Classement art et essai

Le classement art et essai a pour objectif de soutenir les salles de cinéma qui exposent une proportion conséquente de films recommandés art et essai et qui soutiennent ces films souvent difficiles par une politique d'animation adaptée.
Une réforme du classement des salles est intervenue en 2002 . Elle a été conduite en associant la FNCF, le SCARE (Syndicat des cinémas d'art, de répertoire et d'essai), l'AFCAE, le GNCR.

  • Secteur : Cinéma
  • Phase d'intervention : Exploitation
  • Type de soutien :
  • Type d'aide :
  • Demandeur : Exploitant

Descriptif

Toute exploitation titulaire de l'autorisation d'exercice de la profession peut présenter une demande de classement (la salle doit acquitter régulièrement la taxe spéciale).

La commission du cinéma d'art et d'essai comprend, outre son président, 20 membres (des représentants de l'État, des représentants de la profession, un membre de la critique et des personnalités qualifiées).

Elle est chargée d'examiner les dossiers de demande de classement des établissements. Pour procéder à ce classement, le Président du CNC tient compte des avis de la commission fondés sur les recommandations formulées par des groupes de travail régionaux.


Prochaines Commissions

Période de transmission des candidatures : du 1er au 19 décembre 2020

Clôture des candidatures : 19 décembre 2020

Pour bénéficier du classement art et essai en 2021, il est malgré tout obligatoire d’en faire la demande sur le site Internet dédié : https://mon.cnc.fr
Cette demande de classement devra être réalisée au cours du mois de décembre (les dates précises de dépôt vous seront communiquées ultérieurement).

Sauf cas spécifiques, le classement art et essai de 2020 fera l’objet d’une reconduction en 2021 et le montant des aides attribuées sera augmenté grâce au renforcement exceptionnel de l’aide art et essai, à hauteur de 2 M€, décidé dans le cadre du plan de relance.

Aussi, la demande de classement art et essai pour 2021 est, dans le cas général, une demande simplifiée qui ne nécessite pas le dépôt d’un dossier complet.

Ne devront déposer un dossier complet que les « cas spécifiques » suivants :

  1. L’établissement est un nouvel établissement, ouvert au public en 2019,
     
  2. L’exploitant de l’établissement a changé en 2019 (changement de la société exploitante, ou modification de son actionnariat majoritaire ; changement de la structure exploitante dans le cadre d’une délégation de service public),
     
  3. Le nombre de salles de l’établissement a été modifié en 2019,
     
  4. L’établissement a fait l’objet d’un transfert de son activité en 2019 (transfert dans la même agglomération et sans changement d’exploitant),
     
  5. L’établissement n’a pas fait l’objet d’un classement art et essai en 2020.


Dans ces différents cas, le classement et l’aide attribués feront l’objet d’une réévaluation, sur dossier complet. La décision d’attribution sera prise après avis de la Commission du cinéma d’art et d’essai (en formation nationale).
En raison du contexte particulier de cette année, et pour tenir compte des périodes de fermeture des salles, la période de référence pour le classement 2021 est modifiée. Pour ces dossiers complets, seront examinées la programmation et les animations proposées de la semaine 10/2019 à la semaine 26/2020 (6 mars 2019 au 30 juin 2020).

Par ailleurs, les exploitants devant déposer une demande complète pourront retrouver les éléments déjà saisis dans l’application. Ils devront en revanche procéder aux modifications liées à la nouvelle période de référence.

Attention

Il n’est pas possible de solliciter l’examen d’un dossier complet et la réévaluation de l’aide ou des labels attribués en 2020 si l’établissement ne relève pas des cas spécifiques mentionnés ci-dessus.



Composition de la commission

Voir les décisions de nomination

Présidente de la commission : Angélique Delorme
Vice-Président de la Commission nationale : NN

En qualité de représentants des exploitants d'établissements de spectacles cinématographiques :

  • François Aymé
  • Christine Beauchemin-Flot
  • Richard Patry
  • Thierry Tabaraud

En qualité de représentante des producteurs d'œuvres cinématographiques :

  • Bénédicte Couvreur

En qualité de représentantes des distributeurs d'œuvres cinématographiques :

  • Roxane Arnold
  • Laurence Gachet
  • Anne-Cécile Rolland

En qualité de représentante des réalisateurs d'œuvres cinématographiques :

  • Bénédicte Pagnot
 

En qualité de personnalités qualifiées :

  • Jérôme Brodier
  • Cerise Jouinot
  • Renaud Laville
  • Stéphane Libs
  • Rafaël Maestro
  • Xavier Trambouze

En qualité de personnalité qualifiée en matière d’œuvres cinématographiques de courte durée :
Amélie Chatellier

En qualité de représentant des directions régionales des affaires culturelles :
Yves Le Pannerer

En qualité de représentant du ministre chargé de l’économie :
Jean-Marie Brinon


Contacts

Direction du cinéma
Service de l'exploitation
291 boulevard Raspail
75675 Paris Cedex 14


Articles liés