner ? Qui interroger ? Voici autant de questions à résoudre, donnant un réel intérêt au titre. C’est d’ailleurs principalement cet élément de gameplay qui, à l'instar des jeux français de chez Quantic Dream, plaît au public. Bien que le soft soit encore très récent, le succès est déjà au rendez-vous avec plus de 450 000 exemplaires écoulés dès sa première semaine de commercialisation. Étant classé AA « budget moyen situé entre 10 et 15 millions d'euros », le jeu des développeurs français de chez Dontnod Entertainment et édité par Focus Home Interactive, s'avère d'ores et déjà rentable.

Et ce n'est qu'un début : bientôt sortiront les suites de quelques franchises à gros budgets sorties par Ubisoft, à l'instar de Beyond Good and Evil 2 tant réclamé par les fans du premier épisode, ou encore le prochain Assassin's Creed Odyssey.